Comment les conférences TEDx nous enseignent à vivre ?

Étudiant
@ESSEC Business School
Voir le profil

Favoriser la diffusion des idées et l’expression des expériences : voilà en quelques mots la formule gagnante des conférences TED (Technology, Entertainment and Design), créés par la fondation américaine The Sapling Foundation de Chris Anderson. Depuis la première en 1984, les quelques 1,3 Milliards de conférences visionnées depuis délivrent un enseignement accessible et ludique dans un format millimétré.


conferences-tedx-enseignent-vivre


Les conférences Ted : qu’est-ce que c’est ?


Elles sont des ensembles de conférences chacune organisée autour d’un thème commun, mais traitant différentes disciplines : sociologie, philosophie, économie, marketing, big data, lifestyle… A cette transdisciplinarité répond l’éclectisme des intervenants. Des personnalités, célèbres ou non, viennent partager leurs expériences et analyses théoriques afin d’enrichir un débat commun.

Organisées par des entités ou institutions disposant d’une licence (Depuis 2009), ces interventions respectent un format moyen de 15 minutes. La prétention des TED correspond en cela à la pensée complexe proposée par Edgar Morin : aborder une problématique selon des angles variés pour en révéler toute la densité et en approfondir l’analyse.



conferences-tedx-enseignent-vivre


En quoi possèdent-elles un fort potentiel éducatif ?


TEDx propage les idées : Bruno Giussani, responsable européen de TED, estime que « l’intention de base est éducative ». En effet, les présentations TED sont devenues un support éducatif unique et efficace pour plusieurs raisons. La première est que certains intervenants disposent d’une expertise reconnue et pointue qu’ils parviennent à vulgariser et formaliser en respectant une méthode de pitch calibrée.

A cette précision théorique et formelle s’ajoute la prise en compte de l’expérience humaine. Les TED sont centrés sur l’Homme et insiste sur le caractère formateur du vécu de chacun des intervenants. Cela convient certes à un public jeune qui a désormais la possibilité de mettre en perspective ses projets et ambitions mais également à des adultes en quête de reconversion professionnelle, de méthodes de travail et de gestion ou encore d’explications théoriques plus spécifiques.



Les TEDx parviennent donc à universaliser l’expérience humaine individuelle tout en apportant une expertise certifiée. La conférence intitulée « Du Poids des Maux à la Responsabilité des Idées » donnée en 2016 par Emmanuelle Duez, entrepreneuse fondatrice de « The Boson Project », en est l’exemple parfait. En effet, elle parvient à remettre en perspective les changements de paradigme qui caractérisent l’époque actuelle et, par là même, à inclure dans son propos la « génération Y », dont elle avait auparavant revisité le statut, tout en soulignant le caractère subjectif de sa présentation ainsi que l’empreinte forte de son expérience dans la démonstration.

Dès lors, par la forme et le fond, les conférences TED s’imposent comme un véritable potentiel d’enseignement des valeurs humaines telles que le courage, la volonté, l’ouverture ou encore la proactivité, soit autant d’éléments dont l’enseignement n’est pas assuré par l’école. En parvenant à regrouper sur un même support la théorie et l’humain, les TED se sont imposés comme un outil éducatif dont le succès nous rappelle l’efficacité.



conferences-tedx-enseignent-vivre


Un potentiel remis en cause ?


Face à ce phénomène grandissant, des voix s’élèvent pour dénoncer la sensiblerie ou l’incapacité des évènements à engager des dynamiques positives véritablement pérennes dans les domaines traités. La critique est parfois particulièrement acerbe, comme celle de Nassim Nicholas Taleb, statisticien libano-américain qui, en 2010, qualifiait TED de « monstruosité qui transforme les scientifiques et les penseurs en amuseurs de bas-étage, comme des comédiens de cirque ».

Il n’en demeure pas moins que les TED sont une proposition de réflexion, une vulgarisation de théories parfois complexes ou une présentation d’un parcours de vie dont on peut reconnaître la simplicité sans en renier l’utilité pour tout un chacun. TED, c’est l’humain qui parle à l’humain, et nous pouvons choisir de l’écouter et d’en tirer des enseignements dont nous serons, par la suite, les principaux relais, ou refuser la simplicité qui caractère les discours pour y préférer les propos authentiques et sibyllins des théoriciens du monde.



conferences-tedx-enseignent-vivre


Des exemples de TEDx



Certaines interventions modulent la façon dont nous représentons notre avenir professionnel ou personnel.



Voici la sélection Crème des meilleures conférences TEDx :


Robert Gordon, “La mort de l’innovation, la fin de la croissance » (2013)



Emmanuelle Duez, « Du poids des maux à la responsabilité des idées » (TedX Marseille, 2016)




Lizzie Velasquez, « How do you define yourself ? » (2014) jeune femme atteinte d’un syndrome caractérisé par une extrême maigreur, nous enseigne l’acceptation et la résignation et nous amène à prendre du recul sur les malheurs ou potentiels échecs qui jalonnent nos parcours.





“Start with why – How great leaders inspire action” (2009). Dans une autre mesure, l'intervention de Simon Sinek sur les secrets des grands leaders et entreprises « Start with why » a tout pour renverser notre avis sur la façon dont il convient d’appréhender une idée. Méthodiquement, grâce à un discours proportionné et sans faute, il explique en quoi le « Why ? » est l’élément majeur qu’un entrepreneur doit prendre en compte dans la conception de son produit et de son argumentaire de vente, et ce bien avant d’évoquer le « What ? », à savoir le produit en question.






Gauthier @Essec Business School
#SocialMedia, #BlogWriting