Témoignage | Alice, co-fondatrice d’un studio de création design

Dauphine
Webdesigner & Graphiste @Alice Girard
Voir le profil

Je m’appelle Alice Girard, j’ai 21 ans et je suis étudiante en master management des organisations culturelles à Paris-Dauphine, tout en suivant une licence d’arts plastiques et sciences de l’art à distance avec la Sorbonne. En octobre, j’ai fondé le studio de création « Cool & Caché » avec mon copain.








1 - Mes débuts dans le design graphique en parallèle de ma formation en management culturel




Je n’ai, à la base, pas du tout une formation en graphisme ou web. C’est mon copain Corentin, qui lui est graphiste, animateur et webdéveloppeur, qui m’a tout appris, d’Illustrator à After Effect, en passant par CSS/HTML, Wordpress, Indesign… J’ai commencé un peu pour rigoler à faire des sites web pour les projets de mes copines, des illustrations pour mon compte Instagram, deux-trois petites animations. Durant mon stage au Musée du Louvre en mai dernier, je me suis aperçue que ces compétences pouvaient être des atouts dans n’importe quel travail, du coup, j’ai continué à les approfondir.






2 - La création de mon studio créatif et mes missions sur Crème de la Crème




Et puis cet été, on m’a parlé de Crème de la Crème et je me suis dit « pourquoi pas ! », même si je ne pensais absolument pas me lancer vraiment là-dedans. J’ai obtenu ma première mission qui consistait en une identité visuelle et un site web pour une personne qui démarrait son activité de coach. Et ça s’est enchaîné, au point où nous avons décidé de créer notre studio de création Cool & Caché afin d’allier nos compétences. On y fait un peu de tout, du graphisme, du web, de l’illustration et de l’animation, on ne s’ennuie jamais !

L’avantage de travailler en freelance pour nous deux, c’est d’être hyper flexible et cela va dans les deux sens. Quand on a une grosse mission, on travaille 12 heures par jour, mais ça nous permet de bien nous reposer après.

Ce qui m’a tout de suite plu sur Crème de la Crème, c’est l’esprit d’entraide de la plateforme, que ce soit au niveau de l’équipe ou des autres membres. Il y a un véritable accompagnement de la part de l’équipe qui se montre toujours disponible et bienveillante. Pour chaque mission, il y a un account manager qui veille au bon déroulement du projet, c’est vraiment un plus en cas de petits soucis ou incompréhensions. Et puis, le groupe Facebook Crème Community permet généralement de trouver des réponses à la plupart de nos questions.






3 - Comment trouver des clients sur la plateforme




Si je devais donner quelques conseils dans l’ordre… La première étape, c’est d’abord de trouver les clients. Je pense qu’il est important sur une plateforme de freelance de se démarquer et d’instaurer dès le départ un climat de confiance en présentant ses compétences et en montrant sa compréhension du besoin. Par exemple, lorsque je postule pour la création d’un site sur Wordpress, j’essaie de me renseigner sur la marque et sur son identité visuelle en proposant des thèmes qui pourraient correspondre. Il faut être honnête avec ce qu’on sait faire et ce qu’on ne sait pas.

Après, la seconde étape et qui est à mon sens essentielle pour le bon déroulement de la mission, c’est le devis ! Au début, j’avais tendance à être très succincte dans mes devis et on m’en demandait souvent beaucoup plus que ce qui était prévu dans la mission initiale. C’est donc très important de tout indiquer : le nombre de modifications, le nombre de pages… et d’être le plus précis possible.


Je suis freelance, je veux travailler sur de nouveaux projets pré-sélectionnés par nos équipes


Durant la mission, j’essaie de communiquer un maximum avec le client et d’être toujours honnête lorsque je rencontre des difficultés techniques ou de timing. C’est important sur les gros projets de s’assurer qu’on avance toujours dans la bonne direction et de donner des rendus intermédiaires. Cela évite de trop lourdes modifications à la fin et des incompréhensions.

Enfin, à la fin de la mission, je m’assure toujours d’avoir bien rempli chacun des points demandés et de délivrer un produit de qualité et facile à prendre en main pour mon client. Souvent, lorsque nous faisons un site internet, on réalise un pdf d’une dizaine de pages pour expliquer le back office.






4 - Compléter mon offre en alliant l'ensemble de mes compétences en design avec mes compétences en business et management




La suite ? J’aimerais bien pouvoir allier nos compétences en graphisme, en animation et en web à mes compétences en business, en communication et en stratégie. Ça nous permettrait de délivrer une offre très complète et encore plus intéressante pour nous comme pour nos clients.
J’ai aussi co-fondé un projet qui s’appelle Femme Vibre et qui vise à promouvoir les femmes artistes que j’espère voir évoluer ces prochains mois.


Pour le moment, mon but reste de travailler dans un musée ou dans une fondation, mais de garder mon activité de freelance à côté.

Alice @Dauphine
#Graphisme, #Webdesign, #Social Media #Design Thinking