menu

Sans-serif

Aa

Serif

Aa

Font size

+ -

Line height

+ -
Light
Dark
Sepia

Se lancer en freelance | 10 commandements

Vous lisez cet article car vous avez décidé de rejoindre l’aventure du travail indépendant. Il y a mille et unes raisons de se lancer en freelance : plus de patron, d’horaires ni de compte à rendre. Néanmoins, mieux vaut y être bien préparé. Vous trouverez ici 10 conseils qui vous permettront de limiter les risques liés au lancement de votre activité.

1 – Être chef de sa propre entreprise

Être freelance, c’est être le patron de votre propre entreprise. Plus personne n’est là pour vous mettre la pression. Il va donc falloir vous motiver à produire un travail de qualité tout seul. Pourquoi ? Lorsqu’on travaille pour soi, les enjeux sont différents. Vous comprenez que vous êtes le seul garant du rendu et que le bon déroulement de vos missions impacte directement votre réputation et votre porte-monnaie.

Si cela peut dupliquer votre motivation et votre implication, cela peut également vous ajouter une pression supplémentaire. Il va falloir apprendre à la gérer. Alors pour chaque mission, établissez un cahier des charges précis afin de démarrer votre travail rapidement et sans avoir à multiplier les échanges inutiles.

2 – Être prêt à se lancer en freelance

Travailler en freelance demande une rigueur et une organisation bien plus importante qu’un travail salarié. Il va falloir être organisé dès le début. Il est donc très risqué de se lancer en freelance sans préparation. Ne courez pas au registre du commerce avant d’avoir bien étudié votre projet.

Commencez par bien vous renseigner sur votre marché. Cela vous donnera plus de visibilité quant à la faisabilité de votre idée et vous permettra d’adapter votre offre. C’est un chantier important qui vous demandera quelques heures de travail, qui seront largement récupérées par la suite.

3 – Apprendre chaque jour

Être freelance vous permet d’être beaucoup moins restreint quant aux types de tâches qui vont remplir vos journées. Vous pouvez choisir de vous spécialiser dans un domaine précis. Ou du jour au lendemain décider d’aller explorer de nouveaux horizons. C’est en expérimentant que vous ferez vos choix et trouverez ce qui vous plaît. Tout le long de votre activité, vous devez vous considérer constamment en période d’apprentissage.

Cela vous permettra de développer vos compétences et d’enrichir votre profil. Vous pouvez suivre des formations certifiantes, des MOOC (massive open online course) ou encore assister à des webinaires ou à des ateliers liés à votre activité. Vous n’avez plus à demander l’autorisation alors plus d’excuses, dégagez-vous du temps !

4 – Gérer ses dépenses professionnelles

Lorsque vous lancer votre activité en freelance, vous ne voyez plus la TVA (taxe sur la valeur ajoutée) de la même manière. Ces trois lettres sur les factures prennent un tout autre sens. Pourquoi ? Au quotidien, vous allez devoir facturer cette taxe, mais aussi vous la faire rembourser. Viendra également le moment où vous allez devoir déclarer vos ressources dans le cadre de l’impôt sur le revenu.

Déduire vos frais professionnels vous permettra, si vous répondez aux conditions, de payer un impôt sur le revenu moins élevé. Il faut donc vous habituer à conserver toutes factures liées à des dépenses dédiées à votre activité professionnelle.

se lancer en freelance, choisir son lieu de travail, travail à distance

5 – Networker pour aller plus loin

Construire son réseau professionnel et l’entretenir est une activité à part entière dans le quotidien d’un freelance.  Il va falloir prendre l’habitude d’aller à la rencontre de personnes qui exercent la même activité que vous ou travaillent dans le même secteur. Cela présente trois avantages majeurs : créez des relations, en apprendre d’avantage sur votre métier et pouvoir toucher des clients potentiels.

En pratique, les options qui s’offrent à vous sont multiples et complémentaires. Cela peut passer par l’intégration d’un réseau de freelances, un déjeuner avec un indépendant qui exerce dans le même secteur que vous ou par un workshop lié à votre activité. En toute logique, cette étape fait partie de votre stratégie globale de communication.

6 – Organiser la gestion de son temps

Se lancer en freelance permet de vivre une aventure dont vous seul êtes le héros. Et c’est un atout non négligeable. Vous êtes libre de gérer votre temps et de vous organiser comme bon vous semble. Si au début cela paraît facile, vous allez rapidement monter en compétences. L’expérience va certes vous permettre de choisir les missions qui vous intéressent le plus et négocier votre tarif.

Mais cela peut vous amener également a devoir vous organiser entre différentes missions, plus ou moins importantes. Il faut donc dès le départ apprendre à organiser son temps avec la méthode qui vous convient le mieux. Vous pouvez par exemple créer un planning sur Excel ou sur Google Calendar.

7 – Régler ses charges en temps et en heure

Etre son propre patron n’a pas que des avantages et c’est maintenant à vous que reviendra la responsabilité de régler diverses cotisations sociales. Ces charges sont déterminées par votre statut et de vos rentrées d’argent. Vous devez vous en occupez régulièrement. Il faut que vous sachiez quoi déclarer (recettes, dépenses, chiffre d’affaire ?), à quelle fréquence (par mois, trimestre, année ?) et à quel organisme le régler (URSAFF, RSI…).

Attention, vous êtes exposés à diverses amendes en cas d’impayés. Pour être plus serein face à ce pan administratif et perdre moins de temps à effectuer ces démarches, faire partie d’une communauté de freelances comme crème de la crème est un atout non négligeable.

8 – Être conscient des dépenses liées à votre activité

Se lancer en freelance n’implique pas les mêmes dépenses pour toutes les professions. Certaines activités ne demande pas d’investissement important : un simple ordinateur et une connexion à Internet suffira.

Pour d’autres, le prix des dépenses de fonctionnement peut très vite grimper : matériel, logiciel, transports, locations de bureaux, etc. Prenez aussi en compte le fait que lors de vos premiers mois d’activités, vous risquer de gagner moins que ce que vous dépenser. C’est un calcul à ne pas négliger.

9 – Bien choisir son lieu de travail

Comme nous l’avons vu, le travail indépendant permet d’être libre sur de nombreux aspects. Ainsi, se lancer en freelance permet aussi de choisir son lieu de travail. C’est vous, encore sur ce point, qui êtes maître du jeu. Une plage, une terrasse de café, un chalet en montagne, en appartement : la liste est longue et les possibilités infinies. Tout dépend de votre personnalité. Choisissez un lieu que vous aimez et dans lequel vous vous sentez productif.

Les espaces de coworking sont en train de se développer un peu partout dans le monde. L’avantage de ce type d’endroit est qu’en plus de travailler au milieu d’autres personnes, vous pouvez nouer des relations aussi bien personnelles que professionnelles. De plus, le café est souvent gratuit et à volonté !

10 – Être freelance ne veut pas dire travailler seul

Comme nous l’avons déjà vu, se lancer en freelance ne veut pas dire abandonner toute relation professionnelle. Ce postulat est à garder en tête au quotidien et surtout au début. Il n’est pas forcément évident de savoir par où commencer pour demander de l’aide, qui contacter, que déclarer. Il convient de garder en tête que de nombreux organismes peuvent vous épauler tels que la chambre des métiers de votre département.

Sur le plan pratique, elles peuvent par exemple vous aider à choisir les options les mieux adaptées ou vous aider dans votre recherche de clients. Il est également important d’être entouré de gens de confiance. Pour parlez de votre projet, en cas de baisse temporaire de motivation ou pour avoir des feedbacks.

Nous parlions de réseautage dans notre point n°5. Si vous souhaitez faire partie de la première communauté sélective de freelance en Europe et être aider dans la recherche des meilleures missions, inscrivez-vous vite sur la plateforme crème de la crème.

Annie Ngo, Community Manager @Oboulo

Laisser un commentaire

Make meaning today.
Découvrez crème de la crème