Honi | Alexandre, IIM, 24 ans

Chez Crème de la Crème, on supporte le statut auto-entrepreneur depuis le début. On aime bien les étudiants talentueux et encore plus ceux qui se lancent dans l'aventure entrepreneuriale. Cette fois-ci, c'est Alexandre, 24 ans et étudiant en Master 2 en Manager Digital à l'IIM, qui nous parle de sa start-up Honi !


logo


Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été un peu hyperactif. Mes parents l’avaient bien compris, et m’ont mis au judo dès l’âge de 4 ans. Aujourd’hui, à 24 ans, je continue d’en faire une à deux fois par jour en parallèle de mes études.

Je suis parti de chez moi à 14 ans en sports études. Après mon bac, je ne pouvais pas aller en prépa, le judo prenait trop de place, alors je me suis posé la question de mon avenir. Deux jours avant la fermeture des vœux post bac, je me suis rabattu sur un DUT informatique avec des horaires aménagés, puis j’ai fait une licence 3 MIAGE à la Sorbonne.



judo


J’ai réalisé cette année-là en apprentissage à la Fédération Française de Judo, et je leur ai proposé de réaliser une application iPhone pour les licenciés français. Je n’y connaissais évidemment rien, mais il fallait bien que je fasse une mission, et en plus je gagnais de l’argent pour soulager mes parents.

J’ai donc appris à coder sous iPhone en autodidacte sur l’année, mais le rythme alternance et judo était intense, surtout que cette année-là, j’ai représenté la France aux championnats d’Europe -23 ans de judo et j’ai décidé de prendre une année sabbatique pour me remettre. C’est la deuxième fois que je me posais la question de mon avenir !

Je continuais le judo, mais j’avais besoin de m’occuper à côté, je ne pouvais pas rester à ne rien faire, alors je me suis créé le statut d'auto-entrepreneur, et j’ai commencé à réaliser des missions spontanées pour la Fédération de Judo. Ils m’avaient recontacté pour une toute nouvelle application iPhone, et ça m’a permis d’envisager mon année sereinement.



judo


Pratiquant un sport individuel depuis ma tendre enfance, j’ai toujours voulu être mon propre patron, et j’ai commencé tout naturellement à m’intéresser à l’entrepreneuriat durant cette année. Toutes les idées que j’ai viennent au moment de dormir, alors forcément, je deviens un peu insomniaque. Puis j’ai eu une révélation.

Il y avait un florilège d’applications de rencontre, mais personne n’avait pensé aux couples. Je me suis dit que c’était impossible, et j’ai commencé à me renseigner, et je n’ai trouvé que des applications pour que son couple dure, ou des listes de courses à se partager, mais pour moi, un couple ce n’est pas ça. Un couple, c’est joueur, un couple, ça se cherche tout le temps. Souvent tu vas dire « Chérie, si tu fais ça pour moi, ce soir je te masserai ». Comme une sorte de défis entre eux. Honi était née.

Entre temps, j’avais décidé de reprendre mes études, et je me suis dirigé vers un master Manager Digital au sein de l’Internet et du Multimédia à La Défense. Ce que j’apprenais dans les cours me servait directement sur mon application, je n’ai jamais autant aimé allé en cours !



judo


J’ai donc développé seul l’application pendant mes cours, me suis occupé du graphisme, du logo, et des réseaux sociaux. En février dernier, Honi - Petites missions entre couple était disponible sur l’Appstore et fin mai, j’avais environ 2000 amoureux sur l’application.

Malheureusement, je n’avais pas le temps d’apprendre à coder sur Android, et tout gérer seul commençait à me peser. À cette époque, je suis tombé sur une autre application pour couple : Bloom - Défis en Couple qui était sorti en même temps que la mienne. J’ai été surpris du travail effectué sur cette application qui était très complète.

En premier abord, j’étais énervé, je me disais que c’était fini, mais bon la concurrence prouve que votre projet n’est pas une mauvaise idée. J’ai donc pris sur moi et j’ai écrit à cette personne le félicitant pour son appli et pour savoir si on pouvait s’entraider, j’ai pensé y voir une belle opportunité. Son application était peu présente sur les réseaux sociaux, et nous nous sommes rendus compte que nos profils se complétaient parfaitement. Nous avons donc naturellement fusionné.



judo


Nous avons gardé l’application de Pierre, pris le nom Honi - Défis en Couple, modifié le logo en conséquence, et la nouvelle version de l’application est sortie début juillet. Pierre est ingénieur informatique, il s’occupe de toute la partie technique du projet. Nous sommes deux co-fondateurs, nous prenons toutes les décisions à deux, et désormais je m’occupe de la partie marketing du projet ainsi que de sa visibilité.

Avec Honi, vous pouvez réaliser plus de 500 défis d'une difficulté croissante que vous soyez ensemble ou à distance. Une fois réalisés, vous gagnez des points que vous pourrez dépenser entre vous dans un shop dédié.

Vous pourrez entre autre demander à votre moitié de vous masser, de faire la vaisselle, ou de réaliser des petits services qui ne regardent que votre couple... Vous avez également la possibilité de créer vos propres défis, en fonction de vos envies. Honi permet donc de créer un univers unique pour votre couple, surtout si vous êtes un couple joueur.

Mais parce qu’il arrive aussi qu’on ait envie de jouer vite, un nouveau mode de jeu permet de passer de folles soirées : les quickies. Chacun votre tour, réalisez de petits défis qui monteront crescendo au fur et à mesure de la partie : « Enlève les sous-vêtements d’Emma sans les mains ».



judo


Aujourd’hui, plus de 15 000 amoureux ont été conquis par Honi. Depuis juillet, nous prenons au minimum 100 nouveaux utilisateurs par jour en acquisition naturelle, et pour l’instant 0€ de budget n’a été dépensé pour l’application, ce qui est assez rare.

Actuellement, l'application est gratuite et sans publicité, et le mode hardcore des quickies est une fonctionnalité freemium. Dans les quickies, certains objets sont conseillés pour réaliser au mieux les défis comme des bougies, des huiles de massages, ou autres petits accessoires. L’idée serait de regrouper tous ces accessoires dans des coffrets. Vous recevrez donc directement à votre adresse tout le nécessaire pour passer une soirée des plus coquines avec votre partenaire.

À moyen terme, nous souhaitons lancer un nouveau service pour couple. Les couples restent un peu dans leur cercle social, et s’ils tentent un nouveau restaurant, ils ont peur d’être déçu. Honi proposerait donc des bons plans pour et surtout par les couples qui pourront ajouter des bons plans, mettre des avis ainsi que des commentaires : un Trip Advisor pour couple, façonné par les couples eux-mêmes.



judo


À long terme, nous aimerions que dès qu’une personne pense couple, elle pense à Honi !

J’aimerais conclure en vous disant que je n’ai jamais aimé travailler à l’école, mais quand on travaille sur un projet qui nous tient à cœur, ce n’est pas du travail. Alors c’est bateau, mais lancez-vous, faites ce qui vous plaît, on aura le temps de réfléchir plus tard.

Enfin, je suis surpris que personne n’ait pensé à faire Crème de la crème avant, c’est une idée formidable. J’étais déjà auto entrepreneur quand le site est sorti, et je suis directement venu m’inscrire. Je n’ai pas le temps de réaliser des missions, mais je le conseille à tous mes amis. On profite enfin du potentiel maximal des étudiants qui apportent de la fraîcheur et de l’originalité dans les projets, en plus d’être très compétents !




Honi sur iPhone
Honi sur Android

Rédigé par Alexandre le Boucher
alexandre@gethoni.com
Follow us on Facebook LinkedIn Twitter