Jimini's | Bastien, Assas, 27 ans

Chez Crème de la Crème, on supporte le statut auto-entrepreneur depuis le début. On aime bien les étudiants talentueux et encore plus ceux qui se lancent dans l'aventure entrepreneuriale. Cette fois-ci, c'est Bastien, 27 ans, ancien étudiant à Assas Paris 2 et UPEC Paris 12, qui nous parle de sa start-up Jimini's !


logo


« Oui maman, je mets mes études de droit de côté pour monter une boîte avec Clément, on veut faire manger des insectes aux Français », à 23 ans après presque 5 ans d’étude de droit dans l’optique de devenir avocat, j’ai fait mon 1er pitch devant ma mère. Et ce n’était pas si terrible ! Heureusement depuis avec Clément, mon associé, on s’est bien amélioré : Jimini's fêtera ses 4 ans cette année.



fondateurs



Tout a commencé avec un épisode de Koh-lanta en fond sonore lors d’un vendredi soir de relâche entre deux amis de longue date: les candidats sont confrontés à une épreuve qui les oblige à manger des insectes. On s’est donc laissé séduire par l’idée qu’il faudrait essayer pour voir ce que ça donne. Après avoir gouté nos 1ers insectes, fait quelques recherches sur le sujet et une 1re étude de marché, c’est le déclic : Jimini's est née, on se lance pour de bon.

Notre idée de départ : faire découvrir le croustillant et les saveurs des insectes comestibles à nos compatriotes, puis à la terre entière, puis une fois la découverte passée, réussir à proposer une portion de protéine d’insectes équivalente à une portion de viande en termes de prix.



jim



Nous avons donc lancé notre marque Jimini's avec notre 1ère gamme, l’apéro qui regroupe des insectes entiers assaisonnés comme le criquet poivre et tomates séchées ou le grillon oignon fumé BBQ. Puis nous avons lancé une gamme à cuisiner soi-même avec des insectes entiers nature et leurs recettes. Enfin, en avril 2016 nous avons sorti une gamme de barres à base de farine de grillons.

Pour ma part l’entrepreunariat ne faisait absolument pas partie du parcours professionnel que j’avais imaginé et je l’avoue sans honte, oui j’ai fondé cette boîte avec Clément par opportunisme et curiosité, car l’idée me plaisait et il fallait tenter le coup : nous étions jeunes et sans engagement, le seul risque c’était que ça marche. L’intérêt de créer cette startup en binôme n’est pas du qu’à notre amitié d’enfance et le respect que nous avons l’un pour l’autre, c’était aussi et surtout la complémentarité de nos profils. En effet Clément a fait l’EDC une école de Commerce, on a donc deux formations très différentes et une approche des choses très différente également, on n’est rarement d’accord du 1er coup ce qui nous oblige souvent à beaucoup discuter pour prendre la meilleure décision.




jimmi



Aujourd’hui nous sommes 12 collaborateurs sur 3 sites, un bureau à Montreuil, un atelier de production près de Melun et un bureau à Londres et au début de l’aventure nous étions 2 dans une chambre d’étudiant à Levallois-Perret. Nous avons eu la chance dans tout ce parcours de création de faire des rencontres avec des startupers et des gens de différents horizons afin de nous guider et de nous permettre de nous affiner dans nos idées. Cela a été le cas par exemple pour notre 1er incubateur, « incuba’school » qui nous permit de définir les contours de ce que nous voulions entreprendre, ou bien encore avec la rencontre du Moovjee, Mouvement pour les jeunes et les étudiants entrepreneurs, qui nous a fait découvrir une magnifique famille d’entrepreneur à laquelle nous sommes fiers d’appartenir et surtout qui nous a fait comprendre, par la pratique, l’intérêt du mentorat.

Mais même bien accompagné on rencontre des difficultés, les nôtres ont été diverses et variées : juridique, financière ... À chaque fois la solution est venue de notre ténacité et la capacité d’activer nos réseaux pour y remédier. La clé pour résoudre les problèmes d’entrepreneur, c’est à mon avis La Fontaine qui la résume le mieux : Plier mais ne pas rompre.




jimmi



Ce serait d’ailleurs le meilleur conseil que je pourrais donner à un étudiant en phase de création de société ou en pleine réflexion : Fonce, entoure-toi bien et n’attend pas d’être formaté par une boîte avant de créer la tienne. Si le statut d’étudiant-entrepreneur existe, c’est pour toi !

Le vent nous porte maintenant vers l’international et le développement de nouvelles gammes de produits, c’est le nouveau défi de Jimini's, affermir notre position de leader là où nous le sommes déjà et prendre des parts de marché sur les pays frontaliers que nous pouvons facilement attaquer, ainsi que de continuer d’investiguer le potentiel des insectes comestible sous toutes leurs formes, car nous sommes persuadés que le produit qui permettra aux insectes comestibles d’accéder au mass market n’existe pas encore, à nous de le créer donc. L’équipe qui nous aide à porter cette startup est surmotivée et je n’ai aucun doute sur le fait que nous y arrivions, car comme le dit notre maxime: « Think bigger, eat smaller.»

L'équipe Crème de la Crème a goûté pour vous, et valide : « Même si on était un peu dubitatifs au début, on a adoré et on recommande ! »



gif



Jimini's recrute ! Si vous êtes tentés par l'aventure et avez envie de faire un bout de chemin avec nous, voici nos offres du moment !





Rédigé par Bastien Rabastens
coucou@jiminis.com
Follow us on Facebook Twitter Linkedin Instagram