Développeurs | Les clés pour déchirer vos entretiens

Les développeurs sont en première ligne de la transformation digitale. En effet, ils construisent les produits et plate-formes qui vont aider les entreprises à affronter la mutation en cours. Embaucher un bon développeur est l’un des plus gros challenges des startups tech aujourd’hui. De nombreuses plate-formes comme talent.io ou breaz.io l’ont bien compris et surfent sur la vague du recrutement des meilleurs talents du paysage geek.

En association avec SFEIR, une société de conseil spécialisée dans le développement d’applications sous toutes leurs formes (web, mobile, objets connectés, etc.), qui a fait face à ces défis, nous avons décidé de proposer quelques conseils aux futures candidats qui veulent séduire l’entreprise de leur rêve !

Le processus des plus grands



GOOGLE

Google :



Google fait partie des entreprises qui reçoivent le plus de CV. On parle de millions de CV. Il faut alors savoir se distinguer, et cela au cours de 9 étapes :

  1. La sélection du CV
  2. L’entretien téléphonique : quelques questions techniques.
  3. L’entretien sur site : Google fait appel à ses collaborateurs « googlers » afin de faire passer 4 à 5 entretiens de 45 minutes environ dans ses locaux.
  4. Le débrief : chaque évaluateur donne une note et ses impressions sur le candidat et remet son rapport au comité.
  5. Le comité : il va prendre la décision ultime concernant l’évaluation du candidat et de son adéquation par rapport à un besoin.
  6. L’expert : ce dernier a pour mission de vérifier les aspects administratifs du candidat.
  7. La rémunération
  8. La validation : un des grands dirigeants valide la candidature.
  9. La proposition : en général “très” intéressante.

Un conseil : bosse à fond ton algo.

Amazon :



1. L’analyse du CV
2. l’entretien téléphonique : l’évaluateur va demander au candidat de coder via un système de document partagé et lui poser quelques questions techniques
3. L’entretien sur site : le candidat devra passer 4 à 5 entretiens avec une à deux équipes qui auront sélectionné le CV du candidat.
4. Le comité : une fois tous les entretiens passés, les évaluateurs se regroupent afin de partager leurs retours sur tes tests.

Conseil : sois sur de toi et repousse tes limites car c’est exactement ce qu’Amazon te demande !

SFEIR :



Le processus de recrutement chez SFEIR est directement inspiré des processus de Google et Amazon.
1. Sélection de CV : les RH utilisent aussi bien les job-boards que les réseaux sociaux pour trouver les futurs Sfeiriens
2. L’entretien RH
3. Les Playoffs : ces entretiens techniques te permettront de rencontrer 4 à 5 Sfeiriens qui valideront 4 points : tes connaissances, ton leadership, ton potentiel, bref ta “Sfeiricité”.
4. Le comité de sélection : notre mode de recrutement est sélectif. Toutes les personnes que tu rencontres émettront un avis. Un comité prendra la décision de te faire une proposition.

Le plus pour te différencier : SFEIR recherche des personnes passionnées, qui aiment les défis et qui sont à l’aise avec le changement. Plus que des hyperspécialistes sur un sujet, nous recherchons des personnes qui ont un potentiel à long terme.

Comment bien préparer ton entretien ?


Afin de faire bonne impression auprès de ton interlocuteur, arrive en ayant imprimé 2 copies de ton CV ainsi que tout document qui te permettra d’appuyer ta candidature (certifications, lettre de recommandation, projets effectués…). Stylo, cahier et ordinateur sont également de la partie!

N'oublie pas de dire à la RH que…

  • tu es passionné du code et du web en général

  • tu sais te remettre en question pour optimiser les projets au mieux.
  • tu aimes avoir une vision globale des projets sur lesquels tu travailles
  • tu es patient et pédagogue
  • tu penses que la communication est indispensable au sein de l’équipe
  • tu penses que les tests sont indispensables
  • tu veux t’impliquer pour apporter ta pierre à l’édifice
  • tu es autonome, force de proposition et dynamique

Le but est quand même d’être sincère et authentique dans tes paroles car une vrai RH saura détecter rapidement tes faiblesses.

Et aux managers que...

  • tu as environ 3 ans d’expérience en AngularJS et problématiques REST
  • tu es familier aux outils Git et jira
et es passionné par le développement web
  • tu as des connaissance en programmation fonctionnelle
  • tu as de l’expérience en développements mobiles natifs (iOS, Android)
  • tu connais un Framework de développement cross plateformes (type PhoneGap, Titanium, Cordova)

Le but ici est bien évidemment de prouver tes compétences à travers des **exemples concrets comme tes expériences professionnelles ou tes projets perso.

Pour chacun de tes projets, tu peux par exemple mettre en évidence par écrit au préalable tout ce qui s’y rapporte : chiffres clés, compétences acquises, situations compliqués, problèmes résolus & solutions apportées.


DRESS CODE


Le Dress Code adéquat

Lors de ton entretien, n’essaie surtout pas de te distinguer par ta tenue. Reste sobre. Le but si tu souhaites être embauché est de laisser une bonne première image de toi en portant des vêtements adaptés à un entretien d’embauche dans l’entreprise où tu postules. Évite donc le costume 3 pièces ou encore le bermuda. Une chemise, un pantalon et des chaussures propres feront très bien l’affaire.

Enfin, soit à l’heure ! Effectivement, se retrouver dans une pièce fermée avec quelqu’un qui vient de faire un 500m pour arriver à l’heure, c’est jamais très agréable...


Are you the coolest guy ?


Lors de ton entretien, essaie d’être le plus factuel possible. En clair, parle de tes expériences avec du recul et surtout de la modestie. Mets toi en valeur en expliquant les actions que tu as mises en place mais sans toutefois oublier le travail de l’équipe.

De plus, évite de te perdre dans les détails. Des chiffres pour illustrer tes propos sont effectivement essentiels, mais ne perds pas ton interlocuteur avec des détails insignifiant dans la réussite de tes différents projets. Le but n’est pas de l’embrouiller.

Parle nous de toi


Lors de cette question systématique, c’est là où tu peux te démarquer. Décris tes qualités et forces de façon claire et structurée. Prends du temps pour travailler cette question cruciale. L’interlocuteur n’a pas besoin de connaître ta vie dans les moindres détails, mais donne lui un maximum de billes pour la suite de l’entretien sur des sujets que tu gères.

Le but est également à travers cet exercice de démontrer ta façon de t’organiser, ta manière de travailler, mettre en valeur ce vers quoi tu souhaites aller dans ta vie professionnelle et ce à quoi tu aspires dans les prochains mois ou années.

Ton empathie client



Une application a toujours un utilisateur, un client et il est très rare que l’on soit le propre utilisateur de l’application que l’on développe. Il est donc fondamental d’avoir l’intime conviction que l’on ne développe pas pour soi, mais pour un client.

Le but est donc ici de placer l’intérêt du client est à placer au premier plan. C’est la différence entre un geek qui code dans sa chambre pour s’amuser et un développeur pro. Savoir se mettre à la place du client, comprendre ses besoins et le guider vers des choix stratégiques ou techniques à court, moyen et long termes pour prendre la meilleure décision.


YOUPI


Maintenant, c’est toi qui pose les questions



Tes questions au cours de l’entretien sont presque aussi importantes que tes réponses. Elle interviennent généralement à la fin donc c’est la dernière bonne impression que tu peux donner avant ta dernière poignée de main. Voici quelques exemples :

  • Quelles seront mes responsabilités au jour le jour ? 

  • Qu’attendez-vous du candidat idéal ? 

  • Quelle est l’évolution possible du poste ?
  • Quelles formations sont prévues ? 

  • Quel est l’enjeu/objectif majeur de l’entreprise à court, moyen ou long terme ? 

  • Quel est le parcours de ton interlocuteur ?

Le but est de montrer ton ambition, te projeter dans le future et toucher ton interlocuteur en lui posant des questions personnelles.


Montre le génie qui est en toi !


L’évaluation des compétences techniques et le coeur du processus de recrutement d’un développeur. Nous allons te décrire dans la suite quelques exemples typiques à laquelle tu pour- rais être confrontée. Une chose est sûre : prépare-toi, l’évaluation technique n’est jamais une promenade de santé.

QCM : Le QCM est le parent pauvre de l’entretien technique. Il permet à des personnes non techniques d’essayer de se faire une idée du niveau du développeur qu’il rencontre. Il est principalement utilisé par les SSII.

La conversation avec un expert : En tout début de journée, à la pause déjeuner ou en n de journée, un expert tout aussi disponible que toi a 1H pour déterminer si oui ou non tu es compétent pour le poste.

Au clavier : Faire un entretien technique devant un clavier est sans doute la meilleure des choses pour évaluer un développeur. Cet entretien va permettre de voir le candidat en situation et de pouvoir évaluer comment il utilise son ordinateur, comment réagit-il face à la difficulté et comment il construit son raisonnement. Généralement, les tests au clavier peuvent être des tests d’algo, des test de langage ou des tests d’écosysteme.

Test en remote : Le test au clavier peut se faire en remote, en général en ouvrant une session vidéo avec le partage d’un document que les deux interlocuteurs peuvent modifier. L’outil le plus utilisé est Google Docs, donc soit prêt là-dessus !

Test en pair programming : Le test en pair programming est la Rolls des tests. Il va te permettre de vraiment t’exprimer, de ressentir ton interlocuteur, de pouvoir démontrer tout ton savoir-faire. Ce genre de test est généralement utiliser par les grosses entreprises spécialisés en développement.

Détrompeur en ligne : C’est en général un test technique en ligne. Il permet aux sociétés qui reçoivent beaucoup de candidats de faire un premier filtre. Ce test permet aussi au candidat de vérifier qu’il va bien dans une entreprise ou il aura le niveau.

Au tableau : Certaines entreprises préfèrent utiliser le tableau plutôt que le clavier pour évaluer techniquement les candidats. Il est impossible de réussir ce genre de tests sans un entraînement. En effet, coder au tableau n’a rien à voir avec coder au clavier : le CTRL-SPC ne fonctionne pas :)

Le Challenge : Certaines entreprises proposent de réaliser un challenge. Ceci consiste en un exercice à réaliser à la maison. Il te faudra alors prendre six à sept heures sur ton temps libre pour coder le défi proposé. Durant l’entretien tu devras commenter le code que tu as produit et expliquer tes choix.

Le test d’algo : Un test d’algo est rarement constitué d’un gros problème à résoudre. Il en général constitué de plusieurs questions simples, le temps à consacrer sur une question est généralement d’une dizaine de minutes. Plus ton interlocuteur te posera de questions, plus il pourra avoir une bonne idée de ton niveau en algorithmique.

Tout démarre généralement avec une question du genre : Vous avez X, trouvez un moyen efficace pour faire Y.
1. Assure-toi d’avoir bien compris la question
2. Trouve une première solution
3. Commence à écrire
4. Échanges avec ton interlocuteur
5. Balaye les techniques algorithmiques
6. Balaye les types de structures
7. Essaie de trouver des problèmes que tu as déjà résolu qui se rapprochent de la question posée
8. N’aies pas peur de revenir en arrière


STATS



Exemples de questions :

Q1 / Tail : Tail est une commande UNIX qui permet d’afficher les x dernières lignes de texte d’un fichier. Trouve un algorithme qui permet de coder cette fonctionnalité.

Q2 / Sérialisation : La sérialisation est le processus d’enregistrement de l’état d’un objet en une séquence d’oc- tets. Propose un algorithme permettant de sérialiser des grappes d’objets.

Q3 / Caractères distincts : Dans une chaîne, détecter la plus longue chaîne de caractères composée de caractères dis- tincts. Par exemple : “moderne” est la plus longue chaîne de caractères distincts de “abcdemod- erneancien”.


Derniers conseils


Avant de te lancer dans les entretiens, identifie bien ce qui est important pour toi dans une entreprise. L’entreprise dans laquelle tu vas postuler te propose-t-elle un vrai challenge? Si la répartition de ton travail est 20% de devs et 80% de débugs... seras-tu toujours aussi motivé ? Te former est-il un élément essentiel pour toi ? Est-ce que l’ambiance et la hiérarchie qu’elle te propose te conviennent ?

Autant de questions à se poser si tu veux être sûr de faire partie d’une aventure excitante. Même si tu ne resteras probablement pas 40 ans dans la même société, autant te lever le matin en faisant en sorte que ce jour compte.

N’oublie pas également que de travailler avec des personnes compétentes qui sauront te faire monter en compétences est essentiel. Tu as le droit de vouloir et de faire en sorte de travailler avec une équipe qui a de l’ambition en termes de technos, de projet et de compétences. This is the KEY !




Si vous souhaitez en savoir plus sur SFEIR et lire l’intégralité de ce livre blanc, vous pouvez le télécharger ici
Page Facebook Twitter

Pour terminer, nous profitons pour vous indiquer que Crème de la Crème recrute ASAP 2 profils web :
1 UI/UX designer ainsi qu'1 front end developer. Pour candidater directement, écrivez-nous sur jobs@cremedelacreme.io