Newsletter | Comment je suis passé de 0 à 55 000 abonnés en 6 mois ?

NEOMA
#Co-Funder
Voir le profil

Hello ! Moi, c’est Charles. J’ai 25 ans et je vends des voyages pas chers par le biais d’un service que j’ai créé en janvier 2017 qui s’appelle « Les Voyages Pas Chers De Léo ». C’est un service assez simple, vous vous rendez sur mon site, vous rentrez votre email et je vous envoie 3 fois par semaines des bons plans que j’ai passé plusieurs heures à trouver. Des exemples de bons plans envoyés par le passé ? Hawaii pour 400€ A/R, Hambourg pour 4€ A/R, Londres pour 9€ A/R, les Philippines en plein été pour 350€ A/R.





1 - Le service



À la base je ne voulais pas gagner d’argent avec ce service. C’était un side-business destiné à me bâtir une communauté pour marketer mon réseau social. En bref j’avais une app et 0 budget et je me suis dit qu’il fallait que j’aie une communauté pour essaimer mon app sur toute la planète. Il fallait donc que je trouve beaucoup de voyageurs. Des gens prêts à se rendre dans les territoires les plus reculés et qui pourraient parler de mon application. Même au fin fond d’un désert. Comme ça :







En décembre 2016, j’envoie un billet d’avion que j’avais trouvé par hasard à un ami « Hey on part en Thaïlande après demain ? J’ai trouvé un billet à 260€ A/R ». C’est à cette instant que l’idée pour développer ma communauté m’est venue. J’ai créé un site basique pour juste récolter des emails, une page Facebook et j’ai posté des bons plans de billets d’avion dans plusieurs groupes. S’en sont suivis beaucoup de bouche à oreille et me voilà aujourd’hui avec près de 60 000 abonnés qui suivent mes bons plans au quotidien. Pour donner un ordre de grandeur, j’ai acquis environ 1500 personnes grâce à de la pub payante et le reste, c’est du bouche à oreille de personnes qui ont conseillé mon service à leurs proches et amis. Ce qui était un side-business pour lancer une autre entreprise que j’avais créé s’est transformé en mon « main business » qui occupe la plupart des mes journées .





2 - L’identité


À la base le service se nommait « Les Voyages pas Chers de Charles » et je me suis rendu compte que Charles c’était vraiment bien quand on bossait dans la finance mais vraiment moins bien quand on se devait d’être l’idéal du backpacker. Alors je suis allé regarder le prénom masculin le plus populaire et voilà 3 ans que Léo truste le Podium des nouveaux-nés. Ma nouvelle marque était née.






Léo remplaçait Charles du jour au lendemain. Le jour du changement j’ai observé une croissance nettement supérieure aux jours précédents. Avec 8 mois de recul, je pense que le nom a énormément joué dans le bouche à oreille de l’entreprise. Il s’agit en effet de réfléchir en terme de cible, et d’adapter son produit et son identité en fonction, pour proposer un tout cohérent.




3 - Le bouche à oreille



50% de mes abonnés viennent du bouche à oreille. Les gens marquetent mon service à ma place. Ils partagent un bon plan.

Vous avez déjà été taggué sur une publication débile par un de vos amis sur Facebook ? Oui, certainement. Parfois plusieurs fois par jour. L'idée c'est de vendre un produit / service sur lequel les gens sont obligés de tagguer leurs amis s'ils croisent la publication du service/produit sur Facebook. Dans mon cas, les gens qui croisent mon service tagguent leurs proches qui partent bientôt en voyage ou qui cherchent à partir. Si vous lancez un business autour de la newsletter, vous devez faire en sorte que les gens aient envie de le partager pour vous.








Ensuite, les gens préfèrent aider une personne qu’une société. Si possible, essayez de trouver un nom qui raconte « votre histoire ». La raison pour laquelle vous faites ce service. Si vous arrivez à expliquer votre service ET votre personnalité en une phrase, c’est gagné.





4 - Les concours en ligne



Pour booster mon projet, j'ai beaucoup joué sur sur le referral en organisant des jeux concours.50% des mes abonnés viennent des deux concours que j’ai organisés jusque là.






J'ai testé pas mal de Saas qui permettent de faire des concours en ligne. Le meilleur que j'ai pu essayer (et valider) est Kickofflabs. Ils permettent de mettre en place un système de referral très simple qui fait que chaque abonné ramenant un participant gagne X chances supplémentaires de gagner. Avec ce service, si vos abonnés vous apprécient et que les lots sont à la hauteur, vous pourrez créer des landing pages dédiées à la conversion et générer des dizaines de milliers de leads.





5 - Les freelances



Depuis que je me suis mis à déléguer et à embaucher des freelances, je suis plus productif pour faire les tâches que je suis seul à pouvoir faire. Cela m’a permis de me concentrer sur l’essentiel et d’optimiser mes journées afin de développer mon business. J’ai ainsi eu recours à Crème de la Crème pour dénicher de jeunes talents. La plateforme est une marketplace idéale pour gagner de l’argent mais aussi pour en dépenser !





Mon conseil aux futurs entrepreneurs : tout ce que vous voyez autour de vous a été acheté ou vendu. Penchez-vous sur un seul de ces produits et essayez d’en améliorer soit le marketing, soit le produit lui-même et demandez à des gens s’ils veulent vous l’acheter. Ensuite, créez vous une communauté dès aujourd’hui dans le domaine qui vous intéresse ou devenez un membre important d’une communauté déjà existante. Ce sera tellement plus simple de lancer votre business à partir de ça !