Comment écrire son Business Plan en 11 étapes

Sur la planète startup, on parle souvent de business plan, l’arme fatale du startuper. Indispensable ou inutile, on ne sait plus trop quoi en penser, ni par où commencer.

Alors c’est quoi un Business Plan,

et qu’est ce qu’on doit mettre DEDANS !?



Le business plan est le document où reposent toutes les informations concernant votre projet de création d’entreprise. On vous donne ici les parties essentielles à inclure dans votre BP et un ordre logique que vous pouvez respecter. Mais après, chacun son style, chacun sa méthode !


1 - L’opportunité de création



Pourquoi vous ? Pourquoi maintenant ? Décrivez le problème de départ, le besoin non comblé, la douleur chronique que vous venez guérir. L’idée est de décrire votre problématique avant de dévoiler votre solution.

Expliquez donc comment vous en êtes venu à croire en votre projet, et pourquoi ce nouveau produit ou service est compatible avec le marché que vous visez. Le but est de captiver l'attention du lecteur au maximum.


GIF1


2 - Votre marché



Définissez votre marché cible de la manière la plus précise possible. Qui sont vos clients ? Pensez à évoquer les évolutions et mutations du marché que vous ciblez. Comment les problématiques de vos (futurs) clients ont-elles évolué ces dernières années, quelles grandes tendances sont venues perturber le quotidien de votre cible ? Dressez le portrait de vos clients. Qui sont-ils ? Quel âge ont-ils ? Quelles sont leurs habitudes d’achats ?


3 - L'offre



Quelle est votre offre, que proposez-vous ? Présentez ici LA solution au problème identifié plus haut. Soyez direct et sans détour, ne tombez pas dans la plaquette commerciale. Exemple : “Snapchat est un service d’envoi de photos/vidéos éphémère”. Détaillez ensuite votre produit avec précision. Quelles sont ses spécificités, quelle est la rupture avec les produits déjà existants, qu’est ce que le client obtient en payant pour votre service, en bref, quelle est la proposition de valeur ?


4 - Le business model



Comment générez-vous de l’argent ?

« Le business model se définit comme l’ensemble des mécanismes permettant à une entreprise de créer de la valeur » (L. Lehmann-Ortega)

Un bon point de départ pour élaborer son business model est de travail avec le Business Model Canvas. Ce tableau de 9 cases vous permet d’obtenir un aperçu complet de votre projet et de répondre à la question que vous poseront vos futurs investisseurs : comment générez-vous un revenu ?


5 - La concurrence



Dressez un panorama complet et organisé de vos concurrents et de leur stratégie. Développez tous les éléments de substitution à votre produit en vous mettant à la place du client final. Définissez également l’offre de référence qui existe sur le marché, puis comparez la à votre solution. Exemple : BlablaCar pour l’offre de référence sur le marché des services de covoiturage entre particuliers.

Listez vos avantages concurrentiels actuels et ceux que vous développerez demain, mais n’oubliez pas de vous projeter en imaginant également d’éventuels changements dans la stratégie de vos concurrents en place. Où en serez-vous dans 5 ans ? Et vos concurrents ?


GIF2


6 - Le plan marketing



Soyez visible ! Le but de votre plan marketing est de faire connaître votre offre à vos clients, de les conquérir, et enfin de les fidéliser. Les startuppers vous parleront également de stratégie d’acquisition, d’activation, et de rétention. Quels mécanismes allez-vous mettre en place ? Essayez de quantifier autant que possible.


7 - La stratégie commerciale



Quel est votre processus de vente ? Décrivez la base de ce que vous allez faire quotidiennement au sein de votre entreprise pour augmenter votre nombre de clients. Comment allez-vous vous y prendre pour transformer vos leads en prospects et vos prospects en clients ?


8 - Le plan d’actions, ou plan d’attaque !



Du concret, du concret et encore du concret ! Vous devez définir ici les grands champs d’actions de votre stratégie court, moyen et long terme.
Le plan d’actions peut se présenter sous la forme d’un tableau permettant de :
• définir les actions concrètes, domaine par domaine. • mettre en face de ces actions des objectifs quantitatifs ou qualitatifs, mais toujours exprimés de manière précise.
• lister les ressources allouées et disponibles pour chaque action ou domaine. • distribuer les responsabilités entre les différents membres de l’équipe.


GIF3


9 - Les prévisions financières



Ça y est, on y est, la partie détestée des entrepreneurs en herbe. Mais s’il y a bien une partie à développer et à connaître sur le bout des doigts, c’est celle-ci.

Le but premier de cet exercice est de démontrer la solvabilité de votre projet. Le moment où vos produits seront supérieurs à vos charges. Soyez réaliste et précis. Vos chiffres doivent convaincre d’eux-mêmes.
Attendez-vous cependant à passer quelques nuits blanches sur votre plan de financement à 1 an, à 3 ans, et à 5 ans, quand bien même vous ne savez pas combien vous gagnerez dans 3 mois. Que du bonheur.


10 - L'équipe



Sortez vos plus belles photos ! Maintenant que l’intégralité de votre projet est à découvert, il faut prouver que vous êtes la bonne personne ou la bonne équipe pour mener à bien ce projet. Car tout le monde vous le répétera, l’idée ne représente malheureusement qu’un infime pourcentage dans la réalisation de votre projet. Ce qui compte, c’est l’exécution que vous en faites ! Tout repose sur vous. Pourquoi vous faire confiance ?

Pour mettre toutes les chances de votre côté, évitez la simple juxtaposition de CV. Essayez plutôt d’expliquer comment vous travaillez ensemble, quelles sont vos différentes forces, en quoi votre parcours présente de solides garanties pour le bon déroulement de votre projet, et n’hésitez pas à parler de vos qualités humaines.


GIF4


11 - L’executive summary



Vous venez donc de rédiger votre premier business-plan, congrats ! Votre business-plan devra commencer par une à deux page de résumé punchy et vendeur, qui permettra à quiconque de se faire une idée de votre projet en quelques minutes. On parle d’executive summary. Soyez concis et complet à la fois en résumant chaque point fort de votre BP.




Si malgré nos conseils vous avez tout de même besoin d’assistance sur votre Business Plan, ayez le réflexe Crème de la Crème! Les étudiants spécialisés en rédaction de business plan voleront à votre secours en un rien de temps, ce qui vous permettra de vous concentrer sur la partie opérationnelle de votre projet. Faites tout simplement une demande sur notre site et vous recevrez plusieurs propositions en un clin d’oeil. You’re welcome :)