Freelance | 3 changements pour relancer votre activité

Dauphine
#Consulting, #Finance,#Communication
Voir le profil

Votre activité est en standby depuis quelques temps ? Rien de dramatique, il arrive de connaître une baisse d'activité. La meilleure des solutions est de se remettre en question et de combler ses lacunes. De manière à devenir aussi réactif qu'efficace.On vous donne 3 méthodes à appliquer pour relancer votre activité et devenir le freelance parfait.








1 - Arrêtez la facturation et la réflexion à l’heure


Réfléchissez plutôt à la valeur ajoutée de votre livrable.La facturation à l’heure demeure la facturation privilégiée par les indépendants. En effet, elle facilite à la fois l’établissement des devis et la comparaison entre les différents travailleurs freelances par le client.

Pourtant, cet outil peut se révéler être un frein à la croissance de votre activité : vous risquez d’être victime du syndrome «plus je vais vite moins je facture ». En bref, l’acquisition d’expérience vous permettra de fournir un travail d’une plus grande qualité, plus rapidement. De fait, vous subirez une diminution de vos revenus alors que vous apporterez bien plus de valeur à votre client. Totalement contreproductif !Et bien que la solution la plus simple soit d’augmenter son taux horaire cette solution n’est pas durable. Cela vous conduirait à atteindre des taux non-concurrentiels.

LA solution est donc de réfléchir en valeur ajoutée de livrable.



Pour cela : il faut se fixer une grille de prix par service (exemple : un business plan, un prévisionnel financier et réserver l’étalonnage horaire aux cas rares de prestations ponctuelles hors de votre cadre habituel). Fixez-vous une valeur que vous pensez correcte pour chaque type de mission type. Vous ajusterez ensuite le tarif en fonction des besoins précis de votre client.Cette base tarifaire vous permettra d’éviter les déconvenues du « plus je vais vite moins je facture ».

Des résultats immédiats



Une augmentation des prix tangibles qui au contraire des idées reçues ne sera pas mal perçue par le client. Soyez conscient de votre potentiel, soyez précis et professionnel sur ce que vous proposez et vous verrez que votre taux de conversion « proposition/affaire signée » restera le même, alors que vous générerez plus de chiffre d’affaires.

Last but not least



N’hésitez surtout pas à augmenter vos prix. Pour avoir eu l’occasion de discuter avec des freelances du monde entier notamment d’Australie ce problème revient souvent. Le freelance souffre d’une sous-évaluation de sa valeur ajoutée. Dites-vous bien qu’un client qui est satisfait de votre travail est prêt à payer plus cher et peut potentiellement devenir un client fidèle. Cette relation deviendra donc une relation privilégiée et à fort revenu qui vous permettra d’augmenter vos profits et cela de façon pérenne.






2 - Privilégiez la relation humaine


Le démarchage par mail est un démarchage simple et peu coûteux en temps. Pourtant ce n’est pas toujours la façon la plus efficace pour un premier contact. Le risque, quand vous envoyez un mail, est que celui-ci se retrouve dans une boîte mail envahie (publicités, mails professionnels etc.). Par ailleurs, l’échange écrit reste toujours plus pauvre : les points de détails de la mission sont souvent passés à la trappe. La conséquence est sans appel : un taux de conversion « proposition/affaire signée » faible.

Après avoir pratiqué le démarchage par mail ainsi que le démarchage téléphonique, je peux vous assurer que l’échange de vive voix avec le client est souvent préférable. Cependant, les appels ne doivent pas être pris à la légère. Il faudra vous préparez pour connaitre la mission proposée par le client ainsi que les compétences que vous pouvez lui offrir.

Il est vrai que l’appel téléphonique peut parfois être passé à un moment inopportun (si votre client est occupé). Dans ce cas-là, pourquoi ne pas envoyer un mail à votre client en lui proposant de fixer un rdv téléphonique à l’heure qui lui convient ?

Pour résumer


  • Prenez le temps, certes l’appel téléphonique est plus coûteux en temps mais les avantages en valent la peine : l’échange sera facilité et la relation humanisée.

  • N’oubliez pas de privilégier une discussion simple, loin du discours commercial habituel. Soyez humain, discutez avec votre client avant d’amener votre proposition commerciale et le client sera plus à même de vous faire confiance. En conclusion

  • L’appel téléphonique vous permettra aussi de mieux cerner les tenants et les aboutissants du projet de votre client et donc de gagner beaucoup de temps.

  • Il rendra également votre relation avec le client beaucoup moins impersonnelle et vous permettra donc de profiter d’avantages liés à la sympathie que vous attribuera votre client.

Des résultats immédiats



Un taux de conversion multiplié par 3 ou 4 entre la prise de contact par mail et celle par téléphone.





3 - Optimisez votre temps



Pour finir, une petite astuce pour accroitre votre chiffre d’affaires ! Il s’agit d’une astuce liée à la gestion de votre temps de travail. Effectivement, auto entrepreneur et « sans patron » ne veut pas dire oisif. On connait tous l’irrépressible envie d’aller sur les réseaux sociaux, de flâner sur la toile lorsque l’on se retrouve derrière un ordinateur. Eh bien, comme vous vous en doutez, ceci est incompatible si vous souhaitez accroitre votre activité !

Si la durée est un frein à votre concentration pensez à aller jeter un coup d’œil sur la méthode Pomodoro qui consiste à découper votre journée en tranche de 25 minutes comprenant 20 minutes actives et 5 minutes de pause. Après 4 cycles de 25 minutes, accordez-vous 20 minutes de pause.

Cette méthode permet de cadrer les pauses et d’accroitre la productivité. A terme, elle vous inculquera un rythme de travail productif, tout en gardant l’aspect « sans contrainte » lié à votre statut de travailleur indépendant.


Pour aller plus loin : Freelance | Optimisez votre temps en 10 étapes



Un catalogue d’offre formalisé vous permettra de gagner en rapidité d’exécution, précision et d’exposer des arguments aiguisés afin de convaincre votre client potentiel. Même si établir un catalogue peut paraitre complexe de prime abord, l’expérience vous aidera à établir des prix cohérents en fonction des différents types de demandes.Toutes les astuces énoncées m’ont permis de réaliser le même chiffre d’affaires en 2 mois que celui j’avais réalisé en plus de 8 mois d’auto-entrepreneuriat. Certes, l’investissement de départ est élevé mais les bénéfices engendrés en valent la peine !


Léonard @Dauphine
#Consulting, #Finance,#Communication