Ces entrepreneurs célèbres qui ont appris de leurs échecs

Il y a aujourd'hui 12 000 start-ups rien qu'en île de France. Parmi ces jeunes pousses, toutes ne réussiront pas. En effet, le taux d'échec chez les start-ups est estimé à 50% dans les 5 premières années. Mais rassurez-vous, Bill Gates n'est pas devenu milliardaire grâce sa toute première entreprise! De nombreux entrepreneurs ont connu des échecs et des galères avant de rencontrer le succès.

Pour que l'espoir continue de vivre en vous, Crème de la Crème vous raconte les échecs de 8 grands entrepreneurs.


1 - Henry Ford



“Echouer c’est avoir la possibilité de recommencer de manière plus intelligente”. C’est ce que déclarait Henry Ford! Sa première société, la Detroit Automobile Company, fût dissoute en 1901, faute de succès. Mais Henry ne se laissa pas démonter. Il gagna une course avec une voiture qu’il avait lui même construite et profita de ce succès pour devenir ingénieur en chef de la toute nouvelle Henry Ford Company.
Malheureusement, suite à un désaccord avec ses actionnaires, Henry sera obligé de démissionner de la société qui porte son nom. Malgré ces deux échecs consécutifs, Ford finira par créer la Ford Motor Company et connaitra gloire et richesse!


Ford


2 - Akio Morita, créateur de Sony



Avant de devenir l’une des plus grandes sociétés japonaises, Ario Morita et son associé ont lancé une société qui produisait des autocuiseurs à riz.
Échec total, le riz n’est pas cuit ou complètement brûlé... Seulement 100 unités furent vendues. Après cette déroute, les deux compères ne se laisseront pas abattre et décideront de revenir à leur première passion: la radio! Smart move, Sony est né!


Akio ééé


3 - Walt Disney


Aujourd’hui, les dessins animés et parcs d’attraction Disney font rêver les petits comme les grands! Pourtant, son fondateur, Walt Disney, fut licencié par son éditeur dans un journal car « il manquait d’imagination et n’avait pas de bonnes idées ». Et oui...
Après cet événement, Walt Disney tenta plusieurs fois de créer des petites entreprises qui n’eurent pas le succès escompté. Walt est fauché mais il créera ensuite les Disney brothers studios ensuite rebaptisés Walt Disney studio et rencontrera le succès qu'on lui connait!


Disney


4 -Marc Simoncini, créateur de Meetic


Le créateur du leader européen des sites de rencontres, présent aujourd’hui dans 16 pays, n’a pas connu que des réussites.
En effet, à 22 ans, Marc lance CTB, sa première société spécialisée dans la création de sites minitel, et fait faillite au bout de trois ans. Il rebondit cependant en lançant iFrance, qui sera ensuite vendu à Vivendi pour 182 millions d’euros puis crée le fameux site de rencontre Meetic.


Simoncini


5 - James Dyson



Il aura fallu 5126 prototypes, autant d'échecs et la perte de 15 ans d'économies pour que Sir James Dyson connaisse le succès. Heureusement pour lui, le 5 127ème prototype est le bon et Dyson devient la marque d'aspirateurs sans sac la plus vendue aux Etats-Unis.


Dyson


6 - Reed Hastings, créateur de Netflix



Tout n’a pas toujours été rose pour le créateur de Netflix.
En effet, en 2011 il décide de séparer le service DVD, qu'il pense sur le déclin, du service streaming, bien plus prometteur. Les clients sont mécontents car cette opération entraine une augmentation de 60% du prix des deux services. Reed s’excuse mais ne revient pas en arrière et baptise son service DVD Qwister. L’effet est catastrophique, la filialisation est finalement abandonnée. Reed Hastings doit affronter de nombreux articles se demandant s’il doit démissionner. Dur dur...


Hastings


7 - Bill Gates



Avant de fonder Microsoft et de devenir l’un des hommes les plus riches de la planète, Bill Gates a connu l’échec.
En effet, c’est en 1972 que lui et Paul Allen, co-fondateur de Microsoft, décident de créer un système de gestion du trafic routier. Ils fondent à cette occasion la société Traf-O-Data et décident de commercialiser ce produit aux municipalités. Malheureusement, cette première expérience est un échec retentissant pour les deux entrepreneurs.


Gates


8 - Steve Jobs



Après avoir abandonné l’université, Steve Jobs fonde Apple et empoche 240 millions d’euros grâce à l'entrée en bourse de sa société.
Cependant, cette opération coûta également à Steve le contrôle de son entreprise suite à des désaccords avec ses actionnaires. Il sera obligé de démissionner en 1985 de sa propre entreprise. Grosse déconvenue donc pour Steve qui se relèvera tout de même en rachetant le studio Pixar à George Lucas puis en fondant NeXT, une société fabriquant des ordinateurs haut de gamme et des logiciels.
Dans le même temps, Apple est au plus mal. La société rachète, au bord du gouffre, la société NeXT et réengage Steve à la tête d’Apple. Belle revanche!


Jobs


Malgré les embûches, ces entrepreneurs ont donc persévéré jusqu'à connaître le succès. Loin de se laisser abattre, ils ont appris de leurs erreurs! Alors même si tu retapes ton partiel de compta pour la 3ème fois, essuie tes larmes, il y a encore de l'espoir pour toi! Tu peux même commencer par lire nos 16 astuces pour pitcher n'importe quel projet pour t'ouvrir les portes de la réussite!

Rédigé par Crème de la Crème