Rythm | Hugo, Polytechnique, 24 ans

Chez Crème de la Crème, on supporte le statut auto-entrepreneur depuis le début. On aime bien les étudiants talentueux et encore plus ceux qui se lancent dans l'aventure entrepreneuriale. Cette fois-ci, c'est Hugo, 24 ans, étudiant à Polytechnique, qui nous parle de sa startup Rythm et plus particulièrement de son invention : Dreem.



HugoMercier



Je m’appelle Hugo Mercier, je suis co-fondateur et PDG de Rythm, entreprise de neurotechnologie qui développe Dreem, le premier objet connecté actif qui surveille l’activité cérébrale (EEG) et transmet des stimulations sonores, afin d’améliorer la qualité du sommeil profond. Nous avons créé, mon co-fondateur Quentin Soulet de Brugière et moi-même, Rythm en 2014.

Nous nous sommes connus avec Quentin grâce à nos études à l'ISAE - Supaero, Ecole Polytechnique et UC Berkeley. En parallèle de notre formation, nous avons travaillé ensemble sur quatre projets scientifiques et plusieurs projets d'entreprenariat. L'idée nous est venue en Janvier 2014, pendant des recherches réalisées à l'Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière (ICM), le leader français de la recherche en neuroscience.

Il a en effet été prouvé que les stimulations sonores améliorent la qualité du sommeil profond, ayant donc un impact positif sur les capacités cognitives humaines. Pour plus de détails sur le produit, vous pouvez regarder cette vidéo explicative où je présente le bandeau Dreem lors de L'échapée Volée 2016.

Ayant couplé ces recherches avec les technologies les plus avancées dans le domaine des objets connectés, ces dernières nous ont permis de nous lancer dans le domaine de la neurotechnologie pour notre nouvelle invention : Dreem.






Mais à quoi sert Dreem exactement ? Le bandeau Dreem acquiert et analyse l'activité cérébrale en temps réel et détecte ainsi les diverses phases de sommeil. Ensuite, le procédé de stimulation sonore, expliqué ici, est synchronisé avec l'activité cérébrale pour améliorer la qualité du sommeil profond. Terminé le jetlag qui perturbe vos nuits !

Notre technologie inclut aussi de la conduction osseuse, ce qui permet de transmettre des stimulations sonores directement à l'oreille interne, sans gêner le sommeil du partenaire ou sans avoir besoin d’installer des écouteurs sur le bandeau Dreem.




Rythm



En plus de nos études, nous avons créé avec Quentin l'incubateur de l'école ISAE. Nous avons également fondé une startup de consulting dans l'innovation, Squid Solutions, pour NUMA. Nous avons aussi été mentors dans l'incubateur de Startup du département Entreprenariat de l'Ecole Polytechnique. Nos liens forts avec l'écosystème de l'entreprenariat français et nos projets d'écoles nous ont permis de développer des compétences précises en business qui se sont avérées indispensables pour la suite !

Ce sont toutes ces expériences qui nous ont permis de nous lancer dans la création de Dreem. J’ai d’ailleurs, grâce à notre bandeau, été nominé au prix MIT des innovateurs de moins de 35 ans ! Quentin s'est lui concentré sur les aspects scientifiques et techniques chez Rythm et a même terminé finaliste au Concours Général de Mathématiques !



fabrication



Un bon conseil que je peux vous donner est de s'entourer des meilleurs talents pour commencer vite et bien. Avoir une idée n'aboutira sans doute jamais si vous n'avez pas la meilleure équipe. Chez Rythm, nous apportons beaucoup d'importance à l'excellence de nos équipes. Mais cela inclut également les divers partenaires extérieurs d'une entreprise comme les agences de relation publique, les agences de design industriel, les partenaires pour l'industrialisation...

Pour en savoir plus sur nous: n'hésitez pas à vous rendre sur notre site Rythm ainsi que sur nos pages Facebook, Twitter et Linkedin. Nous avons récemment ouvert notre Programme Dreem First où en vous inscrivant, vous aurez la possibilité d'être parmi les premiers à obtenir Dreem, le premier objet connecté actif qui améliore la qualité de votre sommeil profond.


Equipe



Rédigé par Hugo Mercier
Linkedin Twitter Facebook