Témoignage Stageo | Alexandre Rabie

Bonjour Crème de la Crème. Je m’appelle Alexandre Rabie, j’ai 24 ans et je suis le fondateur de Stageo. Mon objectif : accompagner les étudiants et les jeunes diplômés dans leur recherche d’emploi afin de leur trouver un poste (stage, contrat) en adéquation avec leurs motivations et aspirations.



Pourquoi l'entrepreneuriat ?


Après 2 ans passés dans des grands groupes comme Thales et la CMA, j’avais envie d’aventure, de prendre des risques et de donner un peu plus de sens à ma vie. Depuis longtemps, j’avais le désir d’entreprendre et de côtoyer des jeunes talents et des entreprises innovantes. Dans les heures creuses de mes stages, je consultais régulièrement le blog Crème de la Crème puis à force de ressasser quelque chose comme « on a qu’une seule vie, pourquoi pas moi ? », j’ai fini par me lancer. C’est aussi simple que ça (même si, dans le fond, c’est souvent très compliqué).


Ton projet : Une entrée en douceur dans le monde professionnel


Comme beaucoup d’entrepreneurs, l’idée de Stageo m’est venue d’un constat simple. Quand j’étais étudiant en école de commerce à Paris je n’ai pas pu échapper à la « galère » qui consiste à trouver un stage de fin d’étude de 6 mois. J’avais beau avoir un super CV, une motivation d’acier, j’avais souvent l’impression de faire face à des portes closes. Au début, je prenais les choses à cœur, puis j’ai compris que beaucoup de mes amis et camarades se trouvaient dans la même situation. On subissait malgré nous un marché un peu complexe, mais on ne faisait pas non plus d’efforts démesurés pour en sortir.

C’est à ce moment que je me suis dis qu’il fallait faire quelque chose. Tout d’abord, parce que j’avais envie de bosser. Ensuite, parce que je voulais éviter aux autres étudiants de se retrouver dans ma situation et d’aborder le marché du travail en trainant des pieds. Alors j’ai créé Stageo.


stageo-alexandre-rabie


La méthode Stageo : Comment ça se passe ?


Dans un premier temps, l’étudiant (futur candidat) doit s’inscrire sur Stageo. Il est ensuite contacté pour un rendez-vous téléphonique destiné à faire un premier tri – son parcours, ses aspirations. Cet entretien, qui se déroule avec l’un des membres l’équipe Stageo, a pour but de déterminer :


un « savoir être » plutôt qu’un « savoir faire » !

Nous travaillons essentiellement avec des startups qui valorisent en priorité la motivation et l’envie des candidats. Alors on aime être sûrs des talents avant de les proposer aux recruteurs ou de les matcher avec les offres de nos partenaires. Par la suite, le candidat peut également se voir offrir un coaching personnalisé avec des conseils d’orientation.



Je suis freelance, je veux travailler sur de nouveaux projets pré-sélectionnés par nos équipes


À la suite de l’entretien de sélection, l’étudiant (s’il est retenu) est présenté à des entreprises qui nous font confiance comme Synapse Executive Search et Kwerk et des associations notamment la fondation Cresus. Des entreprises avec lesquelles nous avons développées une relation de confiance. Notre objectif pour les mois à venir est d’attirer davantage de PME/ETI et nous rapprocher d’un ou plusieurs grands groupes afin d’offrir un spectre plus large pour les étudiants.

Autant vous dire que c’est beaucoup de temps et d’énergie, mais ça vaut le coup ! Aujourd’hui, même si l’entreprise en est encore à ses débuts, nous sommes fiers d’avoir accompagnés plus de 100 étudiants et jeunes diplômés dans leur recherche d’emploi.


stageo-alexandre-rabie


Tes conseils


Maintenant que je suis passé de l’autre côté, je commence à comprendre un peu mieux ce qui se passe dans la tête d’un entrepreneur. En ce qui me concerne, je pense qu’il faut avoir des idées à la hauteur de ses moyens. Je m’explique : mes premières idées étaient souvent irréalisables, il y avait beaucoup de contraintes techniques (applications mobile et sites internet trop complexes...), financières ou temporelles. Bon nombre d’entre nous ne sont pas en manque d’idées mais assez vite, on peut avoir la tentation d’aller dans tous les sens. Faites attention mais faites vous confiance.

Sur le fronton du temple de Delphes, il est écrit « Connais-toi toi-même ». Je pense qu’il est nécessaire de passer par ce travail d’introspection pour délimiter le ou les chemins qui vous permettront le plus de vous épanouir. Quittes à ce que votre trajectoire change en cours de route – les chances sont grandes pour que ce soit le cas !


Alors n’attendez plus pour vous lancer futurs entrepreneurs. Et pour ceux qui se demandent encore ce qu’ils vont bien pouvoir faire comme stage, n’hésitez pas à nous contacter ; on recrute même des freelances pour servir d’ambassadeur. Pour plus d'information vous pouvez visitez notre site en cliquant ici.