Témoignage | Être freelance pour avoir des expériences professionnelles sans égales

M&A/ECM Analyst Intern
@Société Générale
Voir le profil

Mon premier contact avec Crème de la Crème s’est effectué au salon Vivatech à Paris en mai 2017 et à cette époque l’auto-entrepreneuriat ne représentait pour moi qu’un éventuel moyen de financer mes futurs projets. J’avais raison sur ce point, depuis cette date il m’a en effet permis de financer en partie mes études au Royaume-Uni. Néanmoins j’étais loin de m’imaginer qu’il représenterait pour moi une expérience sans égale par rapport à mes stages précédents au sein de mastodontes du CAC 40.







1 - Une excellente opportunité d’apprendre




En effet, en plus d’apporter une couleur différente à mon CV, l’auto-entrepreneuriat m’a permis d’envisager le travail autrement, avec une grande flexibilité et une intéressante variété. Loin d’être exempt de tout reproche, appréhender ce statut peut s’avérer formateur et particulièrement adapté à certains types de profils et de compétences.

La proposition peut paraître basique mais quoi de mieux qu’un projet grandeur nature avec un client réel afin de perfectionner ses compétences au contact de la réalité du marché. Personnellement cette opportunité m’a aussi permis d’élargir mes compétences puisqu’une de mes missions m’a permis d’apprendre un langage de programmation que je ne connaissais pas auparavant.

En réalité, le freelance offre la liberté de travailler dans des domaines qui nous passionnent réellement et permet de gagner rapidement en responsabilité. Cela ne doit pas freiner ceux qui hésitent encore à se lancer dans l’aventure car notre parcours et notre profil d’étudiant nous donne les quelques qualités nécessaires à réaliser nos premières missions en toute confiance : organisation, disponibilité et réactivité.






2 - Quelques habitudes à prendre




Pour vous illustrer le déroulement d’une mission, je vais prendre l’exemple d’une mission que j’ai commencée au mois d’octobre et qui est toujours en cours aujourd’hui. Le premier contact avec un client s’effectue toujours en ligne sur Crème de la Crème. C’est à toi, freelance, d’avoir un message d’accroche qui soit clair et synthétique afin que le client, qui reçoit de multiples candidatures, soit intéressé par ton profil. C’est pourquoi il est aussi important de passer du temps pour bien rédiger son profil sur la plateforme.

Dans mon cas, c’est mon profil mi-ingénieur mi-financier avec une expérience préalable dans l’industrie pharmaceutique qui m’a permis d’avoir un premier contact téléphonique avec mon client le plus important. Le CEO et le CTO de cette startup m’ont contacté pour un rapide entretien téléphonique où je leur ai expliqué mon parcours, mes compétences et ma motivation pour effectuer cette mission. Malgré le fait que je n’avais jamais utilisé le langage informatique (Google Script) qu’ils souhaitaient utiliser pour implémenter leur outil, ils m’ont néanmoins fait comprendre que ça n’était pas un frein majeur à ma candidature et qu’il faisait confiance à mes compétences d’ingénieur et ma connaissance du langage SQL.

Après quelques jours, ils m’ont recontacté pour me faire signer un accord de confidentialité et l’aventure pouvait commencer. Depuis le début du mois d’octobre, ils m’ont totalement intégré à leur structure malgré le fait que je travaille pour eux à distance à partir du Royaume-Uni. Ils m’ont donné l’accès à leur drive en ligne, ils m’ont créé une adresse mail au nom de la startup et ils m’ont intégré à leur plateforme de chat en ligne. Finalement, en restant disponible et réactif dès qu’il y a des problèmes et des questions, le travail à distance ne pose pas de souci majeur.






3 - L’épineux problème du devis




L’élaboration d’un devis, que ce soit le premier de notre vie d’auto-entrepreneur ou un autre, est toujours un moment compliqué où il est difficile d’évaluer parfaitement la valeur et la quantité réelles du travail que l’on va devoir effectuer. Dans le cas présent, c’était d’autant plus compliqué que le périmètre du projet n’était pas encore parfaitement défini par le CEO du client et que la quantité de travail à effectuer était trop importante pour pouvoir précisément l’évaluer.

On a finalement décidé avec le client de valider un premier devis d’une centaine d’heures qui pourrait être prolongé par d’autres devis au cas où la quantité de travail dépasserait celle envisagée.
Finalement cette approche basée sur la confiance permet de travailler dans des conditions sereines dès le début du projet, surtout grâce au fonctionnement de Crème de la Crème qui garde l’argent payé par le client lors de l’intégralité de la mission.

Toutefois, il est important de ne pas sous-estimer ses premiers devis afin de ne pas discréditer son travail et ses compétences auprès de ses clients. Même si on est étudiant, nos qualités ne sont pas à vendre au rabais.






4 - Des tâches variées et évolutives




Au moment de se lancer dans une mission d’une centaine d’heures, on est loin d’imaginer le rendu final de ce que l’on va implémenter. D’autant plus que dans mon cas, je n’avais jamais utilisé le langage de programmation que le client souhaitait utiliser. C’est pourquoi la première semaine a été remplie de petites galères afin de parcourir l’aide en ligne du langage Google Script.

Le moment le plus problématique est arrivé à la fin de cette première semaine lorsqu’on s’est posé la question de changer de langage de programmation avec le CTO du client afin d’être certain de pouvoir implémenter l’intégralité des fonctionnalités qu’il souhaitait. Néanmoins en restant disponible, réactif et curieux d’apprendre, on arrive à régler des problèmes dans des langages qu’on ne maîtrise pas encore parfaitement. Dans le cas présent, après mûre réflexion, on a décidé avec le client de garder la solution technologique de Google.

La mission se déroule depuis parfaitement et elle n’est pas encore terminée puisque le périmètre du devis a évolué depuis le début de celle-ci. Finalement pas de panique à l’idée de se lancer dans un long projet, il faut surtout rester réactif et organisé afin de pouvoir s’adapter rapidement aux changements d’orientation des tâches à effectuer.






5 - Une plateforme adaptée




Le passage par Crème de la Crème peut apparaître contraignant au premier abord car il oblige à reverser à la plateforme 18% du montant facturé au client. Néanmoins sa simplicité d’usage en fait un outil indispensable à la recherche active de nouvelles missions, à la prise de contact avec des clients potentiels et à la gestion de la facturation.

En plus, Crème de la Crème c’est aussi une plateforme où on peut trouver énormément d’astuces pour gérer son statut d’auto-entrepreneur au quotidien et une communauté de freelances toujours disponibles et connectés pour vous aider en cas de besoin.


Finalement grâce à la plateforme, nul besoin de s’inquiéter à l’idée de se lancer dans l’auto-entrepreneuriat.

Florent @Centrale Nantes
#Finance, #Business Développement, #Etudes de marché #Data