6 astuces pour dire stop à la procrastination

Rédigé par Christine HUANG, 21 ans, NEOMA & étudiante Crème de la Crème


C’est une belle ironie d’écrire un article sur la procrastination alors que je suis moi-même une grande procrastinatrice! Et je ne suis pas la seule. La procrastination, vous savez, cette situation où la veille d’une deadline pour rendre votre rapport à votre manager, prévue depuis deux semaine, au lieu de le faire en avance ou de le rédiger de suite, en tout être rationnel que vous êtes, vous finissez par passer votre journée sur Facebook ou sur Youtube à regarder la vidéo d’un chat qui chante le générique de Game of Thrones. Et ce n’est qu’à 00h53 que vous débutez la rédaction de ce rapport dans la joie et la bonne humeur des horaires nocturnes et du café !

Pourquoi procrastinons-nous ? Si nous étions cet être 100 % rationnel, la procrastination n’existerait pas. Or elle est bien présente. Nous sommes, certes rationnel, mais dans une certaine mesure ! Ce qui joue en plus de notre rationalité lors de la procrastination, c’est le plaisir. Ou plus précisément, notre envie de gratification instantanée. Devant une situation de travail laborieux, on préfère la facilité, ce qui apporte de la satisfaction à portée de main : ouvrir Facebook, Youtube , regarder son portable. Ces petites actions apportent une grande satisfaction. Quand bien même rédiger son rapport peut être gratifiant (reconnaissance auprès de l’entreprise etc.) sur du long terme, le chemin est laborieux pour y parvenir. Dans ce cas, comment être productif ?
Voici quelques tips
:

1 - Coupez-vous de toute distraction (distraction you shall not pass)



Tout d’abord, faite obstruction à tout ce qui pourrait vous distraire. Coupez votre portable, Facebook, portez des boules Quies pour éviter les bruits environnants. Bref, coupez vous de tout ce qui pourrait vous amenez à ces moments de gratifications instantanée.
Pour ceux que la musique aide à se concentrer , je vous conseille 8tracks , soundsgood , bonentendeur...

Si vous coupez de vos distractions est difficile heureusement, voici quelques outils pour vous aider :

  • Focus Writer - pour ne vous concentrer que sur votre texte : Focus Writer vous fournit un environnement de travail sobre, sans aucune distraction. Seul un éditeur de texte est accessible. Disponible sur Window , Mac et Linux , libre et gratuit.

  • Self Control - pour lutter contre la procrastination compulsive. Vous établissez une liste noire des sites à bannir pendant une durée que vous déterminez et l’application vous empêchera d’y accéder. Il est aussi possible de créer une liste blanche de sites qui seront autorisés lorsque l’application sera en route. Une fois le chronomètre lancé, vous ne pourrez rien faire pour l’arrêter. Pas même éteindre votre ordinateur ou supprimer le logiciel. Le seul moyen est d’attendre la fin du chronomètre.

Sur le même principe, vous avez les add-ons gratutits Stay Focused (Google Chrome) et Leech Block (Firefox) où vous établissez une liste noire et une liste blanche.





2 - Travaillez de façon intensive et non extensive



La productivité repose avant tout sur une bonne gestion du temps et de la discipline. Les plus brillants violonistes ne pratiquent pas toute la journée, contrairement à ce qu’on pourrait croire mais leur pratique est avant tout régulière et surtout intense pendant une période définie. La majorité d’entre eux travaillent de façon intensive par session de 90 minutes suivie d’une pause de 15 à 20 minutes.

Travaillez par période et surtout imposez-vous des moments qui seront uniquement dédiés à votre projet. Ces moments précisément ne peuvent être manqués sous aucun prétexte et doivent être accomplis. Plus vous vous imposerez ces sessions de travail, plus vous serez habitués à un travail intensif et vous gagnerez ainsi en productivité.

3 - Sous-catégorisez votre objectif en petites tâches



Sous catégorisez votre objectif en sous-objectifs. Cette division du travail rendra le travail plus faisable et c’est surtout dans l’accomplissement de ces petites tâches que vous accomplirez le grand objectif. Au lieu de définir « Rédiger mon rapport » comme votre objectif vous pouvez le diviser de cette façon :
1 - Recherche des informations
2 - Introduction
3 - Première partie etc.

Pour vous aider à cette tâche, vous pouvez utilisez ces applications de To Do List :

  • Trello - un moyen visuel pour vous organiser. Vous gérez un tableau virtuel avec des post-it que vous pouvez aménager de la façon dont vous souhaitez. Le tableau peut être partager pour un travail de groupe. Un excellent outil pour de la gestion de projet.

  • Momentum - une to do list qui inspire : un add-on gratuit sur Google Chrome. C’est une To Do list que vous remplissez. A chaque fois que vous ouvrez une nouvelle page de votre navigateur, Momentum apparaît et vous précise la mission principale que vous avez indiquez. Le tout sur des fonds très inspirants qui changent selon le moment de la journée.

  • Habitica - car la vie est un RPG (role playing game) grandeur nature : l’application fonctionne sur le principe de l’automotivation. Vous jouez un personnage que vous devez faire monter de niveaux en accomplissant des tâches que vous avez définies. Pour chaque tâche accomplie, vous gagnez de l’XP et des pièces d’or qui vous permettent d’acheter de nouveaux équipements et des éléments pour personnaliser votre personnage. De l’autre côté, vous établissez une liste de mauvaises habitudes. Ainsi, fumer une cigarette par exemple vous fera perdre des HP. Les geeks, fans de vintage, seront conquis. Il est possible d’utiliser cette application pour vos travaux de groupe.




4 - Le Multi-tasking est une illusion



« Savoir faire plusieurs choses à la fois, vous rends productif » est tout simplement un mythe. Des études de l’université de l’Ohio montrent que ceux qui multiplient les tâches sont beaucoup moins productifs. Le multi-tasking nous donne uniquement une illusion de la productivité. Faites une chose à la fois !

5 - Commencez !



Cela peut sembler évident mais des études ont montré que débuter un projet est le plus grand obstacle à la productivité. Le fait de commencer un projet vous fait entrer dans un mécanisme connu sous le nom de l’effet Zeigarnick. L’effet Zeigarnick montre que lorsque nous ne finissons pas une tâche nous éprouvons une insatisfaction nous poussant ainsi à terminer ce que nous avons commencé.

6 - Imposez vous des deadlines à vous-même !



Sûrement le point le plus important. La plupart du temps nous nous voyons imposer des deadlines par d’autres personnes comme notre supérieur. Mais s’imposer à soi-même des deadlines est sûrement ce qui fait que nous avançons et formons des projets. En vous imposant des deadlines, vous vous engagez à faire quelques choses, à avancer et donc à concrétiser vos projets.

Pour en savoir plus sur la Procrastination je vous conseille l’excellent Ted Talk de Tim Urban sur le même sujet :



Rédigé par Christine HUANG
Master Grande Ecole @ NEOMA
Etudiante Crème de la Crème