10 conseils pour vous rendre indispensable dès votre 1er jour

Rédigé par Sarah Gillot, 21 ans, étudiante à l'IESEG.



Septembre : c’est la rentrée. Pour beaucoup cela rime avec un nouveau départ dans le monde professionnel. Et au moment de commencer, peu importe l’expérience acquise au fil des années, il y a cette hantise en nous, la veille du grand jour : vais-je être à la hauteur ? Car au fond de nous, on a beau se dire que si on se retrouve ici c’est que l’on a été choisi parmi de nombreux candidats, on ne peut pas s’empêcher de se demander si tout va réellement bien se passer.

Alors pour vous aider, voici nos 10 conseils pour réussir votre premier jour en entreprise et surtout vous rendre indispensable. Et pour ceux qui découvrent le joli monde des start-up, nos amis de Welcome to the Jungle ont pensé à vous avec leur article sur Comment préparer son 1er jour en start-up. Pensez grand, pensez loin !

Pour lire le résumé complet de Êtes vous indispensable ?, qui a fortement inspiré cet article, rendez-vous sur Koober !



livre



Qu'est ce que Koober ? C'est un service destiné aux entrepreneurs ou aux étudiants qui veulent acquérir tout le knowledge nécessaire pour pouvoir travailler dans le web ou monter une startup. Koober sélectionne les meilleurs livres de non fiction, sur la thématique du business, entrepreneuriat, développement personnel, productivité/efficacité, produit des résumés clairs et didactiques, faciles à lire en moins de 20 minutes !

Si vous voulez avoir une idée du genre de livres que l'on peut trouver sur Koober, nous vous invitons à jeter un œil à notre article sur Les 5 livres indispensables à lire en moins de 20 minutes.




1. Soyez curieux de tout



Avant le Jour J, nous vous conseillons vivement de vous renseigner sur l’entreprise en profondeur : son histoire, ses clients, ses produits, son type de management… Explorez son site Internet, son blog, les profils LinkedIn de ses employés et utilisez son appli si elle existe. Le but ? Être opérationnel dès votre arrivée et montrer votre motivation et votre enthousiasme. Votre formation prendra donc moins de temps et vous permettra de vous lancer plus rapidement sur des projets concrets.

Dès le Jour J, soyez curieux et essayez d’en apprendre le plus possible. Cela aura deux avantages majeurs :

  • Tout d’abord vous montrerez à votre équipe que vous êtes investi(e) et que vous comptez le rester

  • Ensuite, cela vous permettra d’emmagasiner un maximum d’informations sur l’entreprise qui vous sera très utile si vous souhaitez évoluer dans cette même entreprise ou si vous postulez ailleurs par la suite. Tout ce que vous apprenez et qui ne fait pas partie de votre travail en tant que tel a une valeur inestimable pour comprendre les rouages d’une entreprise et des relations humaines.




2. Soyez volontaire



Votre hiérarchie parle d’un nouveau projet en réunion ? Montrez votre enthousiasme et soyez volontaire. En accumulant un maximum de projets vous pourrez acquérir de nouvelles compétences et surtout prouver que sans vous, tout cela ne serait pas possible.

Bien entendu, arrivera un moment où vous ne pourrez plus démarrer de nouvelles missions : profitez-en pour en discuter avec votre équipe afin d’en déléguer certaines pour vous soulager. Comme vous aurez toutes les connaissances sur le projet existant, vous resterez un élément essentiel de l’avancée du projet et votre avis comptera vraiment. Vous serez également libre de choisir de nouveaux projets.




3. Soyez passionné(e)



Pour répondre à ces premiers critères, encore faut-il de la passion. Et cela ne vaut pas seulement pour vous faire remarquer par vos collègues mais en premier lieu, pour vous. Chaque matin demandez-vous si vous êtes heureux ou heureuse d’aller au travail. Si un jour sur deux, la réponse est non, posez- vous les bonnes questions, rectifiez le tir et au besoin – et dans la mesure du possible – changez de job.



passion


4. Prenez des initiatives



En plus d’être volontaire comme nous l’avons vu précédemment, allez également au-devant de ce que l’on vous demande (ou propose) en devenant acteur ou actrice de votre carrière. Le but n’étant pas de faire le double de travail mais de vous faire remarquer pour votre audace et votre ténacité. A nouveau, le conseil reste le même : pensez sur le long terme. En prenant des initiatives aujourd’hui vous pourriez voir naître demain des projets révolutionnaires et il y a fort à parier que vos supérieurs se souviendront alors de vous pour en prendre la tête.




5. Soyez organisé(e)



Pour réussir les étapes précédentes, un seul mot d’ordre : l’organisation. Pour vous rendre indispensable, ne nous mentons pas, il vous faudra fournir des efforts conséquents mais si vous voulez continuer d’avoir une vie sociale épanouie après le travail (et c’est le but), il vous faudra vous organiser pour ne pas vous laisser submerger par vos nouvelles responsabilités.

Commencez par créer des to-do lists : hiérarchisez, priorisez, organisez... Le but est de passer du temps sur le programme précis de votre semaine pour ne rien oublier et gagner en efficacité. Promis, vous ne le regretterez pas !

Fixez-vous également des deadlines réalistes. Au fur et à mesure que ces dernières approchent, mesurez l’avancée de votre projet. Si vous pensez ne pas avoir le temps de finir, zappez quelques étapes peu cruciales et focalisez-vous sur le résultat : que cherchez-vous réellement à obtenir ? Nous vous conseillons bien sûr de vous y prendre le plus en avance possible pour chaque mission qui vous a été confiée afin de proposer la meilleure réponse possible en fin de parcours.

Au final, rappelez-vous que ce n’est pas le nombre d’heures travaillées qui est important mais votre efficacité et votre capacité à jongler entre vos différentes tâches qui fera de vous un membre indispensable de l’entreprise. Timothy Ferriss a d’ailleurs écrit « La semaine de 4h » pour nous apprendre à combiner vie professionnelle et vie personnelle tout en gagnant suffisamment d’argent. Peut-être utopiste dans la plupart des cas mais pensez-y ! Votre hiérarchie ne sera que plus impressionnée si vous réussissez à finir tous vos projets en avance.



orga


6. Prenez le stress comme un défi



Si pour être indispensable il faut se montrer curieux et accepter de nombreux projets, il y a fort à parier que vous serez tôt ou tard dans un état de stress avancé… et là ça coince ! En effet, vous ne serez plus efficace si votre stress se transforme en peur et vous paralyse. Vous vous souvenez de la veille de votre premier jour, lorsque vous aviez peur de ne pas être à la hauteur ? Félicitations, ce stress vous l’avez transformé en défi en suivant nos premiers conseils et en vous montrant à l’écoute de nouvelles opportunités. Agissez de la sorte pour transformer votre stress quotidien en véritable allié pour vous donner à 200%.




7. Acceptez de faire des erreurs



Outre le stress, une autre peur peut vous paralyser : celle de faire des erreurs. Or, vous ne travaillerez pas mieux en contrôlant vos moindres faits et gestes par crainte de vous tromper. Ne prenez pas de risques démesurés selon la situation mais apprenez à vous lancer sans être certain(e) que cela marchera. Vos collègues vous remarqueront pour votre envie de trouver des solutions plutôt que des problèmes.



orga


8. Bannissez la procrastination



Bien entendu, nous sommes humains et tous différents. Certains arrivent à être particulièrement efficaces à la dernière minute et ont donc le temps de flâner et de procrastiner au début de chaque projet. Néanmoins, si vous voulez être serein(e) chaque matin, nous vous conseillons de bannir la procrastination. Attention, cela ne signifie pas travailler toute la journée sans pauses ni moments de détente. Non, cela veut dire que vous devez organiser votre journée afin de consacrer un peu de votre temps à chacun de vos projets pour qu’ils avancent en même temps et qu’aucun ne soit abandonné en route. Si cela peut vous aider, préparez-vous un emploi du temps précis de votre semaine.

Concernant les pauses, elles sont d’ailleurs conseillées pour gagner en efficacité et en concentration. Le cerveau humain est tel qu’il ne peut se focaliser sur une même tâche bien longtemps. Nous vous conseillons donc de prendre 15 minutes de pause par tranche de 90 minutes de travail. Bien sûr, cela est propre à chacun et les pauses peuvent être prises plus ou moins régulièrement selon votre rythme personnel.

Après chaque break, l’objectif est de réussir à se re-concentrer immédiatement et d’être à 100% à ce que vous faites. Ne vous laissez donc pas perturber par votre téléphone ou vos collègues de l’open space. Un bon moyen de montrer à tous que non, vous n’êtes pas disponible ? Un casque sur vos oreilles. Il vous coupera du monde extérieur et devrait vous permettre d’avancer de manière efficace. La musique est facultative. On vous peut vous conseiller Orosound, une start-up qui conçoit des écouteurs intelligents pour améliorer concentration et bien-être au travail!

D’autre part, selon des études, il devient presque impossible de se concentrer après 17h ou 18h si votre cerveau a fonctionné toute la journée. Gardez donc les tâches répétitives qui demandent peu de réactivité pour ce créneau-là.

Si vous voulez examiner ce point plus en profondeur, on vous donne toutes nos 6 astuces pour dire stop à la procrastination.




9. Tissez des liens avec vos relations



Collègues ou clients, montrez que vous êtes quelqu’un d’humain et qu’entretenir de bonnes relations avec eux est important pour vous. Vos collègues ? Vous contribuerez à créer une atmosphère de travail idéale et ils pourront compter sur vous. Vous avez en plus de grandes chances d’être informé(e) en priorité de certaines informations de l’entreprise. Vos clients ? Vous les fidéliserez et créerez un climat de confiance qui sera positif pour le résultat de votre entreprise et pour vous-même.

Un afterwork ou un teambuilding se prépare dans votre entreprise ? Foncez et préparez cartes de visite et anecdotes intéressantes à partager. L’idéal ? Proposez vous-même un événement avec vos collègues.





orga


10. Ayez la culture du don



Ce conseil n’est pas évident à suivre dans notre société qui compte beaucoup sur la réciprocité mais il est nécessaire de donner sans forcément attendre une récompense en retour. En aidant vos collègues au moment où ils en ont réellement besoin (et pas au moment où c’est le plus avantageux pour vous), vous créerez de la valeur pour tout le monde et votre entreprise ne saura plus se passer de vous.

Attention toutefois à ne pas vous laisser dépasser par la situation. Vous ne pourrez pas dire oui à tout ou à tout le monde. En vous organisant, vous pouvez prévoir un créneau chaque semaine pour venir en aide à vos collègues sans que cela n’impacte sur votre travail personnel.

Au final, pour être indispensable en entreprise, l’essentiel réside dans l’équilibre : entre votre vie professionnelle et votre vie personnelle, entre votre capacité à vous concentrer et à prendre des pauses régulièrement, entre votre organisation et la place que vous laissez à l’inconnu, entre votre audace et votre sérieux…



Vous avez aimé ce résumé ? Nous vous invitons à découvrir un de nos derniers articles qui s'est inspiré d'un résumé de Koober, dans lequel on dévoile absolument tous nos tips pour obtenir de la traction !



Bonne rentrée à tous !





Rédigé par Sarah Gillot
sarah.gillot@ieseg.fr
Follow me on LinkedIn and Twitter