menu

Sans-serif

Aa

Serif

Aa

Font size

+ -

Line height

+ -
Light
Dark
Sepia

Freelance : comment réussir à se démarquer ?

« Je souhaite me mettre à mon compte » : combien de fois avons-nous entendu cette phrase dans notre entourage ? De plus en plus de personnes sont en train de changer leur façon de voir le monde du travail, leur carrière. Ils remettent aussi en cause tout le mode de vie qui leur avait été enseigné. Proposer son expertise, oui…mais quelle expertise ?

Après 4 ans passés dans le SEO, cela fait-il de moi un expert sur le sujet ? La première étape, c’est avant tout de définir son savoir-faire : là où on est sûr et certain de briller, de pouvoir apporter quelque chose à une société.

Comment se démarquer face à des milliers d’indépendants qui mettent chaque jour en avant leur expertise ?

L’objectif de cet article est de vous donner des premières pistes de réflexions sur ce qui est possible de faire. Nous reviendrons prochainement en détail sur chacune des pistes, patience… !

Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur trois problématiques bien réelles lorsqu’on est freelance : 

  • Comment construire sa propre image de marque ?
  • Quels canaux utiliser pour communiquer efficacement ?
  • Comment rentrer en contact avec ses futurs clients ? 

 

Comment construire sa propre image de marque ? 

01. Développez une proposition de valeur unique 

Qu’est-ce qui vous rend unique en tant que freelance ?

Pour certains, cela peut être un domaine de compétences. Au sein de la communauté, j’ai déjà pu discuter avec des développeurs spécialisés Magento, ou des copywriters acceptant seulement des missions liées au secteur bancaire et autres crypto-monnaies. Certains sont même des anciens directeurs commerciaux dans de grands groupes ayant, eux aussi, décidé de travailler en tant qu’indépendant.

Peu importe vos forces, votre image de marque doit rapidement transmettre ce que vous offrez. Mais comment réussir à être clair ? 

Quelque soit votre canal privilégié pour engager la discussion avec de potentiels clients (via crème de la crème, LinkedIn, ou simplement lors de meetups), soignez votre approche. En quelques phrases ou quelques secondes, votre interlocuteur doit directement comprendre ce que vous pouvez potentiellement lui offrir.

Vous avez plusieurs domaines de compétences ?

  • S’ils sont complémentaires, jouez sur cette différence par rapport à d’autres freelances.
  • S’ils sont totalement différents, choisissez-en un et focalisez vous là-dessus pour devenir le meilleur. 

 

02. Personal branding : osez vous mettre en avant !

Dans le cas où vous travaillez seul, n’essayez pas de répliquer les modèles agences.

Privilégiez votre nom plutôt qu’une marque ou un nom de société. Soyez minimaliste. Une entreprise souhaitant collaborer avec un freelance recherche de la proximité et de la confiance dans la relation. Vos prénom + nom auront beaucoup plus d’impact, croyez-moi. 

 

03. Créez rapidement un premier site internet

Votre site internet peut rapidement devenir votre carte de visite. Il vous permettra également de centraliser l’ensemble de vos contenus et réseaux sociaux en un seul et même endroit. C’est une vitrine sur laquelle vous allez pouvoir, très vite, créer vos premiers contenus (j’y reviendrai). 

Quelques recommandations :

  • Choisissez le bon nom de domaine. La solution la plus simple pour vous est de prendre vos prénom + nom. Vous incarnez votre marque. Par expérience, privilégier alainbernard.com plutôt que alain_bernard.com. Dans le second cas, les risques d’erreurs sont plus fréquents. 
  • Soignez le copywriting de votre site. Votre valeur doit être clairement compréhensible. Quelles sont vos précédentes expériences ? Quels ont été les résultats ? Vos potentiels prospects veulent du concret ! Faites attention également aux illustrations et autres images qui apparaîtront sur votre site. Le site Unsplash vous propose des photos professionnelles gratuites. 
  • Mettez en avant vos compétences. Récupérez des avis clients, ainsi que des références. Cela montrera votre fiabilité et votre professionnalisme. 
  • Ajoutez des ‘call-to-action’ : pour encourager le client à prendre contact avec vous. Les boutons d’appels à l’action doivent être parfaitement placés. Un conseil : pas plus de 3 boutons sur votre home page. 

Optimisez également votre profil LinkedIn avec une description bien optimisée. Il est aussi intéressant d’être actif le plus possible sur LinkedIn en commentant et en postant du contenu en lien avec votre activité. C’est une des actions les plus simples pour se démarquer rapidement. 

04. Commencez à construire progressivement votre image de marque

Le ‘branding’ ne se rapporte pas seulement aux mots à choisir pour parler de vous. Le design de votre site est aussi déterminant et aide les visiteurs à se souvenir facilement de vous. 

Il n’est pas toujours évident de créer une connexion visuelle avec votre activité d’indépendant. Lorsque vous avez le temps et les moyens, n’hésitez pas à embaucher un professionnel de la conception si ce n’est pas votre expertise. Ainsi, vous réussirez à développer une marque visuelle forte.

Et n’oubliez pas de mettre une photo de vous, très important ! 

 

05. Choisissez les bons mots clés

Une fois vos compétences et domaines d’expertises recensés, pensez « Google friendly ». Le choix des mots clés sera primordial sur Linkedin et sur votre page crème de la crème. Il vous permettront de capter directement l’attention sur les problématiques de vos clients. Bonus : votre référencement sur Google est aussi important. (nous y reviendrons dans un prochain article). 

Astuce : Google Keywords vous permet de trouver les mots clés les plus recherchés en fonction de votre thématique. Testez sans cesse et optimisez vos contenus en fonction. Pour se démarquer, il est nécessaire de se remettre constamment en question.

 

Quels canaux utiliser pour communiquer efficacement ?

Une fois votre image conçue et vos arguments de vente prêts, que faire ? Pour se démarquer, il va falloir communiquer sur vos compétences et votre expertise au maximum ! Voici une vue générale des best practices.

 

01. Rejoindre une communauté de freelances

N’hésitez pas à rejoindre une communauté rassemblant des freelances comme crème de la crème.

Vous pourrez alors valoriser vos services, mais aussi discuter avec d’autres freelances des problématiques administratives ou liées à votre secteur que vous rencontrez. 

 

02. Rédigez des contenus pour démontrer votre expertise

Commencez par écrire vos premiers articles ! Votre blog est une nouvelle chance de développer votre image de marque.

Écrire sur votre expertise renforce votre légitimité auprès de clients et futurs clients.

 

03. Soyez actif sur LinkedIn 

Linkedin est le réseau professionnel par excellence, alors profitez-en. Pour se démarquer, il est par exemple possible de publier un article LinkedIn Pulse à fréquence régulière. Cet article du Journal du CM vous explique très clairement comment l’utiliser.

L’objectif : valoriser vos compétences et vos services, pour vous rendre visible auprès de vos clients potentiels. Ecrivez sur un thème actuel, sur votre domaine d’expertise et séduisez vos lecteurs. 

 

04. Réfléchissez au guest blogging

Le principe est simple : proposer à des blogs de votre secteur des articles invités.

L’objectif : se positionner en spécialiste pour renforcer votre crédibilité en écrivant pour des blogs ou médias reconnus dans leur domaine. 

 

05. Être présent sur les réseaux sociaux

Développer et optimiser votre activité sur les réseaux sociaux en établissant un planning de diffusion : tel jour, je projette de parler de X sujet, le lendemain de Y sujet. Et anticiper : des outils comme Hootsuite ou Buffer sont là pour vous aider.

Relayez les articles relatifs à votre secteur d’activités vous permettra de démontrer vos compétences et de montrer que vous continuez d’apprendre, tous les jours. 

 

06. Avoir toujours une carte de visite avec soi

Un vrai professionnel devrait toujours avoir une carte de visite sur soi. Et plus que tout un indépendant. Dès le lancement de votre activité, vous devez songer à concevoir une carte de visite.

Pensez à y mentionner vos informations essentielles : site web, domaines d’expertise et contact.  Soignez également le design et distribuez-les à chaque occasion. Par exemple, lors du prochain évènement de networking auquel vous vous rendez. 

 

07. Le CV peut rassurer les grandes entreprises

Lorsque vous projetez de travailler avec des grandes entreprises, il est souvent utile de leur laisser votre CV à la fin d’un rendez-vous. Il devra expliquer vos expériences, vos réalisations ainsi que vos compétences opérationnelles.

Un conseil : ne perdez pas de temps sur le design. Des services comme MyCVFactory vous proposent un CV visuel en moins de 10 minutes. C’est peut-être ce qui fera la différence lors de votre prochain rendez-vous client ! 

 

Comment rentrer en contact avec ses futurs clients ?

01. Comprendre et cerner son client

Pour gagner un client potentiel, vous devez apprendre à le comprendre en vous mettant à sa place. J’ai décelé de mon expérience 3 types de clients :

  • Le créatif : ce qui lui plaira est que vous lui montriez le futur, les choses merveilleuses que l’on peut faire pour lui. À vous de le faire rêver, tout en étant réaliste. 
  • Le rigoureux : il faut réussir à lui démontrer par des cas clients que vos méthodes fonctionnent, que vous êtes solide sur la technique et qu’avec vous, le retour sur investissement est garanti.
  • L’indécis : celui-ci est toujours intéressé par ce que l’on raconte, mais n’arrive pas forcément à prendre une décision. Il sera plus difficile de conclure avec lui, car il passera par exemple par sa hiérarchie ou collègues avant d’accepter. Mais c’est un défi !

Comment savoir à quel profil on a affaire et se démarquer face à un client ? Ecoutez bien leurs questions. Elles vous aideront à mieux comprendre votre client et donc à mieux lui parler.

 

02. Réfléchir à un pitch clair et personnel

Votre pitch de présentation est votre meilleur allié : apprenez-le par cœur, aimez-le, changez-le, diffusez-le et entraînez-vous.

Plus il sera clair, mieux vos clients comprendront ce que vous faites et quelle est votre valeur ajoutée. Vous pouvez également préparer une petite vidéo de présentation.

L’objectif : transmettre rapidement ce que vous pouvez/savez faire pour les clients. Concentrez-vous plutôt sur un ou deux de vos meilleurs résultats et mettez-les en valeur. Votre pitch devra s’adapter à votre interlocuteur. Il est donc important d’écouter son prospect, de lire entre les lignes et de lui parler son propre langage.  

 

03. Montrez le bénéfice client

Dans tous les cas, montrez à votre prospect le bénéfice qu’il tirera d’une collaboration avec vous. Expliquez-lui quels résultats il peut attendre de votre travail pour que le prospect se projette avec vous. Se démarquer passe donc par mettre en avant votre valeur ajoutée.

 

04. Définir son tarif

Avant d’annoncer votre tarif, soyez sûr de récupérer toutes les informations liées au projet : problématique, brief, durée de la mission, objectifs, …

On vous explique comment fixer votre TJM et justifier votre prix face à un client dans cet article.

 

05. Présentez clairement vos compétences

Pour se démarquer par son professionnalisme, il est important d’avoir une vision claire de l’offre que l’on propose. Cela implique la présentation explicite de vos services. Si vous pensez ne pas pouvoir réaliser la demande d’un client, proposez-lui une solution plus raisonnable. Vous n’en paraîtrez que plus professionnel.

 

06. Continuez à se former dans votre domaine d’expertise

Une formation régulière vous permet d’être à jour des dernières tendances dans votre domaine d’activités. Suivre des formations pour connaître les pratiques récentes permet de se démarquer assez facilement. Alors faites de la veille et soyez curieux !

 

07. Faîtes preuve d’honnêteté avec vos prospects et clients

Votre fiabilité est intangible, quelles que soient les circonstances. Si vous êtes malade ou que vous livrez une commande avec du retard, prévenez votre client aussi tôt que possible.

Vous ne devez jamais le laisser dans le doute et si certaines tâches échappent à vos compétences, faites-lui en part. Vous instaurerez ainsi une relation de confiance réciproque. 

Synthèse

Face à un nombre croissant de travailleurs indépendants, vous démarquer passe par trois points essentiels :

  • Construire une image de marque personnelle grâce à une proposition de valeur unique et un personnel branding fort
  • Profiter des canaux de communication existants pour apparaître en expert sur votre marché
  • Connaître vos clients et savoir leur parler, grâce à un discours clair mettant en avant vos compétences

 

Pauline Lahary, fondatrice de Mycvfactory 

Laisser un commentaire

Make meaning today.
Découvrez crème de la crème