Work Around The World | Julien, EDHEC, 29 ans

Edhec Business School
CO-Founder & CEO @Work Around The World
Voir le profil

Je suis Julien Delicourt 29 ans et co-fondateur de Work Around the World avec Maxime Desbonnet. J'ai étudié à l'Iseg puis à l'EDHEC, Max quant à lui a étudié à l'EDHEC puis est parti à la SKEMA Business School.

Work Around the World est un nouveau service de recrutement de proximité. WAW est la start-up qui facilite l'accès à l'international pour les étudiants.


Entrepreneuriat


Pour nous, l'entrepreneuriat est arrivé très naturellement. Fils d'entrepreneurs, il était évident que je souhaitais créer mon entreprise. Durant mes études, j'ai eu l'opportunité de monter ma société de vente de pompes à bière, j'ai aussi eu mon propre restaurant à Bordeaux et quelques temps plus tard nous avions le souhait d'acquérir un restaurant aux Bahamas avec Maxime.

Nous avons eu aussi l'occasion de faire plusieurs stages aux USA, ce qui fut l'expérience décisive pour notre création d'entreprise. Maxime et moi-même avons toujours eu une vraie vision entrepreneuriale ainsi que le même constat sur les conditions de stage, notre collaboration en fut donc d'autant plus évidente.

work-around-the-world-temoignage-entrepreneuriat


Le projet


A notre retour des États-Unis, nous avions le même constat : trouver un stage à l'étranger était un vrai parcours du combattant. N'ayant pas le réseau suffisant, nos recherches de stages furent très longues, et trouver un stage de qualité était encore plus ardu. Une fois nos stages trouvés, de nouvelles problématiques se sont imposées à nous :

  • Les formalités pour le VISA étaient compliquées et les informations difficiles à trouver.

  • Se rapprocher d'une agence était impensable au vu du prix de leurs services.

  • Une fois sur place, les complications n'étaient toujours pas terminées : Comment trouver un logement lorsque vous ne connaissez personne pour vous orienter ?

En plus de toutes les difficultés que nous avions déjà rencontrées, nous nous sommes retrouvés confrontés à une nouvelle problématique : les stages n'étaient pas en accord avec ce qui avait été prévu lors de la signature du contrat. Lorsque nous étions payés, nous l'étions très peu et nos missions s'apparentaient davantage à un stage café qu'à un stage de qualité.

A la fin de nos contrats respectifs, il nous est donc apparu essentiel de tenter quelque chose pour contrer les problématiques rencontrées. Work Around the World a donc vu le jour en Décembre 2016.

work-around-the-world-temoignage-entrepreneuriat


Rencontre clé


Ma rencontre phare a été évidemment Maxime. Nous nous connaissions depuis des années lorsque nous avons lancé WAW. Ayant les mêmes ambitions entrepreneuriales et le même constat sur les conditions de stages, la co-fondation paraissait logique. De caractères strictement différents, nous avons la chance de faire de notre complémentarité notre force principale. En effet, étant de nature plus extravertie et plus audacieuse, le côté commercial était évidemment mon secteur de prédilection, Max quant à lui étant très à l'écoute et plus " analyste " s'est immédiatement dirigé vers le côté Ressources Humaines.

Au fil de l'année qui s'est écoulée, nous avons eu la chance de faire deux rencontres déterminantes. La première fut Alain Mahieu, le président d'Initiative Lille Métropole. Cette rencontre nous a permis de réaliser que notre projet avait un réel potentiel. En effet, il fut la première personne à saisir l'intérêt du marché et l'intérêt pour les étudiants d'avoir ce type de service. Etant lui-même un entrepreneur il nous a guidé et orienté et a été une vraie source de motivation.

Quelques mois après notre création et notre équipe commençant à s'accroître, nous n'avions pas forcément le recul nécessaire sur l'ensemble global. C'est sur ce point qu'est intervenu Matthieu Grivet.
Mathieu fut un véritable soutien pour WAW. Il nous a transmis sa vision du management participatif et nous a également appuyé sur la façon dont nous souhaitions structurer notre méthode de travail.


work-around-the-world-temoignage-entrepreneuriat


Notre constat


Nous avons créé WAW en se basant à la fois sur le ressenti des étudiants et des entreprises. Le constat final fut que les étudiants n'avaient pas les ressources nécessaires pour trouver un stage de qualité et que certaines entreprises n'avaient pas le réseau nécessaire pour embaucher internationalement.

Fort de cette conclusion, nous avons donc décidé de leur proposer :

  • un service gratuit qui met les étudiants en contact avec des offres de stages, en CDD ou CDI, en France et à l'international.

  • Afin de pallier aux difficultés administratives, nous avons mis en place pour les étudiants un pack VISA

  • Un pack logement pour que ces derniers puissent partir sereinement.

De plus, WAW a décidé de faire de l'accompagnement du stagiaire, son cheval de bataille. Rendez-vous bimensuel avec l'étudiant, suivi psychologique : tout est organisé pour que l'étudiant s'épanouisse au mieux au sein de l'organisme.

Côté B to B, un suivi régulier est opéré avec nos entreprises-clientes. Après la période de stage commencée, il est important pour nous de réaliser avec nos clients un checkup mensuel afin de nous assurer du bon déroulement des missions. Nous nous assurons que chacune de nos offres soient avantageuses pour les étudiants que ce soit avec une rémunération, soit financière soit en nature.

En contrepartie, nous nous engageons à envoyer à nos clients uniquement des profils de qualité qu'ils sélectionneront en fonction de leurs préférences. Afin d'assurer le respect de l'entreprise ainsi que de WAW, une charte d'éthique est obligatoirement signée par chaque étudiant avant son départ.


La problématique


Dans un premier temps, notre principale problématique fut la reconnaissance de notre idée. Le marché étant totalement inconnu pour la plupart des gens, son potentiel en était donc invisible et personne ne croyait en notre projet.

Ne souhaitant pas rendre nos services payants pour les étudiants, l'enjeu fut de taille car il nous a fallu convaincre les entreprises de passer par nos services pour entrer en contact avec des profils internationaux et de qualité.

work-around-the-world-temoignage-entrepreneuriat


Notre solution


Dans le but de nous faire connaître mais surtout de donner de la crédibilité à notre projet, il nous a fallu convaincre tout d'abord nos écoles partenaires, qui sont aujourd'hui notre gage de confiance. Mais il nous a fallu aussi prouver que nous avions une vraie valeur ajoutée afin de nous financer. Cette valeur ajoutée apportée par la première entreprise qui nous donna une chance, nous commençâmes donc officiellement avec une distillerie au Bénin.

Au fil du temps, nos écoles partenaires telles que l'EDHEC, Ferrandi, Vatel nous ont permis d'être reconnu en tant que référence auprès des entreprises. Aujourd'hui nous avons actuellement plus d'une centaine d'écoles partenaires parmi les meilleures de leur domaine, et nous sommes fièr d'annoncer que nous travaillons actuellement dans plus de 32 pays.

Les objectifs


Aujourd'hui nous faisons face à de nouveaux défis. Mi-Janvier 2018, nous avons étendu notre activité dans trois nouvelles villes : Dublin, Amsterdam et Barcelone et de nouvelles villes devraient arriver très prochainement ! A terme, nous aimerions devenir le principal service de recrutement, le nouvel Erasmus du job et stages étudiants.


work-around-the-world-temoignage-entrepreneuriat


Nos conseils


Il ne faut surtout pas hésiter à varier les expériences professionnelles afin d'être plus aguerris et surtout ne pas hésiter à poser des questions aux autres startup ! Etant basés actuellement dans l'Incubateur de l'EDHEC, c'est toujours un plaisir pour nous d'accueillir les étudiants pour les conseiller.


À relire : PUMPKIN | Hugo, EDHEC, 29 ans


Crème de la crème propose des missions sur des sujets très ciblés sur tous les domaines de la start-up. Cela peut te soulager d'une tâche que tu ne saurais accomplir par toi-même. Il y a une réelle fiabilité des prestations des étudiants proposant un choix très vaste avec une rapidité d'exécution impressionnante.