PÉKIN | 6 bonnes raisons de s'envoler pour l'empire du milieu




Nom : Tristan Mouz
Age : 23 ans
Université d’échange : International Business School of Beijing
Durée : 1 semestre



On parle souvent de la Chine comme un pays fermé et doté d'une étrange culture. En pourtant, depuis plusieurs années les choses ont bien changé et l'« empire du milieu » s'ouvre de plus en plus au reste du monde. Pékin est peuplée de 22 millions d'habitants et se classe en douzième position des plus grandes villes du monde. Cette capitale a de très bonnes universités et si de plus en plus d'étudiants partent à Beijing, c'est parce qu'ils savent que les opportunités y sont nombreuses. Autant pour y développer son niveau de Chinois que pour y terminer ses études. Au début le choc culturel est vraiment rude, mais l'aventure en vaut le détour…

Février 2016 : passeport en poche, certificat d'accueil reçu et logement pré-réservé, me voilà prêt. Départ direction Pékin pour suivre des cours de business & strategy durant un semestre. Cela dit je ne suis pas très serein, j'ai dû survendre mon niveau d'anglais pour pouvoir partir. Oui car en réalité mon niveau d'anglais frôle les 500 au TOEIC et je n'ai aucune connaissance en mandarin. L'angoisse. Arrivé à l'aéroport de Pékin : case douane obligatoire. Attention quand même… OUF, je suis passé ! À moi les 1001 merveilles de Chine pour un semestre, trop cool non ?



trist


1- Rencontrer des étudiants venant des 4 coins du monde



IBS (International Business School) c'était le nom de mon école à Pékin. Et comme ma formation était à caractère international, tous les étudiants étaient bilingues, sauf moi. Au fil des semaines on apprenait à se connaître, notamment à travers les travaux de groupe, les brainstormings et les soirées. Oui parce que faire des soirées à l'étranger a un double avantage : améliorer (rapidement) son niveau d'anglais mais surtout rencontrer des étudiants venant des 4 coins du monde !

Concernant mes cours, ce qui était vraiment cool c'est que toutes les deux semaines on allait à la rencontre d'entrepreneurs Chinois. J'ai d'ailleurs eu la chance de visiter les espaces de travail de la plus grande entreprise de Chine : Tencent. Spécialisée dans les services internet et mobile, le géant Tencent a créé il y a bientôt 6 ans l'application de messagerie instantanée la plus utilisée en Chine : WeChat.


wechat


2- Découvrir des paysages uniques et des lieux insolites



Vous saviez que la Muraille de Chine s'étendait sur plus de 8000 km jusqu'aux frontières de la Corée du Nord et qu'elle avait été construite par la main de l'homme ? Ceux qui savent, bravo ! Les autres rassurez-vous, moi-même je l'ignorais jusqu'à ce que je m'y rende. Mais finalement, ce qui m'a le plus étonné à Pékin ce n'est pas cette Grande Muraille. C'est plutôt le nombre de temples bouddhistes et taoïstes qu'il y a, c'est incroyable ! Notamment le temple du Ciel, le temple du Soleil, le temple des Lamas et le temple de Confucius. Ce dernier est un hommage au célèbre philosophe Chinois ; Confucius. Grâce à toutes ces visites, je crois que je suis passé du statut d'étudiant au statut de moine bouddhiste…



wechat


Il y a aussi des quartiers touristiques avec des centres commerciaux et des market places. J'entends par là des lieux où vous pouvez trouver de tout et à n'importe quel prix. Encore faut-il être un bon négociateur ! Oui car en Chine les prix de vente sont souvent très élevés alors qu'au final vous pouvez repartir avec un prix dix fois inférieur au prix de base. Heureusement, dans ces endroits les vendeurs parlent anglais. C'est beaucoup plus facile pour communiquer et pour y faire des affaires.



4


3- Partager des fast-food Chinois et des spécialités traditionnelles


« T'as mangé un scorpion !? Ça a quel goût ? » La même question que l'on me pose depuis que je suis rentré en France. Et je donne toujours la même réponse : le goût des chips au barbecue ! Après pour les plus affamés il y a aussi des araignées et des serpents… Pour des fast-food plus traditionnels il y a des crêpes roulées au poulet « jī ròu » et à l'œuf « jī dàn », assaisonnée de salades et d'une sauce pimentée, un délice ! Et puis le « Bāo zi » un petit pain farci fourré à la viande et à l'oignon, à manger sans faim au très faible prix de 0,80€. Sinon pour de plus gros festins, il y a les restaurants typiques où l'on mange très bien et pour un prix inférieur à 5€.



scoprion


4- Profiter des soirées festives et des quartiers branchés



Il y a deux quartiers pour faire la fête à Pékin : Sanlitun et Wudaokou. Même si les deux sont remplis de bars et de boîtes de nuit, c'est à Sanlitun où j'ai passé les meilleures soirées. Il y a aussi un bar un peu plus européanisé appelé le « Corner » où l'ambiance y est vraiment géniale ! La dernière soirée que j'y ai passé c'était pour le départ d'un ami Français et on dira pas le contraire : rentrer au crépuscule en scooter après une soirée sur un rooftop surplombant Pékin, ça n'a vraiment pas de prix. Et puis ce qu'il y a de génial en Chine c'est que quand tu dis que tu es Français et bien tu as pas mal d'avantages. L'entrée en boîte est gratuite et quand tu te fais des copains Chinois tu peux bénéficier d'alcool à volonté pour toute la soirée !



soiree


5- Explorer les villes alentours et se confronter aux mentalités



ville



Que ce soit à Tianjin, en Shanxi Province où encore dans la métropole de Shanghai, il y en a pour tous les goûts. Petit restaurant Chinois, building haut de 350 mètres ou encore grande statue du Bouddha, on ne s'ennuie jamais. Surtout à Shanghai où il est possible de monter à 260 mètres en haut de la tour de radio the Pearl Tower. La vue depuis la salle des glaces y est carrément impressionnante !



tour



La population Chinoise est beaucoup moins fermée que ce que l'on pourrait croire. Il suffit de s'intégrer à la culture du pays et d'apprendre quelques mots en Chinois pour se rendre compte qu'ils ont de vraies valeurs. Durant mon semestre, j'ai rencontré un entrepreneur Chinois qui me disait : « learn to work smarter, rather than harder ». Cet entrepreneur de 28 ans avait déjà créé et vendu plusieurs entreprises et démarrait tout juste sa carrière comme business angel. Ce petit apparté pour rebondir sur la pensée Chinoise qui est principalement basée sur de la stratégie (cf Sun Tzu). « Know your enemy and know yourself, and in a hundred battles you will never be defeated ».



buda


6- Développer son Guanxi et entretenir des relations de confiance


Si depuis quelques années en Europe on parle de Networking, en Chine le terme est celui du Guanxi. Entretenir des relations professionnelles saines, se rendre service et évoluer dans un climat de confiance est en Chine, la base des valeurs fondamentales. Vous allez me dire mais comment on peut faire du networking si on ne parle pas Chinois ? Et bien la solution c'est de se faire un(e) ami(e) Chinois(e) qui parle anglais et qui vous aidera lors d’un éventuel premier contact. Cette façon de faire est toujours plus efficiente que de taper sur Youtube « Apprendre le mandarin en moins de 10 ans… ». Finalement dans tout ça, je me suis rendu compte que peu importe le contexte, le langage le plus parlant restera le sourire.



wechat


Astuces : 3 applications pour bien vivre en Chine


  • Pleco : cette application permet la traduction écrite et orale de n'importe quel mot en chinois. Il suffit de rentrer le mot en anglais.

  • WeChat : l'application de référence en Chine pour les discussions instantanées entre amis. Le principe est le même que WhatsApp avec un plus grand nombre de fonctionnalités.

  • CityRail map : trouvez facilement votre chemin de la station de métro Weigongchu à Pinganli.



fin


Si vous aussi, sans savoir trop pourquoi, vous êtes intrigués par un pays, foncez. Surtout si c'est la Chine, vous pourrez y manger des scorpions ! Et puis vous n'aurez peut-être pas deux fois l'opportunité de partir étudier à l'autre bout du monde. Pour en savoir plus sur mon expérience, jetez un œil à mon blog : des photos insolites et des anecdotes hebdomadaires de ma vie à Pékin. Et n'oubliez pas ; si vous faites ce que vous avez toujours fait, vous obtiendrez ce que vous avez toujours eu !





Rédigé par Tristan Mouz
tristan.mouz@yahoo.fr
Follow me on LinkedIn Facebook & Wizbii