Le Darknet | La face cachée d'Internet

Rédigé par Méric Fournier, étudiant à Hétic, 19 ans.



Aussi connu sous le nom de « DeepWeb » ou « Web Profond », le Darknet est ce que l’on peut appeler la face cachée d’internet. Il s’agit d’un ensemble de sites internet non indexés et accessibles uniquement à une poignée d’initiés. Entre journalistes, hackeurs, dealers, pédophiles et trafiquants, le Darknet est à l’image d’internet : on y trouve le meilleur, mais aussi le pire.


La face cachée de l’Iceberg « INTERNET »


Admettons qu’internet soit un immense Iceberg, et bien seulement 20% de cet Iceberg sont accessibles aux internautes lambda. Dans ces 20%, il y a bien sûr nos chouchous : Facebook, Twitter, Instagram, CDLC etc... Et les 80% qui restent ? Cette face obscure et inaccessible, c’est ce fameux Darknet, un ensemble de pages web non indexées par les moteurs de recherches comme Google ou Yahoo. C’est à dire que ces derniers ignorent l’existence de ces pages.

À l’origine, lors de la création d’ARPANET en 1960, il existait déjà des réseaux clandestins. ARPANET a ensuite évolué et est devenu INTERNET. Ces réseaux clandestins ont disparu pour laisser place à un seul et unique réseau : le Darknet.



image1


Un réseau complètement anonyme


Le Darknet est accessible via le navigateur TOR, il s’agit d’un navigateur complètement différent de navigateurs tels que Google Chrome, Firefox etc... En effet, TOR vous permet d’accéder de manière anonyme aux sites du Darknet. Il utilise le rootage ONION. Lorsque vous accédez à un site du Darknet, votre connexion passe par plusieurs centaines d’autres ordinateurs. De cette manière personne ne peut retracer votre connexion et votre identité.



image2


Le Darknet : un repère de trafiquants ?


Ce qui est frappant lors de sa première visite sur le réseau, c’est le nombre impressionnant de « Black Markets ». Des sites de vente en ligne où vous pouvez acheter presque tout : drogues en tous genres, alcools, voitures (certainement volées ?), documents d’identité, armes et même des organes humains… Vous pouvez même engager un tueur à gages! Ce sont les sites qui attirent la majeure partie des visiteurs du Darknet...

Vous pouvez également vous retrouver sur des forums de hackers et vous procurez ainsi des identifiants bancaires, des données confidentielles volées, des leaks et d’autres curiosités accessibles uniquement sur cette plateforme. Les bas-fonds du Darknet ne sont pas fréquentables : on parle de forums de pédophiles et de trafics d’êtres humains… Si vous ne souhaitez pas voir la police débarquer chez vous à 6 heures du matin, mieux vaut ne pas s’y aventurer. Même par curiosité.

image3


Un espace de liberté aux services de tous


Mais le Darknet ce n’est pas juste le Far West de l’internet. On y trouve par exemple des IRC, ce sont des services de messageries instantanées cryptées. Elles permettent à de nombreux hackers activistes de coordonner leurs actions. Ces services permettent également à des journalistes de contourner la censure de certains gouvernements pour transmettre des fichiers de manière anonyme à leurs homologues d’autres pays.

Le Darknet est aussi l’endroit où de nombreux fans de séries et jeux vidéos viennent se fournir en contenus craqués, logiciels, films ou séries. Et pas de panique, Hadopi n’est pas prêt de vous trouver ici-bas. On peut donc dire que le Darknet est le dernier espace de liberté totale sur internet !



image4


Comment accéder au Darknet ?


L’accès au Darknet n’est pas bien compliqué et est légal.

1. Pour commencer, vous devez installer Mozilla Firefox ou Chrome sur votre ordinateur (l’accès au Darknet ne peut pas se faire sur d’autres navigateurs)
🔗 : Mozilla Firefox / Chrome

2. Une fois Firefox installé sur votre machine, vous devez télécharger « TOR » 🔗 : TOR, il s’agit de la porte d’entrée vers le Darknet. Une fois TOR installé, lancez-le comme un navigateur traditionnel.

Vous remarquerez que sur le Darknet, les sites ne s’appellent pas « www.monsite.fr » mais plutôt «  djv638kiz1abol.onion ».

3. Une fois connecté, rendez-vous sur l’Hidden Wiki, c’est le wikipédia du Darknet, vous y trouverez de nombreux sites à visiter ! 🔗 : Hidden Wiki



image5


Environ 70 Black Markets sur le Darknet


Les Black Markets ont aussi apporté des possibilités et des opportunités à des entrepreneurs peu scrupuleux qui n'ont pas hésité à mettre sur pieds des « Amazons » complétement illégaux, comme les créateurs du Black Market "Silk Road" qui a fait couler beaucoup d'encre avec l'incarcération d'un de ses administrateurs : Russel Ulbricht.

Cet entrepreneur de l'ombre, passera toute sa vie derrière les barreaux** mais aura grandement contribué à créer le mythe et ainsi cette communauté de plus de 100 000 darks users. Vous comprendrez grâce à cet article son histoire, ses motivations, et la grande polémique créée autour de sa condamnation !

Nous vous conseillons aussi fortement le documentaire The Deep Web sur Russel Ulbricht, appelé sur les sinueux réseaux du Dark Web le "Dread Pirate Roberts", aka "DPR". Ce docu explique notamment le démantèlement suspect et illégal de l'eBay de la drogue ! Vous le trouverez sur Netflix ou vous pouvez l'acheter sur iTunes.

Mais "The Silk Road" n'est pas la seule Black Market ! Il en existe plus de 70, dont certaines qui n’ont pas hésité à être agressive au niveau marketing comme vous pouvez le voir le voir avec cette vidéo :



Rédigé par Méric Fournier
meric.fournier@hetic.net
Follow me on LinkedIn Facebook