Tracktl | Thibault, Centrale Paris, 28 ans

Chez Crème de la Crème, on supporte avec conviction les étudiants freelance depuis le début, et encore plus ceux qui se lancent dans l'aventure entrepreneuriale. Cette fois-ci, c'est Thibault, 28 ans et diplômé de l'École Centrale Paris, qui nous parle de sa start-up Tracktl !


logo-tracktl-startup

« Certains ont l'étincelle de l'entreprenariat dès leur plus jeune âge mais, pour ma part, je n'ai eu que tardivement la volonté et l'envie de créer ma propre entreprise. »



Tout petit, j'ai d'abord développé une passion pour le graphisme et le montage vidéo (en commençant par des montages photos et des vidéos entre cousins, qui s'avèrent d'ailleurs un peu difficiles à assumer, quinze ans plus tard). Malgré cet engouement pour les métiers graphiques, j'ai suivi un parcours un peu classique pendant mes études. Après un bac scientifique, je me suis tourné vers les classes préparatoires, car je n'avais aucune idée de ce que je voulais faire plus tard. Cela me semblait être la voie qui ouvrait le plus de portes, sans pour autant prendre le risque de m'enfermer dans un type de métier qui ne m'intéresserait pas sur le long terme.


tracktl-startup-entrepreneuriat



Après mes années de classes préparatoires, j'ai intégré l'École Centrale Paris dans laquelle j'ai passé quatre ans (trois ans sur le campus et une année de césure au Vietnam). Un des points forts de cette école est sa vie associative, qui a été, pour moi, beaucoup plus formatrice que le cursus éducatif. C'est cette même vie associative qui m'a permis de retrouver et de dédier une bonne partie de mon temps au graphisme, ce que je ne pouvais malheureusement pas faire pendant mes années en classes préparatoires.

C'est à ce moment que j'ai eu un premier déclic et que j'ai créé ma première entreprise (ou plutôt auto-entreprise) afin de pouvoir me rémunérer de ma passion. En parallèle de mes études à l'École Centrale Paris, j'ai donc fait mes premiers pas dans la vie professionnelle en tant qu'auto-entrepreneur/freelance. Être freelance comporte énormément d'avantage, mais je me suis vite rendu compte que ce ne serait pas suffisant pour moi en tant qu'unique activité professionnelle, et qu'il me fallait construire ou adhérer à un projet de plus grande envergure.


tracktl-startup-entrepreneuriat



Fort de ce constat, j'ai choisi de suivre la filière entrepreneur lors de ma dernière année à l'École Centrale Paris et je me suis lancé dans la création d'une seconde entreprise.

« Avant même l'obtention de mon diplôme, j'ai donné naissance à Tracktl avec mon associé. »



En tant qu'étudiant, je pense qu'on a tous connu ces soirées pendant lesquelles le choix de la musique est monopolisé par une seule et unique personne qui vous impose sa playlist Youtube ou Spotify : le DJ Internet, comme aime à l'appeler Norman dans une de ses vidéos (cf. TOP 8 des relous en soirée).

Le premier prototype de Tracktl (contraction de Track Battle) permettait à chaque participant d'une soirée, de choisir et de voter pour les morceaux qu'il souhaitait écouter, directement depuis son téléphone. Les musiques étaient classées en live par nombre de vote, et le morceau qui en avait le plus, était le prochain à être joué : une sorte de démocratie musicale qui permet de diffuser la playlist plébiscitée par la majorité.


tracktl-startup-entrepreneuriat



Trois ans plus tard, Tracktl est aujourd'hui un jukebox digital pour les lieux et les événements, et est l'addition de quatre composantes majeures :

  • Un service de musique pour les professionnels avec gestion et planification de playlist hebdomadaire.

  • Une surcouche collaborative qui permet aux utilisateurs d'interagir avec la playlist en cours depuis leurs téléphones (le fameux prototype).

  • Un social wall qui affiche en live les utilisateurs, leurs photos, messages et interactions sur des écrans disposés dans le lieu ou l'événement.

  • Une interface d'administration qui récupère l'ensemble des données et des statistiques démographiques sur la clientèle, et leur utilisation du produit.

Aujourd'hui, Spotify et Deezer sont des services exceptionnels pour une écoute de musique individuelle. Mais il n'y a pas d'équivalent professionnel pour une écoute en collectivité (dans un bar par exemple). Et sur le long terme, nous souhaitons que Tracktl devienne cet équivalent à l'échelle mondiale.


tracktl-startup-entrepreneuriat



Rétrospectivement, mes études m'ont permis de créer deux entreprises avant l'échéance de ma dernière année à l'École Centrale Paris. Et si j'avais un conseil à donner aux étudiants qui se posent la question de la création d'entreprise, ce serait de profiter de cette période pour faire des expériences et prendre des risques. La création d'entreprise entraîne souvent des sacrifices (rémunération, vie perso, etc...) et passer le cap peut s'avérer très compliqué, une fois un emploi fixe et une routine stable installés.

« Se lancer à temps plein dès la sortie de l'école, c'est une sorte d'apprentissage par la douleur. »



Comme on n'a quasiment pas d'expérience professionnelle, on fait forcément beaucoup d'erreurs, mais comprendre et corriger soi-même ses erreurs reste le meilleur moyen pour apprendre et se développer pour la suite. Une aventure entrepreneuriale en début de carrière est, d'après moi, le meilleur moyen de poser des bases solides et pluridisciplinaires pour la suite de notre vie professionnelle. Ce qui me motive encore aujourd'hui chez Tracktl et me rassure dans mes choix, c'est d'avoir réussi à créer un produit from scratch et à fédérer une équipe motivée autour de ce produit.


tracktl-startup-entrepreneuriat



Aujourd'hui, je jongle donc entre deux activités : Trivia Lab, mon entreprise individuelle de conseil en graphisme et communication, et Tracktl, la start-up que j'ai co-fondé avec mon associé Louis.

Le mot de la fin : Tracktl est également disponible pour les soirées privées (version freemium) et les événements corporate. Sur nos événements professionnels (qui vont du cocktail d'entreprise au festival de musique), nous déplaçons souvent une équipe sur place (que ce soit des animateurs, des hôtesses, des DJs, etc).

Nous sommes en continuelle recherche de jeunes étudiants motivés et débrouillards pour rejoindre nos rangs et défendre nos couleurs sur ces événements. Milles mercis à Crème de la Crème pour permettre cette mise en relation : si vous êtes intéressé, n'hésitez pas à m'envoyer un mail sur thibault@tracktl.com ou à laisser un message sur notre site www.tracktl.com.




Rédigé par Thibault Taupin
Follow us on Facebook Twitter & Linkedin