Comment bien négocier son salaire ?

Rédigé par Charlyne Alloin, étudiante à NEOMA Business School, 20 ans.


Premier emploi ou stagiaire ? Débutant dans le monde de l’entreprise ? Passer par la case « négocier son salaire » n’est jamais une mince affaire. Pourtant c’est un passage obligé vers la réussite professionnelle. Plus qu’une nécessité, le salaire est la matérialisation de la confiance que l’entreprise place en son employé. Par conséquent, je ne crois pas me tromper en affirmant que c’est la motivation première du salarié et c’est pour cela que la négociation est une étape cruciale lors d’un entretien.



micro-speech-startup


En amont : bien préparer son discours.




On ne vous le répétera jamais assez, un entretien, ça se prépare ! Et cela vaut aussi pour ce qui est de la négociation de salaire.

En premier lieu il faut se renseigner sur les salaires pratiqués habituellement pour le poste auquel vous prétendez. Il s’agit d’estimer, non pas un salaire idéal, mais une fourchette, ou en tout cas, un salaire plancher qui servira de base à la négociation. Pour ce faire, Internet regorge d’outils qui permettent de comparer son salaire avec celui de milliers d’internautes.

Afin de situer votre rémunération par rapport au marché de l'emploi, le Baromètre Cadremploi vous propose d'accéder gratuitement à ses statistiques salariales. Elles sont établies à partir des salaires déclarés par les internautes ayant déposé leur candidature et ceux proposés par les recruteurs ayant déposé des offres d'emploi.

Dans le même esprit : Juritravail compare votre rémunération à celle de 580 000 internautes. Pratique pour une renégociation de salaire !

Les magazines économiques sont également une source non négligeable d’informations pour estimer un salaire : le Journaldunet se veut être une véritable encyclopédie en matière de rémunération.

Enfin, il ne faut pas oublier de prendre en compte les bonus : primes, 13e mois, voiture de fonction … qui permettront d’estimer le salaire le plus juste possible pour vous, mais aussi pour votre employeur.


micro-speech-startup


Comment aborder le sujet de la négociation ?


Quand vient le moment fatidique, ne perdez pas pieds : il existe de petites astuces pour éviter de vous mettre en mauvaise posture :

○ Tout d'abord, mettez toutes les chances de votre côté pour réussir avec brio les négociations : ne parlez de votre dernier salaire que si celui-ci était supérieur, vous donneriez l’impression d’être prêt à en baisser le montant.

○ Ensuite, il est conseillé de parler de rémunération mensuelle plutôt que de salaire annuel car les chiffres paraitront moins impressionnant et vous pourrez ainsi rendre les négociations plus flexibles.

○ Enfin, si le salaire fixé est plus bas que celui escompté, assurez-vous qu’il soit possible de le revaloriser en cas d’excellents résultats dans l’année.

Pour éviter les erreurs de débutant : Keljob



micro-speech-startup


La méthode Harvard : un véritable outil pour négocier



Une technique de négociation qui nous vient d’outre Atlantique, j’ai nommé « la méthode Harvard » ! Cette méthode se base sur une définition conflictuelle de la négociation : deux camps s’opposent, il faut donc trouver une solution pour que chacun tire avantage de la confrontation.

Dans un premier temps, la méthode Harvard nous enseigne qu’il faut être ferme sur le sujet mais bienveillant avec son interlocuteur. Bien différencier ce pourquoi on négocie et la personne avec qui on négocie permet d’employer le bon ton sans pour autant perdre de vue son objectif.

Ensuite, il ne faut pas faire de confusion entre sa position et son intérêt. La position est ce qui se négocie en vue d’un certain intérêt. Négocier à partir de l’intérêt c’est donc jouer la carte de la transparence avec son interlocuteur qui comprendra alors mieux vos motivations.

Lorsque vous avez bien intégré ces deux premiers principes, imaginez des solutions alternatives afin de proposer à l’autre partie un compromis en cas de désaccord. C’est ce qu’on appelle la Meilleure Solution de Rechange (MESORE).

De plus, pour que les négociations penchent en votre faveur, basez-vous sur des arguments vérifiables quantitativement : les critères objectifs sont des faits indéniables qui pourront faire la différence.

Pour en savoir plus : L’art de négocier avec la méthode Harvard, Maurice. A Bercoff



micro-speech-startup



En France, parler rémunération est mal vu. Pourtant, le salaire est une véritable preuve de reconnaissance pour un salarié. N’ayez plus peur d’être le premier à lancer le sujet lors d’un entretien. Cela ne fera pas de vous un personnage avide d’argent mais plutôt un futur employé qui cherche la reconnaissance.




Rédigé par Charlyne Alloin
NEOMA Rouen