L’entrepreneuriat social | Donner un sens à sa carrière

Rédigé par Charlyne Alloin, étudiante à NEOMA Business School, 20 ans.


L’entreprise s’adapte sans cesse aux mutations sociales et globales du monde. Ainsi, aujourd’hui, dans un contexte de chômage persistant, de réchauffement climatique et de creusement d’un fossé sociale toujours plus grand, une nouvelle génération d’entrepreneurs voit le jour : les entrepreneurs sociaux! Le principe est simple : placer l’efficacité économique au service de l’intérêt général. Le profit n’est alors plus une fin mais un moyen. Cette alternative innovante place les notions de durabilité et de solidarité au cœur de l’entreprise. Une nouvelle manière d’entreprendre qui contraste avec le cliché du « méchant patron ».



entrepreneuriat


Qu’est-ce que l’entrepreneuriat social ? En quoi ça consiste ?



Ce concept, né entre 1980 et 1990, met en relation quatre critères essentiels :

  • Un projet économiquement viable
  • Une gouvernance participative
  • Une finalité sociale et/ou environnementale
  • Une lucrativité encadré

Être un entrepreneur social c’est également être citoyen du monde !

Pierre-Emmanuel Grange, le fondateur du site de mécénat collaboratif Microdon a importé l’idée du Mexique avec comme mot d’ordre : « les petits ruisseaux font les grandes rivières ». Pari réussi puisqu’en 2016, plus de 3 millions de microdons ont été effectués en France !

Un autre exemple aux Philippines : Gawad Kalinga. L’ambition du fondateur de cette ferme n’est rien d’autre que d’éradiquer la pauvreté. Pour y parvenir, il met en relation de jeunes entrepreneurs (principalement européens), avec des agriculteurs locaux afin de leur faire partager des savoir-faire et, qui sait, former une nouvelle collaboration professionnelle.



entrepreneuriat


Enfin, le moteur de recherche Ecosia utilise le profit généré par ses utilisateurs pour planter des arbres partout dans le monde. (A l’heure où j’écris, 5,704,810 arbres ont déjà été plantés !). Un engagement écologique qui séduit les internautes et qui propulse le moteur de recherche au rang de ses plus grands concurrents. Plantez des arbres : Ecosia


Pourquoi choisir l’entrepreneuriat social ?



L’entrepreneuriat social est certes limité par son aspect peu lucratif. C’est pourtant une façon gratifiante de créer de la richesse non seulement économique, mais aussi culturelle et sociale.** Certains restaurateurs ont bien compris la tendance et se sont lancés dans la création de cafés solidaires. Par exemple, Le Troisième Café est un café associatif et solidaire ouvert depuis le 10 octobre 2014 au cœur du Marais à Paris.

De plus, cet aspect durable offre à l’entreprise une image naturellement positive auprès des consommateurs.
Sheroes Hangout est un café qui emploie de jeunes filles indiennes qui ont subi des attaques à l’acide. Cette initiative a été mise en place afin de réinsérer ces femmes défigurées et ainsi, sensibiliser la population au sujet de cette pratique. Leur page Facebook : Sheroes Hangout.



entrepreneuriat


Enfin, la difficulté à lier profit économique et durabilité pousse l’entrepreneur à innover. Les entreprises sociales sont de réels moteurs de la vie économique d’un pays : l’innovation diversifie et dynamise les échanges commerciaux.
Les ballerines recyclées de Rothy's surfent sur la vague de l’écologie pour proposer des chaussures originales dans un matériau innovant.

Dans un monde où les problèmes sociaux et écologiques prennent de l’ampleur, les entrepreneurs rivalisent d’ingéniosité lorsqu’il s’agit de trouver des solutions alternatives : Wimoov est une entreprise qui vise à accompagner tous les publics en situation de fragilité vers une mobilité durable et autonome.


Comment devenir entrepreneur social ?



Tout le monde peut se lancer dans l’entrepreneuriat social. Il suffit d’avoir la volonté d’entreprendre différemment en associant la réussite individuelle de l’entrepreneur à l’envie d’innover pour répondre à des besoins sociaux ou environnementaux mal-satisfaits. Devenir entrepreneur social correspond au besoin de donner un sens à sa carrière, la volonté d’être fier de ce qu’on accomplit.



entrepreneuriat


Créer une entreprise sociale diffère peu du schéma entrepreneurial classique. Seul le business model diffère : il s’agit toujours de créer de la richesse, mais le profit est au service d’une cause. Pour plus d’infos lisez L’entrepreneuriat en milieu solidaire : un phénomène singulier ? de Jérôme Boncler et Martine Hlady Rispal.

L’entrepreneuriat social est une recherche des réponses à l’ensemble des problématiques de notre siècle, que ce soit sur le plan social, environnemental, humain, … Vous l’aurez compris, l’entrepreneur social cherche à lier profit et engagement social. L’entreprise du XXIe siècle n’est plus un agent économique : elle devient un pilier social essentiel aux sociétés !




Rédigé par Charlyne Alloin
NEOMA Rouen