Prêt à pousser | Jérôme, ESSEC-Centrale, 27 ans

Chez Crème de la Crème, on supporte le statut auto-entrepreneur depuis le début. On aime bien les étudiants talentueux et encore plus ceux qui se lancent dans l'aventure entrepreneuriale. Cette fois-ci, c'est Jérôme, 27 ans et diplômé de Essec-Centrale, qui nous parle de sa start-up Prêt à Pousser !


logo


Jérôme, 27 ans, Parisien. J’ai co-fondé Prêt à Pousser en mars 2013, j’avais 24 ans et je venais de terminer un stage de fin d’études en conseil en finance.

L’idée de créer ma boite me trottait dans la tête depuis ma césure en Australie, où j’ai passé un an, à l’université de Sydney. À mon retour, j’ai hésité entre créer une boite de service à la personne – en conseil en informatique, pour les personnes âgées – ou créer une association étudiante. Je suis finalement parti sur l’association (un site web communautaire pour les étudiants) car cela avait l’avantage de pouvoir être fait avec des amis ! C’est à cette occasion que j’ai réalisé ma première « vente » : un espace publicitaire en ligne pour un commerçant du coin, vendus 80€.

Petit à petit, l’oiseau fait son nid ! Après un passage en conseil, je voulais aller au bout des choses, passer du côté de la réalisation et de l’exécution des plans et, surtout, être responsable de mon projet.


jerome



J’ai rejoint le master spécialisé Entrepreneurs de l’Essec et Centrale Paris, où j’ai rencontré mon super associé, Romain Behaghel. À l’époque, nous étions à la recherche d’idées et c’est en voyant des champignons pousser à l’intérieur de l’ESSEC que nous l’avons trouvée : faire pousser des champignons, chez les particuliers. Encore mieux, grâce à notre partenariat avec Starbucks, nous allions recycler du marc de café pour fabriquer les kits à champignons, que nos clients pourraient cultiver chez eux.

Sur le papier, l’idée était très sympa mais on a vite appris que le succès d’une boite réside dans l’exécution. En décembre 2013, nous avions une très belle liste d’attente pour nos produits et nous étions incapables de répondre à la demande… Produire 10 ou 100 kits par semaine, on savait faire. Mais 1000 ou 10 000 produits par semaine, c’était un changement d’échelle que nous n’arrivions pas à passer. Entre octobre et décembre 2013, nous avons réalisé 20 000€ de chiffre d’affaires pour une liste d’attente de 150 000€ à Noël !

Nous avions à l’époque 5 salariés dont nous avons du nous séparer par manque de cash. Après l’excitation des premières parutions presses et des premières ventes, place à nos problèmes de production et aux licenciements… Définitivement pas la période la plus heureuse de Prêt à Pousser, mais elle nous a beaucoup rapproché avec Romain et nous a définitivement soudé autour du projet !



pap



Après six mois supplémentaires de R&D, nous avons pivoté : Prêt à Pousser allait arrêter de collecter du marc de café et de produire ses kits à champignons, mais les acheter directement. Sur le moment, nous avons vécu ça comme un bel échec car cela symbolisait notre incapacité à fabriquer nos produits !

Trois mois plus tard et après avoir vendu 18000 kits à Noël 2014, nous savions que c’était la meilleure décision que nous avions prise jusque-là : nous n’étions pas des producteurs de kits, mais bien des concepteurs et des vendeurs et nous avions réalisé en trois mois ce qui aurait nécessité trois ans si nous l’avions fait seul. Cela nous a appris qu’une boite doit évoluer et qu’il est important de savoir ce qui est stratégique (core-business) et ce qui ne l’est pas. La production ne l’était pas pour nous, alors, pourquoi la faire ?

C’est à cette époque que nous avons rencontré un de nos meilleurs mentors : Amélie Faure (photo ci-dessous). Agro de formation, Amélie a fait toute sa carrière dans le software et les fonds d’investissement. Amélie, c’est le genre de Business Angel qu’il faut avoir dans son équipe : malgré un emploi du temps rempli à 200%, elle trouve toujours du temps pour nous conseiller, nous coacher et attirer notre attention vers les points saillants du business. Avec une Amélie, on bouge plus vite, on avance plus vite et on apprend beaucoup beaucoup plus vite !



amelie



Aujourd’hui, Prêt à Pousser, c’est 15 personnes dans l’équipe et le double avec nos partenaires en R&D, production et logistique ; deux levées de fonds ; deux gammes de produits : le kit champignon pour cultiver des pleurotes chez soi en 10 jours et Lilo, le potager d’intérieur pour avoir des herbes fraiches toute l’année dans sa cuisine.

Notre recette ? Nous parions sur l’équipe. Nous passons beaucoup de temps à recruter les bonnes personnes, à les former, à les inciter à rencontrer du monde et à partir tôt. Avec les bonnes personnes et dans les bonnes conditions de travail, tout suit : l’ambiance est super, le produit est génial, les clients sont heureux. Ceci étant dit, cela prend beaucoup de temps d’atteindre cette situation et de savoir recruter. Pour preuve : notre premier recrutement en CDI a aussi été notre premier (et seul) Prud’hommes… Un de mes plus mauvais souvenirs mais aussi un des plus instructifs.

Si on ne trouve pas la bonne personne, on ne recrute pas : on cherche un freelance ou on passe par Crème de la crème : c’est beaucoup plus efficace, rapide et moins risqué que de recruter la mauvaise personne !


photo team

Merci a Prêt à Pousser qui nous a envoyé un Lilo "Potager d'intérieur", on est fan et voila le résultat en 1 semaine (voir GIF fin d'article)! Incroyable, on a hâte d'en mettre dans nos assiettes !


Pour terminer sur un conseil connu mais qu’on ne peut que répéter : lorsqu’on se lance, il est important de tester rapidement son marché et d’avoir du cash. Pris ensemble, cela veut dire qu’il faut vite lancer son produit / son prototype pour avoir les retours de ses clients / du marché (et corriger son produit et adapter son offre), faire les premières ventes (et avoir des revenus et prendre de vitesse la concurrence). Nous avons toujours eu honte des premières versions de nos produits (trop ci, pas assez ça…) mais c’est un passage obligé pour survire au fameux troisième anniversaire et continuer à aller de l’avant…

Profitez de 20% de réduction sur votre commande avec le CODE PROMO : VIVELACREME



Vous avez envie de rejoindre l'équipe ? Nous recrutons !







Rédigé par Jérôme Devouge
Follow us on Facebook Twitter Instagram & LinkedIn