WeChargeTech | Lucas, Cambridge, 24 ans

Chez Crème de la Crème, on supporte le statut auto-entrepreneur depuis le début. On aime bien les étudiants talentueux et encore plus ceux qui se lancent dans l'aventure entrepreneuriale. Cette fois-ci, c'est Lucas, 24 ans, étudiant à Cambridge, qui nous parle de ses multiples projets en cours !


Logo

« Après avoir commencé par quelque chose de plutôt classique, une école de commerce en France, un stage en finance à Londres, il m'a suffit de quelques voyages et quelques idées pour me lancer dans l'aventure start-up.

J'ai commencé à "entreprendre" très jeune, quand j'avais environ 13 ou 14 ans, j'achetais des MP3 en Chine en gros et je les revendais dans mon école à Paris. Puis quelques années plus tard j'ai lancé une première entreprise, un peu plus sérieuse dans l'import-export de montres. C'était ma première véritable expérience professionnelle où j'ai appris un peu de tout et qui m'a véritablement donné goût à l'entrepreneuriat.

J'ai poursuivi mes études et j'ai eu l'opportunité de créer un autre projet destiné aux étudiants en fac, une base de données regroupant exercices, examens, cours, fiches, corrigés etc. Après une vingtaine de mois, la mise à jour de cette base devenant trop compliquée, nous avons décidé d'arrêter cette activité et je me suis concentré à nouveau sur mes stages dans de grandes entreprises, en France et à l'étranger. J'ai alors pris passion du voyage, cela a commencé par de simple voyages puis des déménagements à l'étranger et finalement la recherche continuelle de nouvelles opportunités de voyage. J'ai alors eu des dizaines d'idées de ventures à lancer.


« Vivre des expériences à l'étranger a été le déclic »



C'est pendant un de ces voyages au Mexique où j'ai eu l'idée de lancer WeCharge Tech, une startup toujours en activité, maintenant basée à Londres, qui offre un réseau de chargeurs portables pour smartphones, on-the-go. WeCharge Tech impliquait beaucoup de déplacements à l'étranger: visite d'usines en Chine, visite de clients, visite de potentielles villes où s'installer…


WechargeTech



C'était l'opportunité parfaite qui m'a permis de visiter plus d'un tiers des pays du monde et d'habiter dans différents continents, à 24 ans! Les premiers résultats de la startup étant très positif, j'ai alors décidé de m'engager à plein temps sur ce projet et j'ai intégré la business school de l'Université de Cambridge. En effet, la partie la plus importante d'une venture réside dans l'exécution et non l'idée. A travers le réseau de Cambridge et les différentes compétitions que j'ai remportées j'ai pu améliorer mon business model et rencontrer mon mentor qui m'a aidé tout au long de ce projet.

En partageant mes photos de voyages sur les réseaux sociaux, notamment Instagram, j'ai construit une forte audience de followers et en cherchant à monétiser celle-ci, je n'ai pas vraiment trouvé de solutions adéquates. C'est ainsi qu'est né mon dernier projet, Canard Influencers, une plateforme qui connecte les micro-influencers aux entreprises sur les réseaux sociaux.

Le constat: un camarade de classe de Cambridge – avec qui je me suis associé – n'arrivait pas à trouver un moyen efficient et abordable pour faire de la pub pour sa startup et toutes les plateformes d'influenceurs marketing existantes s'adressaient aux "superstars des réseaux sociaux". Nous avons donc décidé de monter tous les deux cette plateforme.


« En moins d'une semaine nous avons lancé une première version du site »


Un premier algorithme et nous avons eu beaucoup de retours, des contacts d'entreprise souhaitant travailler avec Canard Influencers et un nouvel influenceur inscrit toutes les quinze minutes (et cela ne fait qu'augmenter!).


Photos Lucas



Pour les influenceurs, c'est l'opportunité d'être récompensé pour leur créativité et l'audience qu'ils ont construit tout en restant aux manettes: une fois que notre algorithme matche un influenceur avec une campagne, il a l'opportunité de choisir si oui ou non il veut travailler avec cette marque et du montant de la rémunération.

Notre vision: créer une plateforme unique permettant aux micro influenceurs de travailler avec des marques qu'ils aiment sur les réseaux sociaux. Pour les marques, c'est l'opportunité d'interagir avec le public à travers ces micro-influenceurs, et ce, pour une fraction du prix d'une campagne de pub classique.

Nous avons contacté la Crème de la Crème avec WeCharge Tech pour nous aider à agrandir notre réseau de stations de recharge et nous comptons bien faire de même avec Canard Influencers pour continuer à faire grandir notre base d'influenceurs et surtout pour avoir plus de marques travaillant avec nous. Nous espérons vous voir bientôt en Angleterre!



Rédigé par Lucas Bornert
lbornert@wechargetech.com
Canard Influencers
Page Facebook Twitter