Portrait | Je travaille avec des entrepreneurs du monde entier sans bouger de chez moi

Chaque mois, on donne la parole à un(e) étudiant(e) Crème de la Crème ! Ce mois-ci c'est Sarah Gillot, étudiante à Iéseg School of Management qui nous raconte son parcours, ce que lui a apporté Crème de la Crème, comment elle enchaine les missions depuis un mois et comment elle travaille avec des entrepreneurs de Suisse, de Corse et des US tout en restant chez elle !




Nom : Sarah Gillot
École : Iéseg School of Management
Compétences : Online Marketing, Communication




Hello ! Comment as-tu découvert Crème de la Crème ?


En décembre 2015, Grégory (CMO de Crème de la Crème) m’a contactée via LinkedIn pour me proposer un stage. Manque de chance, je n’étais plus en recherche. Pour ne pas laisser passer une telle opportunité, j’ai rejoint l’aventure en écrivant des articles pour le blog Crème puis en démarrant des missions pour des entreprises du monde entier. Travailler avec des interlocuteurs à l’autre bout du monde, c’est dépaysant et passionnant !




Alors raconte-nous, pourquoi t’es-tu inscrite sur Crème de la Crème ?


Pour mettre mes compétences au profit des entreprises et en acquérir de nouvelles. La formule me convient à 100% : flexible et très professionnelle ! J’ai travaillé sur des problématiques très diverses et je suis constamment à la recherche de nouveaux projets dans lesquels m’investir.

Ce que j’apprécie le plus dans la formule ? La liberté de pouvoir travailler n’importe où, n’importe quand et autant qu’on le souhaite.



Quel est ton parcours académique ?



En 2011, j’intègre l’Iéseg School of Management à Lille. Vie associative intense, échange au Kazakhstan (Une expérience inoubliable) et en Pologne, Master en Marketing, année de césure entre Paris et Berlin dans des start-up internationales… Des années étudiantes au top ! Désormais j’écris mon mémoire de fin d’études et je réalise des missions pour Crème de la Crème en gardant la dimension internationale qui m’attire tant.




Tes compétences, tes spécialités, tes passions ?



Je suis spécialisée en online marketing et communication. Mes domaines de compétences sont variés : stratégie marketing, relations publiques, rédaction d’articles, SEO, social media, gestion de projets, communication…

Mes passions ? L’écriture depuis l’âge de six ans. En mai 2016, j’ai d’ailleurs eu le plaisir d’être publiée, aux Éditions du Cherche Midi, grâce à un concours organisé par Guerlain. Une très belle récompense !

A part ça : les voyages et les bons restaurants. Je ne pourrais clairement pas m’en passer !




Selon toi, en quoi réaliser des missions en tant qu’auto-entrepreneur est-il différent d’un stage ? Et que penses-tu des avantages pour l’entreprise ?



Je ne me suis jamais sentie aussi impliquée et investie que lors des missions que je réalise actuellement avec le statut d’auto-entrepreneur. Je n’ai pas de filet, personne ne me rattrapera si mon travail est mal fait. Et étrangement, j’adore ça ! C’est très valorisant de travailler en lien direct avec des professionnels, d’échanger avec eux et de se sentir sur un pied d’égalité total. Notre avis et notre vision comptent vraiment pour les entreprises et la prise d’initiatives est fortement appréciée et encouragée. L’étape intermédiaire idéale entre un stage et un CDD ou un CDI : désormais je me sens parfaitement capable d’endosser des responsabilités importantes !

Pour l’entreprise, je vois également plusieurs avantages. Tout d’abord, la fraîcheur des étudiants et leur regard neuf sur le monde actuel, la prédisposition digitale et la maîtrise des outils web, le coût…




As-tu des conseils à donner à de potentiels étudiants qui hésitent à passer le cap ?


Lancez-vous ! La plateforme est très simple d’utilisation. Cela vous permet de travailler depuis chez vous ou bien n’importe où dans le monde, à n’importe quel moment, d’échanger avec des professionnels autour de problématiques intéressantes et d’ajouter une jolie ligne à votre CV. Pas mal, non ?

Un conseil une fois inscrits : soyez professionnel pour gagner en crédibilité auprès des entreprises. Travaillez la forme de vos mails, proposez des deadlines précises et respectez les bien sûr. N’hésitez pas également à poser toutes vos questions à l’entreprise pour être vraiment sur la même longueur d’ondes.




Quelle a été ta meilleure mission chez Crème de la Crème et pourquoi ?



Je travaille actuellement avec un professeur qui a créé Acadefi afin de changer ses méthodes d’enseignement. Il cherche à proposer une nouvelle formule à ses élèves, beaucoup plus ludique et c’est passionnant ! Avec Cléa, une autre étudiante Crème de la Crème, nous avons pour mission d’élaborer un scénario pour ce cours. J’adore cette mission car elle est très créative et que l’objectif premier est de changer les codes de l’éducation.

Chaque mission est différente et cela me plaît énormément. Ainsi, j’ai travaillé sur trois missions depuis le mois d’août : l’écriture de ce scénario, le développement d’un portefeuille clients via LinkedIn pour une entreprise corse et l’écriture d’un article pour une start-up web aux États Unis. La dimension internationale est un argument supplémentaire qui m’a poussée à rejoindre l’aventure Crème de la Crème: je voyage depuis mon clavier.




Est-ce que tu as des petits rituels quand tu travailles ?



Pas vraiment mais j’aime bien me lever tôt et faire des pauses régulièrement pour m’aérer l’esprit ! L’avantage est que je mène souvent plusieurs projets en même temps donc dès que je bloque sur l’un ou l’autre, je peux switcher et j’ai l’impression d’être plus efficace. Je travaille rarement sur le même sujet des heures d’affilée.

L’essentiel est d’avoir une bonne qualité de vie : bien manger, bien dormir, se bouger et avoir une vie sociale développée.




Tu travailles en général de chez toi ?



Ce n’est pas très original mais oui. J’y suis plus à l’aise que dans un café, une bibliothèque ou un espace de co-working. Néanmoins, je voyage beaucoup et travailler au bord d’une piscine ou dans un avion ne me pose pas de soucis, je m'adapte constamment !




Tu es ce qu’on appelle un digital native. Selon toi, en quoi la maîtrise des nouvelles technologies te permet d’aborder différemment le monde professionnel et les nouveaux enjeux de notre société ?


Je pense que notre génération comporte plus de personnes polyvalentes, qui mènent plusieurs projets ou métiers de front, qui écoutent davantage leurs envies et leurs choix, que la génération de nos parents. Aujourd’hui, je suis étudiante mais je peux parallèlement travailler de chez moi pour des entreprises du monde entier grâce à Crème de la Crème et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.

Tout est à portée de clic. Les études sont encore très importantes pour acquérir des compétences mais désormais les « à côtés » ont tout autant leur place sur le CV d’un candidat. Il y a tellement de moyens pour créer, innover ou apprendre (je pense aussi aux MOOC, accessibles à tous) qu’il serait dommage de s’en priver !

Tout le monde le sait, demain sera digital. Or nous sommes la première génération à être née un clavier au bout des doigts et nous avons acquis des réflexes dont toutes les entreprises ont aujourd’hui besoin. Je pense aussi que la génération Y tend à réinventer les codes de la vie en entreprise et je suis réellement impatiente de voir le résultat.




Quels sont tes projets, ton ambition ?



Je souhaite voyager et travailler à l’étranger avant de revenir en France. Je démarre un nouveau job à Berlin au mois d’octobre dans une start-up web. Pas de projections plus loin : ma vie évolue constamment depuis le début de mes études et chaque année est plus imprévisible que la précédente. J’adore ce goût de liberté, les possibilités sont infinies !

D’autre part, je continue d’écrire. J’aimerais beaucoup publier un recueil de nouvelles ou un premier roman dans les années à venir.




Une devise de fin ?



Car la peur d’échouer ne doit jamais surpasser l’envie d’essayer, je citerais Goethe :

« Quoi que tu rêves d'entreprendre, commence-le. L'audace a du génie, du pouvoir, de la magie. »





Rédigé par Sarah Gillot
Étudiante à Iéseg School of Management
Faites appel aux compétences de Sarah sur Crème de la Crème