Hard skills VS. Soft skills

Rédigé par Charlyne Alloin, étudiante à NEOMA Business School, 20 ans.


Lors d’un entretien d’embauche, les étudiants font souvent les mêmes erreurs de mettre uniquement en avant leurs parcours d’études et leurs expériences professionnelles ... Cependant, quand il s’agit de définir « qui je suis », de parler de soi, le discours devient alors plus compliqué.

Pour certains, mettre en avant sa personnalité n’est pas si simple, et pourtant, ce que recherche un employeur, ce n’est pas seulement un CV de 6 pages et demi.

Qui que vous soyez, il y a toujours une bonne raison de vous embaucher, vous plutôt qu’un autre. Il suffit de comprendre les enjeux d’un entretien d’embauche mais aussi de se connaître soi-même.

Quelle est la différence entre Hard skills et Soft skills ?



Comme dit précédemment, un employeur n’est pas uniquement à la recherche d’un CV parfait : il n’a pas besoin d’un robot. Lors d’un entretien, parler de ses valeurs, de ses qualités en tant qu’être humain, est essentiel. Il s’agit donc de faire la distinction entre ses hard skills et ses soft skills. Toutes ces compétences développées par l’apprentissage scolaire ou lors de formations telles que des compétences informatiques, linguistiques, … Bref, tout ce que vous pouvez afficher fièrement dans votre CV relève des hard skills.


hard-soft-skills-rh



Des « compétences fortes » qui sont facilement démontrables contrairement aux soft skills : les diplômes servent à justifier nos hard skills, en revanche, difficile de vérifier que quelqu’un ait un réel esprit d’équipe ni à quel degré un autre a le sens des responsabilités.

Vous l’aurez compris, les soft skills sont toutes ces compétences qui s’acquièrent au fil des expériences non-professionnelles. Ce sont des qualités naturelles, liées au caractère de chacun. Contrairement aux hard skills, un employeur ne peut pas exiger d’un candidat qu’il ait tel ou tel caractère. Vous pouvez-donc considérer vos soft skills comme une multitude de valeurs ajoutées qui pourront faire la différence lors d’un entretien si tant est qu’elles soient bien présentées et démontrées.

Comment mettre en avant ses soft skills ?



Tout le monde est différent. Lors d’un entretien, un employeur cherche à récolter un maximum d’informations au sujet d’un candidat afin de pouvoir davantage cerner sa personnalité. Votre rôle, en tant que candidat est donc de mettre en avant vos soft skills. Comment prouver à un employeur qu’on a le potentiel que l’on prétend avoir ?


rh-soft-skills



Lors d’un entretien, chaque argument doit avoir la même forme : parler de ses expériences passées, les ramener à la compétence présente afin de pouvoir construire le futur. C’est-à-dire que, pour éclairer l’employeur face à vous, vous devez vous appuyer sur des expériences concrètes de votre vie. Ce sont ces événements qui vous définissent et qui permettent de vous cerner.

Mais cela ne suffit pas. Il s’agit ensuite de projeter cette compétence dans l’avenir. Cela permettra à l’employeur de comprendre l’utilité pour son entreprise de vos soft skills. C’est alors votre propre personnalité qui devient un atout.

Comment développer des hard skills ?



Maintenant que vous savez mettre en valeur vos qualités naturelles qui sauront, je n’en doute pas, charmer tout recruteur qui se respecte, il s’agit de parler de vos hard skills.

La maîtrise de certains logiciels tels que Photoshop, le Pack office ou Excel sont des compétences de plus en plus demandées et assez simple à acquérir.

Dans le domaine du Graphic Design également, Camtasia studio est un logiciel de montage de captures d’écrans vidéo sous Windows.


graphic-design



Voici la liste des hard skills les plus recherchées par les entreprises actuellement sur Crème de la Crème :

1 - Web development
2 - Business Plans & Market Studies
3 - Logos & Visual Identity
4 - Marketing & Communication
5 - Data Entry
6 - Content Marketing
7 - UX / UI
8 - Mobile Development
9 - Consulting in new business development
10 - Law & Compliance

Les hard skills doivent impérativement correspondre aux exigences de l’employeur. Multiplier les compétences pèse donc évidemment sur votre CV.

Hard skills / Soft skills : faire un tout



hard-soft-skills



Pour finir, après avoir distingué ces deux types de compétences, les avoir développés respectivement, le plus important est de former un tout cohérent. L’un doit servir l’autre afin de paraître être le profil idéal face à un employeur.





Rédigé par Charlyne Alloin
NEOMA Rouen