menu

Sans-serif

Aa

Serif

Aa

Font size

+ -

Line height

+ -
Light
Dark
Sepia

4 exemples concrets de preuve sociale à appliquer quand on est freelance

Vous êtes aujourd’hui freelance, ou en passe de le devenir. La preuve sociale ne vous dit peut-être rien pour le moment.

L’un de vos principaux challenges est de trouver les bons clients. Je parle des clients qui connaîtront votre valeur et comprendront l’intérêt immédiat de travailler avec vous.

Mais ces clients géniaux n’arriveront pas tout seuls, du jour au lendemain.

La preuve sociale est un concept qui est encore sous-estimé lorsqu’on est freelance. Et pourtant, ses bénéfices parlent d’eux-mêmes :

  • Vous n’avez plus à vous vendre directement, d’autres personnes le feront à votre place.
  • Vous offrez à vos prospects des exemples concrets pour montrer votre expertise.
  • Vous fidélisez vos clients.
  • Vous réussissez à vous mettre en avant, différemment de vos concurrents.

Il y a de quoi laisser rêveur n’importe quel freelance, non ? Et pourtant c’est possible.  

Nous allons donc voir ensemble 4 exemples concrets pour utiliser correctement le concept de preuve sociale.

Qu’est ce que la preuve sociale ?

Le concept de preuve sociale a été popularisé par Robert Cialdini. Ce chercheur en psychologie a démontré que nous avions tous tendance à reproduire les mêmes comportements que nos semblables.

Si je vous dis que le livre de Robert Cialdini, “Influence et Manipulation” a été vendu à des millions d’exemplaires et qu’il a reçu 230 commentaires sur la page Amazon France, vous trouverez soudainement ce livre intéressant.

preuve sociale, attirer des clients

C’est la grande puissance de la preuve sociale.

Quand un grand nombre de personnes vont dans la même direction, on est aussi tenté d’y aller.

Pour votre activité freelance, c’est le même principe. Lorsque les gens parlent de vous positivement, vous :

  • Rassurez vos prospects,
  • Êtes mis en avant par rapport à vos concurrents,
  • (vous) Vous positionnez comme un expert ayant fait ses preuves (et donc apportant du résultat),
  • Êtes perçu comme quelqu’un qui apporte une solution directe, plus que des compétences que tout le monde pourrait avoir.

Regardons maintenant quels sont les actions simples que vous pouvez mettre en place pour votre activité de freelance.

 

4 exemples d’application de la preuve sociale en freelance

Méthode n°1 : la puissance des recommandations

La règle d’or de la preuve sociale décrite par Cialdini est le nombre.

Lorsque vous voyez des informations comme celle-ci, vous ne vous demandez pas si l’offre proposée est bonne : vous le savez.

preuve sociale, attirer des clients

Plus vous aurez d’avis, plus vous serez d’emblée convaincant. Vous comprenez alors tout de suite l’application pour votre activité.

Demandez systématiquement à tous vos clients de vous faire une recommandation, une fois le projet terminé.

Voici le mail que j’envoie à mes clients pour leur demander de témoigner sous format vidéo :

[…] En attendant, j’ai deux questions pour toi :

1/ Es-tu satisfait par l’accompagnement que je t’ai proposé ?

2/ Si oui, alors peux-tu me rendre un service ?

Prendre 1 à 3 minutes pour me faire un témoignage en vidéo de ton retour d’expérience.

Pour cela, prends ton téléphone et filme-toi en expliquant :

– ta situation avant que l’on démarre notre collaboration ;
– ce que mon accompagnement t’a apporté et t’a permis d’accomplir ;
– pourquoi un autre indépendant devrait travailler avec moi selon toi.

__

(Personnellement, je tutoie mes clients, mais pour vous, cela peut être différent). 

Quel que soit le format de la recommandation, ce qui est important dans votre message est de demander à votre client :

  1. S’il est satisfait ou non de votre intervention.
  2. De répondre à des questions précises.

Ce deuxième point est primordial car il guidera votre client et facilitera sa prise de parole.

Vous pouvez aussi le faire sur les réseaux sociaux comme moi sur Linkedin, en ajoutant systématiquement à vos mail un lien vers vos réseaux LinkedIn, Facebook ou Google : 

preuve sociale, attirer des clients

Encore une fois, systématiser l’approche vous permettra de maximiser le nombre de retours.

 

Méthode n°2 : la recommandation directe

“Tu cherches un bon free ? Alors appelle-le de ma part : je bosse avec lui/elle et j’en suis ravi.”

Après une telle recommandation, quel sera d’après vous le taux de conversation du freelance lorsqu’il aura ce prospect au bout du fil ? Je dirai 90%, en laissant 10% à la malchance ou à une mauvaise préparation.

En un mot : vos meilleurs commerciaux sont vos clients. Mais la plupart du temps, ils ne joueront pas ce rôle spontanément. Et cela, même si votre collaboration s’est extrêmement bien passée. Vous devez leur donner l’opportunité de vous recommander.

Comment le faire de manière efficace ?

1/ Faciliter la mise en relation. 

La méthode la plus simple est de dire à vos clients que vous cherchez à être mis en relation avec [nom du prospect] ou [nom du prescripteur], pour [insérez votre objectif].

Soyez précis et spécifique dans vos demandes et vous aurez de grandes chances de vous faire recommander.

2/ Demander personnellement de vous mettre en relation avec une de vos cibles. 

Vous avez identifié sur Linkedin qu’un de vos clients est en relation avec une personne que vous cherchez à joindre.

preuve sociale, attirer vos clients

Dès lors, vous pouvez demandez à votre client

“J’ai vu que tu es en relation avec [untel]. Je cherche à le joindre pour échanger sur [insérez votre objectif]. Peux-tu nous mettre en relation ? Je t’en remercie d’avance, Bises”

Soyez spécifique sur le nom ET sur l’objet de la mise en relation. Cela permettra à votre client de justifier la mise en relation.

Aussi simple que cela.

 

Méthode n°3 : Pensez étude de cas

Vous avancez des arguments pour justifier la valeur de vos compétences ?

Mais quelles preuves avez-vous pour appuyer ces arguments ? Sans preuve, vos arguments de vente perdent en impact.

Laissez-moi vous présenter la fameuse étude de cas.

Il s’agit d’expliquer en détail ce que vous avez déjà pu accomplir pour un client, et les résultats qu’il a obtenu. Lorsque vous vendez vos prestations, gardez bien en tête que votre client achète un résultat, plus que des compétences.

Cela peut aussi bien prendre la forme d’une vidéo, d’un article, d’un livre blanc à télécharger ou d’une keynote.

Votre cas client peut généralement suivre ce type de structure :

  • Quelle était la situation initiale de votre client ?
  • Quels étaient ses objectifs avant de travailler avec vous ?
  • Qu’avez-vous concrètement fait pour lui ?
  • Quelle était votre méthodologie de travail avec votre client ?
  • Quels ont été les résultats de votre intervention ?
  • Quels sont les enseignements à en tirer ? (Bonus)

Voici des exemples concrets de ce que vous pouvez mettre en place :

 

Méthode n°4 : devenez une référence sur votre spécialité

Vous êtes un expert de votre métier ou de votre domaine de compétence. Mais faites attention, le titre d’expert se gagne, il ne se déclare pas.

Et pour le gagner, il n’y a pas de miracle : il faut partager vos connaissances et votre vision de votre job. Mais d’une façon qui vous est propre et stratégique. En faisant ainsi, vous sortirez du lot et vous commencerez à vous constituer une audience.

Plus votre audience sera forte, plus vous deviendrez une référence.

Je vous invite donc à réfléchir à la meilleure façon pour vous de vous construire une audience et vous démarquer. Pour ma part, j’ai choisi l’écriture d’articles très complets et la tenue de conférences/ateliers sur le développement commercial pour les entrepreneurs indépendants. J’y ai mis ma touche et au fil du temps, je me constitue une audience qui grossit chaque jour.

 

3 actions concrètes à mener quotidiennement

Maintenant, à vous de jouer. Et pour cela, je vous propose trois actions à mettre en place dès aujourd’hui !

1 – Mettez en relation vos clients et futurs clients

Si l’un de vos prospects a des doutes par rapport à la qualité de votre travail, vous avez la possibilité de le mettre en relation avec l’un de vos clients. donnez lui les coordonnées directes d’un de vos clients.

Prévenez votre client en amont bien sûr.

Vous vous rendrez compte de la puissance de cette technique la première fois que vous l’appliquerez.

2 – Parlez des réussites de vos clients plutôt que de vous

Ne parlez pas de vous, mais de ce que vous avez réussi à accomplir avec vos clients.

Racontez leurs histoires, leurs défis, leurs challenges. Et au travers de leurs histoires, montrez comment vous les avez accompagné.

Suivez-les sur les réseaux sociaux. Partagez leurs contenus. Félicitez-les pour leurs nouveaux projets.

Et ils ne vous oublieront pas (et vous renverront la balle le moment venu).

3 – Obtenez une recommandation pour chacun de vos précédentes missions

N’attendez pas que vos clients le fassent d’eux-même : ils ont bien mieux à faire.

Demandez-leur dès maintenant. À chaque fois, mettez-y une touche personnelle et remerciez-les pour leur confiance.

Petite astuce commerciale : profitez-en pour échanger sur leurs nouveaux challenges et défis. C’est l’un des meilleurs moyens pour continuer de les accompagner sur le long terme.

 

En synthèse…

Dites-vous que la preuve sociale se travaille au quotidien. Ses effets n’arriveront pas du jour au lendemain, mais ils peuvent être très gagnant à le long-terme.

Il existe donc différentes façons d’attirer de nouveaux clients grâce à la preuve sociale :

  • la recommandation écrite ou vidéo
  • demandez une mise en relation lorsque c’est pertinent
  • prenez le temps de rédiger une étude de cas pour chacun de vos clients
  • créez du contenu pour devenir une référence dans votre domaine

Sur ce dernier point, retrouvez plus de détails dans cet article : comment se démarquer de ses concurrents lorsqu’on est freelance.

Avez-vous d’autres recommandations ou conseils à appliquer pour gagner en visibilité auprès de nouveaux clients ? 

__

Mathieu Doumalin accompagne et coach depuis plus de 8 ans des indépendants sur leur stratégie de prospection. Au fil des années d’expériences, il a su développer sa propre méthode pour structurer l’activité commerciale de ses clients.

Laisser un commentaire

Make meaning today.
Découvrez crème de la crème