Les 7 habitudes de ceux qui réussissent tout ce qu’ils entreprennent

Beaucoup de personnes développent de mauvaises habitudes de penser et d’agir, à l’opposé de ce qui encouragerait leur bien-être. Des habitudes trop souvent inefficaces voire même destructrices menant à l'échec professionnel et personnel : certains se replient sur eux-mêmes, agissent dans la précipitation, refusent toute responsabilité et n’ont plus le sens des priorités. Il devient dès lors difficile d’écouter, de comprendre et d’aider son prochain. Loin d'être un remède miracle, ces sept habitudes permettent d'agir en harmonie avec nos propres valeurs et ainsi parvenir à de nouveaux principes de vie.

Pour lire le résumé complet de Êtes vous indispensable ?, qui a fortement inspiré cet article, rendez-vous sur Koober !



livre



Koober sélectionne les meilleurs livres de non fiction, sur la thématique du business, entrepreneuriat, développement personnel, productivité/efficacité, produit des résumés clairs et didactiques, faciles à lire en moins de 20 minutes !

Les 3 premières habitudes traitent des concepts de la proactivité, de la maitrise de soi et de l’indépendance : elles présentent l’essence du développement du caractère indispensable pour la victoire personnelle.


1 - Être proactif


Principe : Il faut se changer soi-même avant de vouloir changer les autres







C’est la capacité à contrôler son environnement plutôt qu’à laisser celui-ci nous contrôler. En d'autres termes, être proactif, c’est :

  • Prendre des initiatives par soi-même et pour soi-même
  • Etendre son pouvoir d’action
  • Se concentrer sur les éléments que l’on peut influencer (comme notre comportement)
  • Admettre ses erreurs et corriger ses faiblesses

Il s’agit de ne pas laisser guider sa vie par un conditionnement, des facteurs extérieurs, mais d’opérer ses propres choix, par sa capacité de libre-arbitre. Une personne proactive choisit de vivre selon un système de valeurs qui la guide.

Par exemple, une personne devient proactive dès lorsqu’elle propose des suggestions pour aller plus loin au lieu d’exécuter sans réagir aux ordres de son supérieur.


2 - Garder en tête le but final


Principe : Trouver une règle de conduite pour atteindre vos objectifs







Avant d’entreprendre les actions de notre vie, il faut commencer par définir le but précis que l’on veut atteindre. Se poser la question « qu’est ce qu’il m’importe réellement de réussir » permet de diriger nos actions. Les grands leaders savent inspirer : ils ne disent pas quoi, ni comment faire, ils inspirent juste en donnant le pourquoi faire les choses.

Avoir la finalité d’une action en tête va permettre d’agir différemment dans le moment présent, de manière proactive. Il est primordial de trouver une ligne directrice à notre vie car cela nous apportera de l’autodétermination et de l’assurance. Il faut également se baser sur quelque chose qui nous donne confiance en nous, ce qui apportera à son tour sagesse et puissance.
Combinés, ces 4 facteurs donneront un caractère équilibré.

3 - Donner la priorité aux priorités


Principe : Il faut consacrer du temps à ce qui est important et non à ce qui semble urgent







Après avoir compris que nous étions responsables et que nous pouvions changer le cours de notre vie en choisissant nos valeurs, la troisième habitude apprend à gérer sa vie et son temps de façon efficace, au moyen de notre volonté.

Afin de consacrer davantage de temps à ses activités primordiales, il faut faire preuve de volonté et savoir dire non aux affaires urgentes et stressantes.

Selon l’auteur, faire un planning hebdomadaire donne un équilibre aux différentes tâches à réaliser : cela permettra ainsi de ne pas s’éparpiller dans des affaires peu urgentes et peu importantes. Il explique que les personnes les mieux organisées sont celles qui font beaucoup de choses en une journée : les meilleurs arrivent à bosser 7h par jour, ont une vie de famille à coté, puis pratiquent des activités physiques, etc.

Afin d’optimiser notre productivité, il faut apprendre à déléguer certaines tâches à d’autres personnes de manière responsable, en toute confiance. Déléguer, c'est indiquer clairement le but de ce qu'il faut faire et comment ce but sera évalué, atteint ou non, et les conséquences si rien n'est fait.

Les 3 habitudes suivantes (4, 5 et 6) ne peuvent être appliquées avec succès qu’une fois les 3 premières assimilées : elles fournissent les clés de la victoire publique et correspondent à un travail à faire au niveau de nos relations afin de passer de l’état d’indépendance à celui d’interdépendance.


4 - Penser Gagnant-gagnant


Principe : Réussir seul c’est bien, réussir à plusieurs c’est mieux







Etablir une relation interdépendante nécessite une confiance et une compréhension réciproques : il faut pour cela communiquer, tenir ses promesses, donner des marques d’attention, se montrer honnête.

L’interdépendance, que défend Covey, se fonde sur le système du gagnant-gagnant : les individus coopèrent, et chacun en tire quelque chose. Penser collaboration et non victoire personnelle. Il s’agit de toujours chercher à trouver des solutions qui satisfassent les deux parties engagées afin de bâtir des relations solides sur le long terme. L’ensemble de ces relations est communément appelé un réseau. Au fil des rencontres, ce dernier s'agrandit et permet de faire toujours plus de Growth Hacking.

En clair, établir des accords gagnant/gagnant va favoriser la motivation de chacun des membres à accomplir des tâches (mêmes ingrates), car il y aura toujours une récompense au bout du compte.


5 - Chercher à comprendre d’abord et à être compris ensuite


Principe : Toute communication s’élabore sur une compréhension de l’autre







Cette habitude est basée sur le concept de la communication empathique. Ecouter réellement quelqu’un doit passer par un processus d’identification : nous devons nous mettre sincèrement à sa place, en saisissant ses sentiments.

Dès lors qu’il y a une compréhension mutuelle, nous pouvons mener des actions avec autrui de façon interdépendante et nous prenons conscience des différences de chacun, et nous les acceptons pour pouvoir avancer ensemble.

Bref, une écoute empathique est indispensable pour comprendre véritablement une personne, sa situation et s’ouvrir à ses idées.

6 - Vivre en synergie


Principe : La force d'une relation réside dans la différence







Le principe de la synergie signifie que l’on développe des capacités de création toujours plus grandes, grâce à l’émulation que provoque l’échange entre plusieurs personnes qui ont choisi de travailler ensemble, de façon interdépendante.

La communication et la confiance instaurent un climat d’entente, amenant chacun à se remettre en question, et à créer quelque chose de neuf, qui conviendra à tous. Il faut finalement voir l'autre comme une source de bienfaits, reconnaitre les limites de ses propres perceptions.

La dernière habitude concerne le renouvèlement permanent de ce qui précède et l’amélioration continue et équilibrée des aspects de la vie.


7 - Le renouvellement équilibré


Principe : Savoir développer ses facultés personnelles pour que vos principes de vie soient effectifs



Pour maintenir et accroître notre efficacité, nous devons renouveler nos facultés personnelles, autrement dit nos ressources :

  • Physiques : il est nécessaire de pratiquer des exercices de souplesse, d’endurance et de force car cela nous apportera plus de confiance et d’énergie dans ce que l’on entreprend dans la vie quotidienne.
  • Spirituelles : il faut sans cesse s’interroger sur ses valeurs, chercher la paix intérieure pour se concentrer sur nos principes de vie en pratiquant par exemple la méditation, la prière, la lecture ou encore la musique.
  • Emotionnelles : Rendre service, apporter quelque chose à autrui … Avoir des relations interdépendantes va agir sur nos émotions et nous gagnons ainsi en confiance et sérénité.

Il est important de travailler ces 3 dimensions de façon équilibrée puisqu’elles agissent l’une sur l’autre.






En conclusion, ces sept habitudes sont le moyen de parvenir à une union avec nous-même et avec les autres. Selon Stephen R. Covey, la victoire privée doit toujours précéder la victoire publique : avant de penser à améliorer sa relation aux autres, il faut déjà améliorer sa relation à soi-même. Il faut changer dans notre for intérieur si l’on désire véritablement apporter des changements concrets. C’est en adoptant des principes de vie justes que nous pourrons avoir une vie heureuse.




Vous avez aimé ce résumé ? Nous vous invitons à découvrir un de nos derniers articles qui s'est inspiré d'un résumé de Koober, dans lequel on vous donne 10 conseils pour vous rendre indispensable dès votre 1er jour absolument !