Holimeet | Etienne, Université Lyon III, 18 ans

Chez Crème de la Crème, on supporte le statut auto-entrepreneur depuis le début. On aime bien les étudiants talentueux et encore plus ceux qui se lancent dans l'aventure entrepreneuriale. Cette fois-ci, c'est Etienne, 18 ans seulement, étudiant à l'université Jean Moulin Lyon III, qui nous parle de sa start-up Holimeet !


LOGO



« Cela vous est-il déjà arrivé d’apprendre que des proches étaient dans la même ville que vous, mais trop tard ? Car c’est ainsi que l’idée m’est apparue. A la rentrée, lorsqu’avec des amis nous avons constaté que nous avions passé nos vacances à quelques kilomètres les uns des autres, sans même nous en apercevoir, j’ai pensé qu’on avait manqué une opportunité de passer un moment ensemble ! C’est à partir de là que j’ai donc commencé à travailler sur le concept Holimeet.

« L'objectif est de permettre au plus grand nombre de retrou­ver leurs proches lorsqu’ils se déplacent »



En discutant avec un ami de mes parents, développeur d’applications, nous avons tout de suite compris que ce service devait prendre la forme d’une application mobile. C’était en avril 2014 et j’avais à l’époque 16 ans ! Mon âge n’as pas été un frein et tous mes proches m’ont poussé à suivre mon projet.


etienne



Une fois que j’avais tout mis en place le cahier des charges et les designs, nous avons pu commencer le développement de l’application. La première version est sortie en juin 2015. La version 2.0 a été finalisée en mai 2016.

« J’avais 17 ans quand nous avons officialisé une levée de fond de 150 000 euros »



Entre temps, bien sûr, j’ai passé mon BAC et obtenu ma première année de droit à l’Université Jean Moulin Lyon III.
Ca n’est pas toujours facile de concilier les deux et je savais par avance qu’être étudiant-entrepreneur était une situation complexe, mais pour moi il était évident que je voulais faire des études de droit et je ne voulais en aucun cas abandonner mon projet d’Holimeet.




malte


Nous sommes à une époque où chaque individu est amené à voyager tout au long de l’année, que ça soit pour ses études, son travail, ses loisirs… Dans ce contexte, il apparaît essentiel que les réseaux sociaux et autres applications mobiles sont indispensables et qu’elles facilitent la vie : couchsurfing, covoiturage, etc… Toutefois, rien ne leur permettaient, jusqu’à présent, d’être informé, si lors de leur déplacement ils se trouvaient à proximité de connaissances.

J’ai eu la chance, d’être épaulé tout au long de la création du projet, aujourd’hui encore, par ma famille et de grands dirigeants lyonnais comme, entre autres, Olivier Ginon, Jacques Mottard et Michel Vieira, qui ont pu me donner des conseils et des stratégies d’entreprenariat afin que je puisse développer au mieux mon idée.
Aujourd’hui, l’application est fonctionnelle.

« Mon plus gros objectif est de la faire connaitre aux utilisateurs »



Le marché des applications est un marché très concurrentiel et il n’est pas facile de se démarquer même si le concept est original. Il y a bien évidement toujours de nouvelles difficultés qui sont d’avoir constamment à imaginer une évolution pour l’application, finaliser les levées de fonds, et réussir à gérer tous les volets en même temps.


etienne


Pour moi l’entreprenariat est un challenge passionnant et je pense que chaque lycéen / étudiant qui souhaite se lancer dans l’aventure devrait y aller à fond. Le plus, c’est vraiment de s’entourer de personne de confiances sur lesquelles on peut compter lorsqu’il faut prendre des décisions. C’est très important de pouvoir partager les points de vus et d’écouter les conseils.

Si vous appréhendez de vous lancer directement, vous pouvez commencer par exemple par remplir des missions avec Crème de la Crème, c’est une super opportunité pour mettre en avant ses compétences ! »

Rédigé par Etienne Ginon
Twitter Facebook