Freelance  :  le compte bancaire professionnel est-il obligatoire ?




Nombreux sont les freelances qui se posent cette question : "dois-je ouvrir un compte pro pour mon activité ?". Trésorerie, comptabilité et gestion des finances, découvrez tous nos conseils. Notre solution : La néobanque des freelances et des entrepreneurs ! 100% en ligne, simple, économique et rapide, c’est le compte pro taillé pour ceux qui entreprennent. Que vous soyez indépendant ou en équipe, gagnez du temps et de l’argent avec Qonto et gérez votre compte en toute simplicité !


Depuis début 2016, avec la création de la loi Sapin 2, la loi impose aux micro-entrepreneurs (régime micro-social des Entreprises Individuelles) d’avoir un compte courant spécifique dédié à l’activité professionnelle exercée. Il n’existe donc aucune obligation d’ouvrir un compte courant professionnel, puisqu’un compte dédié à l’activité, à partir du moment où il est séparé du compte personnel, fera l’affaire. En revanche, il existe beaucoup d’avantages à ouvrir un compte professionnel, notamment dans une néobanque telle que Qonto. De plus, tous les freelances ne sont pas sous la forme juridique de l’Entreprise Individuelle (EI). Les freelances sous la forme juridique des “sociétés de capitaux” (pour les SASU et EURL, par exemple) devront obligatoirement ouvrir un compte pro dédié à leur activité.



freelance-compte-bancaire-professionnel


1 - Freelance : ouvrir un compte professionnel ou non ?


C’est la grande question qui revient souvent. En réalité, il n’y a pas de réponse parfaite, puisque tout dépend de votre forme juridique, et donc du régime sous lequel votre société opère. Voici un récapitulatif, en fonction des grands types de régimes pour les freelances.

Freelance sous la forme juridique des Entreprises Individuelles :

  • Micro-entrepreneurs (régime micro-social, ex auto-entrepreneurs) : aucune obligation d’ouvrir un compte professionnel pour un auto-entrepreneur. Il faudra simplement ouvrir un compte courant (compte personnel) dédié à votre activité et séparé de votre compte personnel. Vous pouvez tout de même ouvrir un compte professionnel pour faciliter la gestion de votre comptabilité;

  • Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée(EIRL) : obligation d’ouvrir un compte professionnel dédié à l’activité et séparé des comptes personnels. Cette ouverture de compte pro est obligatoire, notamment pour séparer la responsabilité engagée entre biens personnels et biens professionnels;

  • Professions libérales : aucune obligation d’ouvrir un compte professionnel. Cependant, le compte courant utilisé pour votre activité devra être séparé de votre compte personnel. Vous pouvez tout de même ouvrir un compte professionnel pour faciliter la gestion de votre comptabilité.

Freelance sous la forme juridique des Sociétés de Capitaux (SASU, EURL) :

Tous les freelances exerçant une activité sous la forme juridique de “Sociétés de Capitaux” (SC) doivent obligatoirement ouvrir un compte professionnel au nom de la société. Cette obligation d’ouverture de compte pro est valable pour :



freelance-compte-bancaire-professionnel


2 - Pourquoi conseillons-nous à tous les freelances d’ouvrir un compte professionnel ?


Nous conseillons à tous les freelances d’ouvrir un compte professionnel 100% en ligne dédié à leur activité, bien qu’ils puissent être micro-entrepreneurs ou professions libérales. Chez Qonto, ils proposent :

  • Une ouverture de compte en 5 minutes et en ligne. Plus besoin de se rendre à la banque pour ouvrir un compte personnel dédié à son activité;

  • Une Mastercard paramétrable en ligne : modification du code PIN, des plafonds de paiement et de retrait en quelques clics, sur le web ou sur mobile;

  • Un RIB français pour payer, se faire prélever, et être payé facilement en toutes circonstances.

Des outils qui facilitent la comptabilité et le pilotage de l’activité : module “notes de frais” avec calcul de la TVA, tableaux de bord, classification automatisée des transactions simplifieront la gestion de votre business.



freelance-compte-bancaire-professionnel


3 - Un compte pro permet aux freelances de mieux anticiper leur trésorerie


Avoir un compte professionnel dédié pour une activité de freelance permet de simplifier la comptabilité et d’améliorer l’anticipation de vos prévisions (trésoreries, frais courants, prélèvements). En tant que travailleur non salarié (TNS), les comptes des micro-entreprises sont analysés à la loupe par les organismes d’État. Pour vous éviter une majoration d’impôt, nous vous conseillons d’ouvrir un compte courant en ligne dans une néobanque dédiée aux entrepreneurs.


Publié à l'origine sur Qonto