L'Atelier de Solène | Solène, EDHEC, 25 ans

EDHEC Business School
CEO & founder @L'atelier de Solène
Voir le profil

Je m’appelle Solène de Laborderie, j’ai 25 ans et je suis la Fondatrice de l’Atelier de Solène. Malgré un réel attrait pour la création de bijoux, j’ai suivi un parcours scolaire plutôt classique en enchaînant classe préparatoire et grande école de commerce : l’EDHEC. Pour autant, je n’en ai jamais oublié ma passion. A la suite d’autres expériences en année de césure dans de grandes entreprises comme L’Oréal et Unilever, j’ai profité de ma dernière année à l’EDHEC pour officialiser mon désir de créer ma propre marque de bijoux.



atelier-solene-edhec-25-ans


Comment cette idée de startup vous est-elle venue à l'esprit ?


J’imagine et crée des bijoux depuis toute petite ! Je ne me suis pas réveillée un jour en me disant que j’allais créer une startup. Je ne suis même pas certaine de me rendre compte que je l’ai fait aujourd’hui.

L’année de mes 16 ans, et pendant trois ans, j’ai donné des cours dans une mercerie. Toutes les semaines, j’apprenais à des jeunes filles à fabriquer leurs propres bijoux à partir de perles de verre et de pierres de culture comme la nacre.

Il me semble que j’ai eu un petit déclic après mes expériences en année de césure dans de grandes entreprises : L’Oréal et Unilever. J’ai beaucoup appris, et elles m’ont beaucoup apporté. Pour autant, je n’ai pas eu le sentiment de réellement m’épanouir. Je ne voyais pas vraiment ma vie toute tracée comme celle que l’on m’offrait dans de grands groupes.

J’ai compris que l’on réussit uniquement ce que l’on aime. Et moi j’aime les bijoux.

J’ai donc profité de ma dernière année à l’EDHEC Business School pour créer l’Atelier de Solène. J’avais peur de me lancer, mais je me disais qu’étant encore étudiante, je ne craignais rien d’autre que de réussir. Je ne voulais pas perdre de temps.

J’ai donc rencontré différents ateliers et sorti mes premiers bijoux plaqués or. Aujourd’hui, à 25 ans et seulement quelques mois plus tard, j’ai embauché une petite équipe et je me réveille tous les jours heureuse d’avoir fait ce choix.



atelier-solene-edhec-25-ans


Quel est l'objectif de l'Atelier de Solène ?


Etant une passionnée de bijoux depuis toute petite, j’ai établi un constat très simple : le compromis entre prix et qualité existe.

Mon objectif est simple à entendre, et pourtant difficile à réaliser : allier une haute qualité de bijoux et un prix moyen de 40 euros afin de me positionner environ 40 % en dessous du prix du marché.

Pour acheter un bijou qui ne s’oxyde pas grâce à une qualité de plaquage or irréprochable, nous devons y mettre un prix conséquent (au moins 70 ou 80 euros, et parfois beaucoup plus !). J’ai donc l’impression de me différencier grâce à un style, très fin et épuré, ainsi que par mes prix très accessibles, bien en dessous de ce qu’on peut trouver sur le marché. C’est vraiment un point primordial pour moi.


Je suis freelance, je veux travailler sur de nouveaux projets pré-sélectionnés par nos équipes


Mes clientes souhaitent changer de bijoux au gré de leurs envies. Mes prix sont donc fixés en conséquence, sans jamais renier sur la qualité puisque la totalité de mes bijoux sont plaqués or trois microns et sertis de pierres fines. Je garantis également un an tous mes bijoux.

En quelques mots : L’Atelier de Solène propose de beaux bijoux d’une grande diversité plaqués or et de qualité à prix abordables aux femmes branchées attentives à la mode qui recherchent des bijoux de tous les jours, élégants et délicats qui résisteront aux années et aux tendances.



atelier-solene-edhec-25-ans


Une expérience unique à la station F


De mon côté, n’ayant pas d’objectif de levée de fonds immédiate, la Station F me permet surtout d’être entourée d’entrepreneurs, de créer un réseau, de travailler avec de nouvelles entreprises.

Vous ne serez pas étonnés d’apprendre que je suis un peu un ovni en tant que Créatrice de bijoux à station F. Mais c’est top pour moi : je peux profiter de nombreuses opportunités, comme m’associer à de nouvelles plateformes de vente en ligne.


atelier-solene-edhec-25-ans


Qui fabrique les bijoux ?


Je travaille main dans la main avec plusieurs ateliers qui fabriquent ces bijoux. La fabrication me manque un peu, mais je n’ai plus les compétences techniques requises pour créer des bijoux d’une telle qualité.

Concernant le dessin, c’est assez simple : Je peux aussi bien dessiner les modèles, les présenter à l’Atelier et lancer des prototypes pour les créer. Mais mes ateliers ont aussi ce travail de conception. Ils connaissent bien le style de l’Atelier de Solène, et me présentent de façon quotidienne les bijoux qu’ils ont imaginé et qui pourraient me plaire. Je vais ensuite sélectionner avec eux les pièces qui intégreront la collection.



atelier-solene-edhec-25-ans


Quel serait votre conseil à donner à ceux qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat ?


Cette question me fait toujours sourire, j’ai encore du mal à sentir chez moi une quelconque légitimité à donner des conseils. Je suis très jeune, l’Atelier de Solène aussi. Rien n’est définitif et l’entrepreneuriat est un monde aussi merveilleux que difficile.

Je pense que l’on peut tous réussir, pour des raisons très différentes. Certains sont plus motivés par l’entrepreneuriat en tant que tel que par le produit ou le service proposé. Ce n’est pas mon cas, j’ai trouvé ma voie en mettant ma passion au cœur de ma vie chaque jour.

Le seul point sur lequel je peux insister serait l’efficacité. Je crois en l’importance de réfléchir vite et bien, d’avoir une vision assez claire de l’avenir à court et moyen terme.


Il faut savoir où l’on va et y aller vite. On peut facilement perdre des mois, voir des années à se poser trop de questions, à faire des business plans qui n’en finissent plus, et à écouter des gens qui remettent en cause toutes vos ambitions. Le meilleur moyen de réussir reste d’essayer.