Témoignage | La liberté d'évoluer grâce au freelance

ECS Marseille
Assistant Responsable Communication @SNCF
Voir le profil

Quentin Lebeaud, 24 ans, je suis étudiant en communication en Master @ECS – European Communication School de Marseille, alternant Assistant Responsable Communication @SNCF et freelance depuis septembre 2016. J’interviens principalement en stratégie de communication, brand content, graphisme et création de site web auprès de mes clients.





liberté-évolution-freelance


1 - Les débuts de l’aventure freelance




Tout juste diplômé d’un Bachelor, je faisais le grand saut. C’était décidé, je devenais freelance et j’entrais dans le monde de l’entreprenariat. Moins de 15 minutes plus tard les démarches étaient faites et je pouvais enfin mettre en pratique tout ce que j’avais appris jusqu’à maintenant à l’école.

Devenir freelance, c’est pour moi l’idée de libérer le travail, de le rendre plus agile et le sortir d’un cadre préconstruit qu’on a lorsque l’on travaille chez l’annonceur. Je peux travailler où je veux, quand je veux et le plus important : pour qui je veux. Mais avant tout, c’était pour moi l’opportunité de me détacher des jobs étudiants que j’avais pour rembourser mon prêt.

J’avais cependant quelques hésitations à me lancer et lorsque j’en ai parlé autour de moi beaucoup de questions sur les sujets administratifs se sont posées concernant, les déclarations de CA, l’URSSAF, la sécurité social étudiante, les APL, le RSI, etc ... Une fois tout cela assimilé on se rend vite compte que ce n’est rien de bien méchant lorsqu’on sait où se renseigner (c’est là que Crème de la Crème intervient), et cela devient rapidement une habitude à prendre.

Au final, quelques mois plus tard l’intégralité de mon prêt de 7500€ était remboursé.



liberté-évolution-freelance


2 - Développer son personal branding




Avec ce nouveau statut je découvre un nouveau monde qui me passionne, celui de l’entreprenariat et celui des affaires. Lorsque je suis devenu freelance, j’ai commencé à rencontrer quotidiennement de potentiels clients, partenaires et même d’innombrables concurrents. C’est à ce moment-là que je me suis posé la question de comment se démarquer des centaines d’autres freelances qui offrent les mêmes services. Il m’a simplement suffit d’appliquer les mêmes stratégies que l’on nous enseigne, à savoir les stratégies de marques ! Cependant et avant toute chose il ne s’agit pas de devenir quelqu’un d’autre mais de rester soi-même ! Et c’est avec cela qu’on décroche très vite nos premiers clients et nos premières missions.

Les résultats


Au fur et à mesure que notre portefeuille client grandit on voit très rapidement le temps consacré à la prospection de missions diminuer ; lorsque les clients sont satisfaits ils reviennent. Mieux, ils te recommandent auprès de leurs connaissances. Un client satisfait devient alors un porteur d’affaire important dans ton chiffre d’affaires.



liberté-évolution-freelance


3 – Une montée en puissance




Très vite je me retrouve à apprendre de nouvelles compétences à force de gérer les côtés financiers, administratifs et commerciaux du quotidien d’un freelance. J’apprends à construire un argumentaire solide et cohérent face à un client pour présenter ma réponse à son projet et par cela je développe de puissants soft skills qui deviennent de plus en plus recherchés par les chasseurs de têtes.

Je vous encourage à toujours vouloir dépasser vos compétences et challenger votre curiosité sur des outils/compétences que vous ne maitrisez pas encore. Aujourd’hui il est facile d’apprendre grâce aux autos mis en ligne gratuitement sur internet (comme sur tuto.com). Par exemple récemment j’ai facilement appris à construire un bot Messenger grâce à ChatFuel. Une compétence supplémentaire que je peux appliquer directement dans le cas d’une opération social media ou d’acquisition de trafic pour un client.

L’union fait la force


Étant freelance depuis un an et demi, j’ai aujourd’hui l’envie de monter des projets plus importants et plus ambitieux que mes épaules ne peuvent pas porter seules. C’est pourquoi je n’ai pas hésité une seule seconde et j’ai décidé de créer un collectif qui regroupe des freelances venant de trois domaines différents : stratégie de marque, digital, et journalisme (recrutés dans des formations spécialisées). Imaginez la force d’action de freelances qui ont chacuns des compétences différentes mais complémentaires, réunis au sein d’un collectif pour porter les projets de nos clients ?

Pour résumé, ayez soif d’apprendre et d’entreprendre !



liberté-évolution-freelance


4 – Planifier pour mieux régner




Pour arriver jusque-là, il m’a fallu apprendre à gérer mon planning entre l’école, le travail en alternance, le freelancing et ma vie sociale pour trouver l’équilibre et prendre le bon rythme.

  • Se construire un planning qui regroupe toutes vos activités pour n’en oublier aucune ! (Exemple : Présentation à rendre pour l’école, organisation d’un séminaire professionnel pour l’alternance, RDV brief client pour le freelancing et restaurant avec les amis)

  • Connaître ses compétences et ses limites vous permet de donner une estimation précise du timing d’exécution des projets.

  • Savoir anticiper et être réactif dès qu’un travail apparait nous permet clairement de planifier et d’optimiser son emploi du temps pour avoir une vision à long terme.

  • Se connaître soi-même. Nous le savons tous, nous avons chacun un moment dans la journée où nous sommes beaucoup plus productifs que d’autres, il faut savoir optimiser ce segment pour le rendre rentable et rester dans son taux horaire annoncé au client. Il n’y a rien de pire que de perdre du temps et de voir son taux horaire diminuer au fur et à mesure que le temps passe et que le projet stagne.

Tips
Pour être encore plus productif j’utilise Be Focused, une application qui découpent mon temps de travail et mes tâches à réaliser en intervalles distinct, séparés par de courtes pauses.

Identifier les voleurs de temps comme le multi-tasking, les réponses instantanées aux mails et sms pendant les heures de travail ou même l’absence de priorité.

Distinguer l’urgent de l’important car le temps est malheureusement toujours limité et qu’il faut faire des choses en hiérarchisant toujours nos tâches.

Tips
J’utilise la matrice d'Eisenhower qui me permet d’agir en fonction de l’urgence et de l’importance des tâches à réaliser (déléguer ce qui est urgent et pas important, faire immédiatement ce qui est urgent et important, éliminer ce qui est ni urgent ni important et planifier ce qui est non-urgent mais important).

Mais le plus important reste de s’accorder du temps libre et de savoir prendre du recul par rapport à tout ça pour ne pas sombrer dans le burn-out. Votre cerveau vous remerciera (et votre girl/boyfriend aussi ;) ).



liberté-évolution-freelance


5 - Le conseil de la fin




Ne pas se lancer pas par peur de l’échec est déjà un échec. Par conséquent la pire chose qui peut vous arriver en devenant freelance c’est réussir.

Donnez-vous l’opportunité de déclencher votre réussite.

Quentin @ECS Marseille
#Marketing, #Social Media, #SEO #Graphisme