Widetrip | Nicolas, Neoma, 26 ans

Chez Crème de la Crème, on supporte le statut auto-entrepreneur depuis le début. On aime bien les étudiants talentueux et encore plus ceux qui se lancent dans l'aventure entrepreneuriale. Cette fois-ci, c'est Nicolas, 26 ans et diplômé de Neoma Rouen, qui nous parle de sa start-up Widetrip !




logo


Je m’appelle Nicolas et j’ai 26 ans. Après avoir été diplômé de Sup de Co Reims (NEOMA Business School) en 2014, j’ai travaillé pendant 2 ans et demi dans un grand groupe en tant qu’auditeur interne. Mon travail consistait à partir en mission d’audit interne à travers le monde pour des clients du groupe toutes les deux semaines. J’ai voyagé aux quatre coins du monde pendant 2 ans et demi et c’est grâce à cette expérience que l’idée de Widetrip m’est venue.

J’ai toujours eu l’envie depuis mon école de commerce d’entreprendre. J’ai eu plein d’idées d’entreprise mais je n’avais jamais eu le temps de les concrétiser. Ce que j’aime par dessus tout dans l’entrepreneuriat, c’est la prise de risque et le challenge des obstacles à surmonter tous les jours. C’est d’ailleurs ce qui me motive encore aujourd’hui : la capacité à réagir et à s’adapter aux imprévus.



Widetrip


A travers mes nombreux voyages, je me suis vite rendu compte qu’il était vraiment difficile de rentrer complètement en immersion dans une ville et que le seul moyen était de le faire avec des habitants qui avaient des histoires à partager et qui avaient en même un centre d’intérêt commun avec moi. C’est à partir de là que l’idée de Widetrip est venue : une entreprise créatrice d’expériences locales avec des habitants raconteurs d’histoires classées par thématiques.

Widetrip est une entreprise qui a vocation à créer des rencontres humaines avec des visiteurs, en transformant des habitants en des « guides raconteurs d’histoires vécues » procurant plaisir, surprise et enrichissement intellectuel au travers de la découverte d’une ville.

Le but final est d’enrichir les visiteurs grâce à des rencontres avec un «raconteur d’histoires», passionné par sa ville, pour permettre de la découvrir hors des sentiers battus, dans le plaisir et l’authenticité autour d’un thème donné.



Widetrip


Pour l’instant nous proposons de visiter Paris autrement uniquement mais nous allons très vite nous étendre dans d’autres villes. Paris est tellement une ville incroyable à découvrir !

Ma grande motivation pour cette entreprise est de réussir à réunir des cultures différentes autour de la Culture ! Quel plaisir de voir par exemple des américains, des chinois et des français échanger autour d’un pique-nique après une petite balade botanique au jardin des plantes !

Ma première rencontre déterminante a été avec le responsable du Club Entrepreneur de mon école de commerce. C’est vraiment lui qui m’a aidé à sauter le pas et qui m’a suivi et me suit toujours depuis la création de l’idée. Il a toujours été là pour me soutenir. J’ai rencontré beaucoup d’autres personnes inspirantes depuis mes débuts : des entrepreneurs comme Diane Scemama, co-fondatrice de Dream Act ou encore mon avocat qui été aussi un réel soutien au lancement de la start-up. Aujourd’hui, je fais parti du Start-Up Leadership Program à Paris, super programme d’accompagnement pour les start-up, qui regroupe une super communauté d’entrepreneurs.



Widetrip


J’ai la chance aujourd’hui de pouvoir travailler avec Christophe, qui a longtemps travaillé au Club Med et qui m’apporte une vraie expertise et qui partage les mêmes valeurs que moi concernant le tourisme.

Le problème a surtout été au début de créer l’offre de manière originale tout en gardant une vraie qualité dans ce que proposent nos habitants. Nous avons été contraints de faire presque du porte à porte afin de trouver nos premiers parisiens et d’en former certains afin que les visiteurs soient toujours émerveillés par les expériences !

Maintenant que notre start-up fonctionne très bien, nous cherchons à augmenter notre offre sur Paris et nous commençons à travailler sur de nouveaux services toujours dans le but de valoriser les histoires de nos habitants.

Le seul conseil que je puisse donner est de prendre plaisir à prendre des risques. Il y a parfois des moments difficiles dans l’aventure start-up mais quel plaisir de voir les actions entreprises qui se concrétisent ! Et toujours se rappeler qu’en anglais on ne dit jamais « Take a risk » mais « take a chance ». Ça résume parfaitement l’idée de la start-up, c’est beaucoup plus une chance et une opportunité que de réels risques. Il y aura toujours moyen de rebondir surtout quand on est encore étudiant.



Widetrip


Je trouve que Crème de la Crème est un vrai plus pour les futurs entrepreneurs en puissance. C’est un super moyen pour découvrir le monde des start-ups et les défis du quotidien auxquels elles doivent faire face. Et je pense que ça donne tout simplement l’envie d’entreprendre et de changer les choses !





Rédigé par Nicolas Tranchant
nicolas.tranchant@wide-trip.com
Follow us on Facebook Twitter Instagram Linkedin