ShareEat | Elsa, HEC, 24 ans

Chez Crème de la Crème, on supporte le statut auto-entrepreneur depuis le début. On aime bien les étudiants talentueux et encore plus ceux qui se lancent dans l'aventure entrepreneuriale. Cette fois-ci, c'est Elsa, 24 ans, diplômée d'HEC, qui nous parle de sa start-up ShareEat !



logo



A 24 ans et après 2 ans de CDI chez Amaris (Cabinet de Conseil) j’ai décidé de retourner sur les bancs de l’école car j’avais très envie d’approfondir ma connaissance de l’écosystème startup et de me lancer moi-même dans une aventure entrepreneuriale.

C’est à ce moment-là que j’ai rencontré Myrna ! Elle avait elle aussi travaillé deux ans, en Marketing chez Barbara Bui puis chez Qooq (une startup Food). Ensemble on a fait le même constat: lorsqu’on met le pied dans la vie active il est super compliqué et contraignant de se faire un réseau professionnel, pourtant c’est le moment où on en a le plus besoin. Alors on a décidé ensemble de se lancer dans l’aventure : dépoussiérer le networking !

Notre concept? C’est proposer des petits dîners de 6 à 8 jeunes professionnels (de 25 à 35 ans) issus du même secteur d’activité. Au départ on a commencé par inviter chacune 3-4 potes qui ne se connaissaient pas, issus du même secteur (thème start-up pour le premier dîner) et puis, après chaque dîner on demandait aux participants de nous coopter chacun un ami. Et c’est ainsi que ShareEat est née !



tof



Le Business Model est très simple : on demande à chaque participant de pré-payer son verre de vin 8 euros afin de réserver sa place. En parallèle on négocie le prix du verre avec nos restos partenaires. Ça nous évite surtout d’avoir trop de désistements à la dernière minute et garantir ainsi une tablée intéressante pour ceux qui viennent.

On a ensuite cherché un profil Tech et on a eu la chance de rencontrer Louis avec qui ça a tout de suite marché. D’ailleurs, pour la petite histoire, on l’a rencontré autour d’un dîner ! Sinon on a eu le privilège d’être retenus pour intégrer la Track Digital/Entrepreneurs co-organisée par HEC Paris et l’École 42. Ça a été 9 semaines éprouvantes mais extrêmement enrichissantes au cours desquelles on a énormément progressé et où l’on s’est beaucoup remis en question pour affiner notre modèle.

On a également pitché à San Francisco où on a été repérés par une Business Angel géniale qui nous suit à distance et qui nous aide beaucoup.

Des difficultés, on en rencontre tous les jours quelque soit l’âge auquel on décide d’entreprendre. En tant que jeune entrepreneure, je dirais que c’est probablement le manque de réseau qui peut être un frein (d’où l’intérêt de s’inscrire à ShareEat d’ailleurs). Mais je pense aussi que la fraîcheur de la jeunesse plaît et ouvre beaucoup de portes. Et le fait de ne pas avoir encore trop de responsabilités familiales est mine de rien un atout certain !



tof



Avec les dîners ShareEat on permet aux jeunes actifs de rester curieux, de faire des rencontres, de se poser des questions et bien sûr de se faire des contacts utiles. Notre objectif c’est de faire de ShareEat un outil professionnel indispensable pour les Millennials. D’ici 5 ans les Millennials représenteront 50% des actifs dans le monde et quand on sait qu’ils sont 70% à ne pas s’épanouir dans leur job et que 50% des métiers de demain n’existent pas encore aujourd’hui, on se dit qu’il est temps de faire quelque chose.

Foncez ! Oussama Ammar le répète dans toutes ses vidéos “Vous n’avez rien à perdre alors QU’EST CE QUE VOUS ATTENDEZ ?”. Et je le rejoins là-dessus; les études c’est le seul moment de notre vie où on a beaucoup de temps et (normalement) pas trop de contraintes financières. C’est l’idéal pour se lancer !

Crème de la Crème c’est top parce que c’est une manière d’exploiter le temps libre dont je parlais précédemment ! Et en plus ça permet de mettre un pied dans le monde professionnel, de se faire des contacts, de montrer ce que l’on vaut, tout en se rémunérant. Franchement, c’est encore mieux qu’un stage !



tof





Si vous avez aimé le concept et que vous êtes tentés par faire un bout de chemin avec nous, nous recrutons un stagiaire en Business Development et Marketing ASAP !





Rédigé par Elsa Blanchard de la Brosse
hello@shareeatnetwork.com
Follow us on Facebook Twitter LinkedIn and Instagram