Les 10 jobs du digital les plus recherchés en 2016

Ce n'est pas nouveau, le digital bouscule l’économie d’aujourd’hui et de demain, influant ainsi les entreprises, les salariés, les futurs diplômés, vous, nous, tout le monde. Les nouveaux usages digital contribuent ainsi à l’apparition de nouvelles compétences sur le marché de l’emploi, notamment dans les domaines du web, du marketing digital, ou du e-commerce.

Aujourd’hui nous vous proposons une rétrospective claire des métiers les plus recherchés dans le digital, afin de vous donner la possibilité d’anticiper une éventuelle future formation professionnelle.


Digital



1 – LE DATA SCIENTIST :

C’est le type dont personne ne connaît le travail mais qui a un salaire plus élevé que toi à la fin du mois.

Si vous êtes dans une entreprise innovante travaillant avec d’importants flux de données, le data scientist est désormais considéré comme le profil “most wanted” parmi vos collègues. Bien payé, cet amoureux des chiffres récolte, traite et analyse des ensembles de données lourds et complexes au sein de l’entreprise.
Son super pouvoir : savoir transformer des données statistiques en informations majeures dans la prise de décision des dirigeants de son entreprise notamment sur les stratégies marketing ou commerciales.

2 – LE CHEF DE PROJET WEB & MOBILE :

Le mec qui a atteint le niveau 450 de Candy Crush depuis bien trop longtemps.

Spécialiste du marketing mobile, il a désormais remplacé son homologue le e-marketer. L’utilisation quasi universelle des smartphones ou autres tablettes a conduit a l’éclosion de nouveaux profils, tant à l’aise sur les stratégies mobiles que sur leur mise en application. Aujourd’hui rares sur le marché, les compétences atypiques du chef de projet web & mobile se situent à la croisée du web et du marketing.
Son super pouvoir : développer un plan marketing mobile de A à Z en une seule nuit.

3 – LE CHEF DE PROJET E-CRM :

La personne responsable du spam que tu as simultanément reçu par mail, texto et Facebook.

Travaillant généralement pour les entreprises B2C, cet expert multicanal gère les campagnes de fidélisation clients sur le net. Persévérant, il imagine tous les moyens possibles pour diffuser une information à ses clients, que ce soit à travers les réseaux sociaux, les blogs, ou les newsletters.
Son super pouvoir : Déployer un message cohérent sur tous vos écrans afin de vous fidéliser à l’offre de l’entreprise.

4 – LE SOCIAL MEDIA MARKETER :

L’homme qui connaît tous les bad buzz des 5 dernières années.

Responsable de la stratégie social media de sa boîte, il est garant de l’image et de la présence de la marque sur internet, notamment sur les réseaux sociaux. C’est clairement le métier le plus novateur de cette liste, mais qui pourtant n’a pas encore de formation spécifique. Généralement, ce « likeur » des temps modernes travaille main dans la main avec ses deux meilleurs amis : le responsable CRM et le Community Manager.
Son super pouvoir : Inventer la manière la plus efficace de vous faire liker un post à coup sûr.



Digital

5 – LE RESPONSABLE SEO :

Le mec qui préfère mourir plutôt que d’aller sur la seconde page sur Google.

Connaissant Google sur le bout des doigts, son métier s’articule autour de 2 principales compétences : le référencement payant, en achetant des «mots-clés» (SEM) et le référencement naturel (SEO), qui repose sur plusieurs stratégies. Son principal objectif : La visibilité de votre entreprise sur le web. Le responsable SEO maîtrise également le développement web, lui permettant d’optimiser chaque page de votre site pour en faire ressortir les informations pertinentes.
Son super pouvoir : Faire figurer le site de votre boîte dans les premiers résultats de Google.

6 – LE COMMUNITY MANAGER :

Le mec cool de l’open space qui passe sa vie sur Facebook, Twitter et Instagram.

Anciennement confié aux stagiaires, ce métier est aujourd’hui essentiel pour soigner sa présence en ligne et son identité de marque auprès de sa communauté. Le plus souvent issu d’une formation littéraire ou en communication, les profils journalistes, blogueurs, et spécialistes des RP, font souvent de très bon community managers.
Son super pouvoir : Analyser les tendances pour connaître au maximum sa communauté afin de la chérir malgré vents et marées sur les réseaux sociaux.

7 – LE DIGITAL BRAND MANAGER :

Si vous voyez un mec qui boycotte sa copine au restau avec son smartphone, cherchez plus, c'est lui !

Expert en identité de marque, cet expert digital gère et planifie l'ensemble de la stratégie online destinée à faire exister son entreprise sur internet. Le digital brand manager veille au bon déploiement d’une présence sur les réseaux sociaux, à l’orchestration des campagnes web, ainsi qu’à l’acquisition de trafic. Il sait aussi bien informer, vendre ou fidéliser, c’est un peu le commercial nouvelle génération.
Son super pouvoir : Être présent sur un maximum de canaux possibles tout en restant cohérent avec l’image de marque de l’entreprise.

8 – LE DIGITAL PLANNER :

Celui qui n’a jamais acheté un journal papier de sa vie.

Ce fou de la veille est la version web du « planner stratégique », poste clé des agences de communication pour flairer les tendances et s’inspirer des idées d’aujourd’hui. Grâce à son travail de recherche média et d’analyse, il inspecte internet du matin au soir à la recherche des nouveaux usages et décrypte les comportements des internautes.
Son super pouvoir : un esprit ouvert et et une vision large pour adapter et transformer ses recherches en stratégie de communication efficace pour son entreprise.

9 – L’UX DESIGNER :

Le mec qui s’énerve à chaque clic supplémentaire.

Ce métier obscur est de plus en plus en vogue étant donné la multiplicité de ses applications. La principale mission de l’UX designer est d’améliorer l'expérience des utilisateurs, en la rendant la plus cohérente et la plus agréable possible. Il travaille généralement en harmonie avec les équipes créatives et les développeurs web pour implémenter le fruit de ses recherches.
Son super pouvoir : Faire en sorte qu’une personne ivre sache tout de même utiliser le site web ou l’application de l’entreprise.

10 – LE MARKETER 360° :

Le type qui lit Keynes d’une main et écrit un tweet de l’autre.

Un peu considérés comme les Jedï du marketing, ces créatures rares sont responsables des campagnes marketing 360° de l’entreprise. Souvent issus d’une formation marketing « à l’ancienne », ils ont su s’adapter aux nouveaux supports et canaux du digital. Ils gèrent désormais ainsi tant les canaux offline que online afin d’intégrer et d’adapter au mieux la campagne marketing à chaque environnement.
Son super pouvoir : Il comprend les enjeux de chaque canal de communication et analyse les résultats comme personne pour délivrer une campagne de communication globale pertinente et performante.



Digital

L'offre de formation pour ces différents nouveaux métiers en France est large et intègre des parcours strictement académiques comme ultra-professionnels. Il existe également des formations plus pratiques et opérationnelles comme les MOOC, les séminaires de formations ou les formation “on the job” pendant vos projets. Si vous souhaitez vous spécialiser sur certaines compétences, vous pouvez également réaliser des missions sur Crème de la crème pour développer vos talents et ajouter une plus-value sur votre CV et ainsi anticiper votre première embauche. Formez-vous et n’attendez pas qu’on vous forme !