J'ai un pote dans la com | Valentin, Dauphine, 22 ans

Chez Crème de la Crème, on supporte le statut auto-entrepreneur depuis le début. On aime bien les étudiants talentueux et encore plus ceux qui se lancent dans l'aventure entrepreneuriale. Cette fois-ci, c'est Valentin, 22 ans et étudiant à Dauphine, qui nous parle de son média J'ai un pote dans la com !


logo


Originaire de Nancy, j’y passe mon Bac L en 2012 et suis face à mon premier vrai choix de vie estudiantine : Classe prépa littéraire ou DUT publicité ? Je décide alors de me lancer dans les sciences de la communication et le marketing à l’IUT Nancy Charlemagne. J’enchaine alors avec une licence 3 multimédia à l’Université de Lorraine. Pour ma 4ème année, j’intègre le master 1 Intelligence Économique et communication stratégique à l’IAE de Poitiers (École Universitaire de management). Aujourd’hui, je suis les cours du Master Management des Télécoms et des Médias (226) à l’Université Paris Dauphine.

Comme mon cursus en témoigne, je crois profondément en la force de l’Université et les valeurs de travail, d’excellence et de rigueur qu’elle porte. En ce qui concerne mes activités extra-universitaires, j’ai très vite pris gout à l’autonomie et ressenti un besoin d’indépendance, financière notamment. C’est la raison pour laquelle dès le lycée, je combine rugby, cours et petits jobs étudiants. Les vacances d’été sont d’ailleurs un concept que j’ai oublié depuis un bon moment !



val



Bien que mes cours soient très intéressants et mes stages enrichissants, il me manque quelque chose. Un besoin de prendre la parole se fait sentir ainsi qu’une volonté de créer. Créer quoi? Je ne sais pas, mais les questions liées à la communication fusent et m’amènent à lire beaucoup. Il me faut passer à l’étape suivante, c’est à dire après la lecture, la mise à l’écrit.

Ainsi, je rejoins en 2014, le blog J'ai un pote dans la com, créé par son fondateur Laurent Garrouste. Au départ simple portfolio, la plateforme se transforme très vite en site d’actualité marketing et publicitaire jusqu’à être le média référence qu’il est aujourd’hui. Nous sommes aujourd’hui deux associés sur ce projet, Laurent (Fondateur) pour la partie technique et new-biz et moi-même (Rédacteur en Chef) pour la partie rédaction, partenariats et formation aux entreprises.

Quand le blog s’est mis à bien marcher et les articles à se viraliser, c’est là que j’ai véritablement pris conscience du potentiel évident de J'ai un pote dans la com. Nous avions alors vraiment notre place dans la sphère médiatique spécialisée. Que se soit pour les étudiants ou pour les professionnels de la communication et du digital, j’ai rapidement senti que J'ai un pote dans la com avait un rôle à jouer.



com

Au départ, J'ai un pote dans la com a vocation à traiter l’actualité pub et communication. Actuellement, nous allons beaucoup plus loin en proposant plusieurs services à travers notre média. Conseils pour les étudiants en communication, stratégies de contenus pour les marques, partenariats, nous souhaitons avant tout mettre en avant des contenus de qualité. Nous essayons de traiter tous les sujets qui nous intéressent de façon complète et congruente pour que le lecteur possède toutes les clés d’analyse. Ce que je souhaite en premier lieu c’est que nos lecteurs s’informent tout en se cultivant et en prenant du plaisir à nous lire !

Avec les membres de la rédaction, je souhaite apporter une réponse complète et congruente à la demande, largement palpable de notre public en terme d’informations. Ce qui m’anime c’est ce besoin de poser les bonnes questions et d’accompagner nos lecteurs dans leur recherche d’actualité et d’informations sur le secteurs des médias, du digital et de la communication. De plus, ce qui fait la force de notre média c’est aussi sa proximité avec nos lecteurs. Je souhaite vraiment garder cet esprit et cette valeur d’échange qui nous est chère. Je n’impose rien à mes rédacteurs, mais la seule chose que je veux, c’est qu’ils écrivent avec passion !



pote



En tant que jeune entrepreneur, la difficulté principale est d’allier études et vie professionnelle. Il faut savoir jongler habilement entre les RDV business, les cours, la rédaction, la gestion des rédacteurs et ma passion, le rugby. Laurent lui travaille en start-up et connait donc bien ce rythme de travail soutenu. C’est toujours un énorme plaisir de collaborer avec lui sur J'ai un pote dans la com.

Comment être efficace ? Il suffit d’être organisé et se plaire dans son activité. Il faut selon moi savoir être sérieux sans se prendre trop au sérieux. Si je me lève un matin et que je me dis que je n’ai plus envie d’écrire, c’est qu’il sera temps d’arrêter. Mais ce n’est pas près d’arriver.

Sur le court terme, notre objectif est double. Il s’agit d’une part de faciliter le travail des professionnels d’agences ou chez l’annonceur, qui sont en recherche d’inspiration, de bonnes pratiques et de créativité. Cela via notre activité de veille permanente. D’autre part, nous désirons accompagner les étudiants dans leur vie et leurs études à travers des dossiers thématiques, des conseils, et l’organisation d’afterworks.



Pour ce qui est de l’avenir de J'ai un pote dans la com, nous allons continuer de développer notre offre de formation pour les PME (veille stratégique, social media, contenus). Également, le but est de confirmer notre présence solide dans l’univers des blogs et des médias dédiés à la communication. Pour cela nous augmenterons nos interventions dans les écoles et nous déploierons des offres de brand content inédites pour les agences. Enfin, nous allons faire évoluer notre concept d’afterwork de la com dans l’optique de rencontrer les communicants de demain.

Pour terminer, je pense qu’il est important d’insister sur le fait qu’avoir un projet est une belle chose et qu’il faut aller au bout de la démarche. Il incombe à tout jeune entrepreneur de croire en ses projets car personne ne le fera à sa place !



Rédigé par Valentin Richardot
Follow us on Facebook Twitter and Instagram
Follow me on Twitter and Instagram