Start-up | Décryptage du TimeFunding

Rédigé par Thomas Clavet, étudiant à Sciences Po Paris, 24 ans.


“Le temps c’est de l’argent”, dicton bien connu de tous et utilisé à tout va, surtout quand on commence à parler des moyens. Et c’est bien autour de ce même principe qu’un nouveau modèle apparaît en France : lever du temps et non pas de l’argent.

startup-freelance


Un manque de financement en France ?



Ce nouveau modèle de développement pour les startups est en pleine expansion en France, et pour cause. La France n’est pas un marché en manque de financement, bien au contraire comme l’indique les derniers recensements des montants investis en France. Cependant, les montants modestes sont encore peu représentés avec un montant moyen d’investissement de 3,8 millions par opération en 2016. Les petits financements, bien que peu présents en France, restent essentiels au développement des petites entreprises et startups.

Plusieurs plateformes proposent aujourd’hui des moyens de financement tels que le crowdfunding, pouvant pallier ce manque. Les fondateurs de TimeFunding sont quant à eux partis d’un autre constat qui est que 70% des Français sont prêts à investir du temps dans un projet : ils ont alors créé leur propre start-up visant à explorer ces nouvelles possibilités.

Le TimeFunding, quézaco ?



TimeFunding, première start-up du nom cherche à développer le concept en France, mais quézaco ?

Le constat est simple : les startups ont besoin de moyens pour se développer. Le TimeFunding c’est mettre en relation ces deux acteurs pour que l’un dispose du temps de l’autre en échange d’une rémunération qui peut prendre plusieurs formes.


startup-freelance



La rémunération la plus simple et la plus directe est celle du paiement direct au collaborateur que TimeFunding a mis en contact avec la start-up. La plupart des startups étant dans un stade de développement intermédiaire ne disposent pas nécessairement des liquidités nécessaires au paiement d’un collaborateur. Ainsi plusieurs autres moyens de rémunération peuvent être mis en place.

Le paiement pour les missions effectuées peut en revanche prendre plusieurs mois, notamment en fonction du stade de développement de la start-up intégrée et du fait que la rémunération n’a lieu qu’une fois la mission terminée.

Un outil de croissance stratégique



Le TimeFunding présente de nombreux avantages : c'est avant tout un véritable outil de croissance pour les startups qui y ont recourt. Un des enjeux principaux des entrepreneurs qui en sont à des stades intermédiaires de développement est la gestion de l’argent dont ils disposent. Le TimeFunding présente un double avantage à cet égard. La rémunération de la mission s’effectuant a posteriori et selon un échéancier établi d’avance permet une meilleure gestion et vision de la trésorerie de la start-up pour les mois à venir. Cet avantage est lié à un deuxième enjeu central dans leur développement.


startup-freelance



Dans un souci de croissance et de survie, une grande partie des jeunes pousses font la course aux financements auprès d’entités diverses et variées. Ce marathon a pour effet pervers de pousser certaines startups à se focaliser sur la recherche de financement et non pas la croissance de leurs activités, seul gage de leur pérennité.

Le TimeFunding permet dès lors aux entrepreneurs de se concentrer sur la croissance et le développement, et non pas la course au financement, en s’accompagnant de personnes prêtes à donner de leur temps pour s’engager dans leur projet.

Une nouvelle forme d’investissement



Le TimeFunding serait-il une nouvelle forme d’investissement au même titre que les prêts d’argent ? C’est en tout cas ce qu’Elodie Hugues, co-fondatrice de TimeFunding aimerait voir. Aujourd’hui, les Time funders disposent du statut de freelance (auto-entrepreneur), engendrant un double taxation lié à ce statut.


startup-freelance



Ainsi, dans le contexte actuel d’élection, cette entrepreneuse qui cherche à aider les autres entrepreneurs, a publié une question ouverte dans Le Parisien pour proposer un encadrement pour le TimeFunding similaire au cadre existant pour le prêt d’argent. Cela aurait pour conséquence de placer le TimeFunding comme véritable alternative à la levée de fonds pour les startups avec un avantage considérable pour l’ensemble des personnes disposant de temps pour s’investir dans un projet.

Cette demande d’assouplissement et de simplification de la situation en France démontre bien la volonté des fondateurs de TimeFunding d'exporter le modèle à l’étranger pour en faire profiter à un maximum d’entrepreneurs !

Pourquoi pas toi ?



Finalement, le TimeFunding représente une opportunité supplémentaire de s’engager sur des projets freelance, dans un monde où de plus en plus de personnes ne souhaitent pas s’engager dans un poste fixe. Pourquoi pas toi ?


startup-freelance



Cette nouvelle forme de freelance présente des avantages importants que n’ont pas forcément la majorité des offres actuelles. S’engager à faire du TimeFunding, c’est avant tout apporter une expertise à un projet précis, qui t’intéresse, et sur la durée. La forme de rémunération est une façon de plus d’avoir un engagement plus important dans ces projets. Et qui sait ce que donner de ton temps pourra t’amener : un poste sur une plus longue durée ? Un statut d’associé ? Quelle autre manière de trouver les personnes avec qui tu aimes travailler sur un projet qui te tiens à cœur que de s’investir directement au cœur de celui-ci en y investissant ton temps ? A toi de déclencher ta chance !

Ce nouveau modèle a de beaux jours devant lui et pourrait bien renforcer un mouvement déjà bien existant du désintéressement des jeunes actifs pour le travail « classique » pour un modèle plus flexible où le choix des projets et missions devient central.




Rédigé par Thomas Clavet
Sciences Po Paris