ZEPHYR SOLAR | Julie, Sciences Po, 27 ans

Sciences Po
Co-Fondateur @Zephyr Solar
Voir le profil

Je m'appelle Julie Dautel, j'ai 27 ans et je suis co-fondatrice de Zephyr Solar avec Cédric Tomissi. Notre startup a pour but de faciliter l’intervention humanitaire en permettant l’accès à l’énergie en situation de crise grâce à des ballons solaires. En développant des kits solaires ultralégers sous forme de ballons photovoltaïques, nous voulons apporter une solution efficace et durable à la fracture énergétique sur les terrains isolés en permettant l’accès immédiat à une énergie propre et à des services opérationnels.


l'entrepreneuriat



Pour moi, l'entrepreneuriat est arrivé naturellement. J’ai eu de la chance de travailler avec Cédric dès le début et nous avons créé Zéphyr Solar ensemble. Travailler sur les « Energies du Futur » m’a tout de suite attiré. Suite à une étude de terrain auprès des ONG (opérationnels, directeur des achats et directeurs logistiques) et des retours positifs nous nous sommes dit que le projet avait un réel potentiel de développement. D’autres marchés sont venus à nous, les télécom, la sécurité, les festivals de musique. Nous nous sommes donc dit que c’était le moment de nous lancer et d’entreprendre

Le projet



L’entreprise est née en 2014 à l’occasion de notre réflexion sur les Énergies du Futur et du constat qu’une large part de la population mondiale subit la fracture énergétique. Nous avons lancé ce projet pendant en parallèle de nos études de design. Nous sommes convaincus que le design et la technologie permettent l’innovation sociale et que les solutions rétablissant l’accès à l’énergie doivent être respectueuses de l’environnement.





rencontres clés



Avec Cédric Tomissi forcément. Notre duo a tout de suite bien fonctionné et nous nous sommes naturellement réparti les missions : lui au développement technique et sur le produit. Et moi sur les aspects de communications, business developpement et partenariats. J’ai également rencontré de très belles personnes de divers horizons au cours des 2 dernières années et c’est cette communauté qui fait notre force aujourd’hui, qui nous a soutenu et aidé jusqu’ici et qui nous soutien sur cette première levée de fonds sur Sowefund.

constat



1 personne sur 7 dans le monde n’a pas accès à l’électricité qui reste pourtant l’un des facteurs majeurs de développement humain. Sur ce nombre 9 millions vivent dans des camps de réfugiés dans des conditions dramatiques. Apporter de l’énergie simplement et rapidement est un enjeu primordial pour les ONGs afin de rechercher les survivants, les prendre en charge et d’alimenter un hôpital de fortune.

Dès la genèse du projet nous sommes allés à la rencontre les directeurs logistique et des achats de grandes ONGs (Croix Rouges Françaises, Electriciens Sans Frontières, CICR,…) pour recueillir leurs problématiques de terrain et établir un cahier des charges. A l’heure actuelle les ONG utilisent uniquement des groupes électrogènes, entrainant des contraintes logistiques lourdes en approvisionnement et stockage de carburant et des émissions de gaz à effet de serre. Une solution solaire classique est peu envisagée sur ce type de terrain. Le temps d'installation est trop long et les panneaux sont encombrants à acheminer sur le terrain.





solution



Zéphyr Solar a donc décidé d’apporter une solution durable et une réelle alternative en développant des ballons photovoltaïques performants, mobiles et facilement déployables à destination de ces sites isolés. Gonflé à l’hélium en quelques minutes, chaque ballon est capable d’embarquer une surface de panneaux solaires (technologie de panneaux solaires ultra-légers que nous avons développé en interne) sans impact au sol et permet d’installer une unité de production énergétique au plus proche des lieux de vie. La prise de hauteur du ballon captif assure un refroidissement naturel des panneaux, évite les ombrages et sert de support à des fonctionnalités complémentaires aux actions des ONGs, comme une antenne relais ou des systèmes vidéo auto-alimentés par les panneaux. Nous ciblons également d’autres segments de marché pour de la surveillance aérienne et du déploiement rapide de réseau de télécommunication.


problématiques



Notre problématique du moment : la levée de fonds participative sur Sowefund. Nous avons sécurisés les 2/3 des 500 k€ visés et continuons à agrandir notre très belle communautés d’investisseurs engagés. Notre plus gros challenge c’est de bien faire comprendre la valeur ajoutée du Design et de nos profils atypiques pour mener à bien un projet industriel ambitieux. C’est une compétence qui est souvent considérée comme annexe et qui pourtant est indispensable à l’élaboration et à l’exécution de tout projet.






Pour aller plus loin : EPICERY | Elsa, IESEG, 27 ans


Si vous voulez vous lancer dans l'entreprenariat, il ne faut pas se brider, rester curieux, entreprendre de manière responsable et engagée, ne pas tout le temps dire oui et surtout bien s’entourer pour aller plus loin ensemble. Petit plus non négligeable : acquérir de l’expérience en sortant des études et bénéficier des aides de Pôles Emplois pour se lancer dans l’aventure !