SneakMart | Anthony, Terminale ES, 17 ans

Chez Crème de la Crème, on supporte le statut auto-entrepreneur depuis le début. On aime bien les étudiants talentueux et encore plus ceux qui se lancent dans l'aventure entrepreneuriale. Cette fois-ci, c'est Anthony, 17 ans et en Terminal ES, qui nous parle de sa start-up SneakMart !



logo





Je m’appelle Anthony Debrant, j’ai 17 ans et je suis en terminale ES. Après on BAC, j’aimerais intégrer une école de commerce à Paris ! Je suis surtout un vrai passionné de sneakers depuis mes 12 ans !

J’ai voulu me lancer dans l’entrepreneuriat car j’ai toujours apprécié le fait de créer, d’innover et je pense qu’il n’y a pas d’âge pour débuter ! J’ai décidé de créer et de développer SneakMart, une application mobile permettant aux utilisateurs de vendre et d’acheter leurs sneakers très facilement et rapidement.

Ce qui m’a principalement motivé, c’est la passion que j’ai pour les baskets, j’ai créé cette app pour simplifier la vie des passionnés comme moi, et car je vais moi même m’en servir ! Il manquait clairement aux passionnés cette outil, qu’ils pourraient sortir de leur poche à tout moment. Il y a bien des concurrents comme e-Bay mais ils sont tellement généralisés qu'ils ne génèrent pas une vraie communauté de passionnés de baskets.





baskets





Au départ, j’ai constaté que ce type d’application n’existait pas, qu'il n’y avait pas une app qui offrait un service simple et efficace pour acheter et vendre des sneakers. J’ai également constaté qu’il y avait une réelle communauté de passionnés et un gros marché de la revente de sneakers en Europe (environ 1 milliard d’euros), mais qu'aucune marque ne fédérait l'ensemble.

On peut retrouver sur l'application des modèles à 1000€, avec des séries limitées, générées par l'influence de certaines marques et célébrités. Aujourd'hui, le marché de la revente est fort, et dans le domaine de la basket il se traduit par : on achète un paire à 200€, et comme elle est très demandée, limitée, et qu'elle suscite beaucoup d'attente et de désir de la part des passionnés, on va pouvoir la revendre 800€ ou 1000€ ! Les marques sont d'ailleurs au courant de ce marché de la revente, elles fixent un prix qu'on appelle le "Retail Price" mais sont conscientes que derrière, une partie de la série sera revendue.

Certains collectionneurs considèrent même leurs paires comme des œuvres d'art (à ce prix la on peut!) et les garde sans jamais les porter, c'est juste une fierté pour eux de les avoir dans leur collection et on répond parfaitement aux attentes de leur environnement !





sneak





L’application est bien sûr gratuite, nous prenons juste une commission de 5% du montant sur chaque paire de sneakers vendue sur SneakMart.

Celui qui m’as beaucoup aidé pour ce projet, c’est mon père ! On a développé ce projet ensemble, il a su très bien me conseiller et c’est en partie grâce à lui si mon idée s’est transformée en réalité ! J’ai fait appel à un développeur que nous connaissions déjà et qui s’est chargé de tous les détails techniques. Mes amis m’ont aussi énormément soutenu tout au long du développement de mon projet.

La principale difficulté que j’ai pu rencontrer pendant le développement de SneakMart? La cohésion entre ma vie de lycéen et celle d’entrepreneur. Ce n’était pas toujours facile de combiner les deux, j’ai faillit lâcher mon projet à plusieurs reprises, mais je me suis finalement accroché et je suis fier du résultat ! Aujourd'hui tout va bien, nous étions à la Sneakerness Paris 2016 ce weekend, et avons eu de très bons retours !





sneakk




A court terme j’aimerais qu’il y ait une vraie communauté active sur SneakMart. Dans un deuxième temps j’aimerais développer mon app dans d’autres pays européens et pour ce faire il me faudra faire appel à des investisseurs potentiels ! Mes études en école de commerce m'aideront sûrement à concrétiser ces projets.

Si je devais donner un conseil aux autres étudiants qui souhaitent se lancer, je leur dirais de croire en leurs idées et de ne pas lâcher quoiqu’il arrive !

Je pense que le service Crème de la Crème est très encourageant et efficace. Il aide les étudiants comme moi, et encourage les autres à se lancer !





Rédigé par Anthony Debrant
Follow us on Facebook Twitter and Instagram