menu

Sans-serif

Aa

Serif

Aa

Font size

+ -

Line height

+ -
Light
Dark
Sepia

Se spécialiser en freelance est devenu indispensable !

Ce n’est plus vraiment une nouvelle, le monde du travail connaît une véritable transformation. Le freelancing séduit, par la liberté et la flexibilité qu’apporte ce nouveau mode de travail. Selon Forbes, le travail en freelance représente 35 % des travailleurs aux États-Unis. En France, le nombre de freelances a augmenté de 120 % en 10 ans pour représenter aujourd’hui un peu plus de 10 % des actifs. Face à une telle progression, se démarquer devient une nécessité. Quand on est freelance, la spécialisation, dans ce contexte, devient alors la solution la plus efficace.

 

Dans cet article, vous découvrirez  :

  • Pourquoi il est indispensable de se spécialiser ?
  • A quel moment décider de se spécialiser en freelance ?
  • Comment définir judicieusement votre spécialité ?

 

Pourquoi faut-il se spécialiser quand on est freelance ?

Il existe deux types de freelances : ceux qui proposent une offre large et ceux qui décident de se spécialiser. Lorsqu’on se lance dans l’aventure du freelancing, proposer une offre de compétences assez large peut être plus rassurant. Ce choix est souvent guidé par la peur de ne pas trouver suffisamment de clients. Pourtant, réfléchir de cette manière comporte deux inconvénients majeurs. D’une part, vous perdez le bénéfice principal du freelancing : pouvoir travailler pour des clients que vous choisissez, et sur les tâches que vous préférez. Proposer une offre généraliste vous amènera forcément à travailler sur des projets qui ne vous plaisent pas !

D’autre part, proposer trop de services vous fait perdre en crédibilité. Ce type d’offre vous empêche de vous placer en tant qu’expert sur votre marché. Et ce, pour la simple et bonne raison que personne n’est expert dans tous les domaines.

Proposer une offre trop large est donc une prise de risque conséquente pour votre activité. La bonne nouvelle : il n’est jamais trop tard pour se spécialiser en freelance.

 

Les avantages à se spécialiser en freelance.

Tout d’abord, vous placer dans un secteur de niche vous permet de réduire la concurrence, et ce point n’est pas négligeable. Selon votre spécialité, il pourra être plus ou moins facile de trouver des clients. A vous de bien la choisir, et c’est un point que l’on abordera après.

Néanmoins, vous positionner en expert vous permet d’augmenter vos tarifs. Vous travaillerez peut-être moins, mais en faisant quelque chose qui vous plaît et le tout, à revenu équivalent. Ce principe est multiplié lorsque vos compétences sont difficiles à trouver.

Prenons l’exemple d’Arthur.

Arthur est développeur React au sein de la communauté. Sa spécialité est très simple. Il propose à des startups de leur développer une application de A à Z en 15 jours, pour un prix autour de 10 000€. Son offre est claire, et très ciblée.

En vous spécialisant, votre offre apparaît plus clairement aux yeux de vos clients. Sur ce point, faites tout de même attention à ne pas proposer une offre totalement fermée. Cela vous évitera de passer à côté de projets différents de vos missions habituelles, qui peuvent vous apporter beaucoup.

Être un expert dans votre domaine permet aussi d’être exigeant et sélectif face à vos clients. Et de ne travailler qu’avec des organisations qui vous correspondent. Vous verrez, votre travail n’en sera que plus agréable et qualitatif.

Se spécialiser en freelance présente donc tous les avantages. Et contrairement aux idées reçues, la question du timing n’a pas tant d’importance.

 

Le bon timing : n’importe quand !

On l’a compris, dans un marché toujours plus concurrentiel, les freelances ont tout intérêt à se spécialiser rapidement s’ils souhaitent se démarquer. S’il est important de bien analyser son marché, il n’est jamais trop tard pour se spécialiser en freelance. Si vous doutez du domaine dans lequel vous souhaitez devenir un expert, pas de panique.

Souvent, votre spécialisation apparaîtra naturellement au gré de vos affinités et des différentes missions que vous effectuerez. Il est aussi tout à fait envisageable de se spécialiser dès le début de son activité.

Lorsque l’on se lance, on a parfois le sentiment de ne pas être assez légitime pour proposer des services d’expert. Pour vous aider à déconstruire cette idée, placez-vous du point de vue de votre cible.

Elle ne connaît probablement rien à votre domaine, mais elle a besoin de vos compétences pour résoudre ses problèmes. 

Vous êtes devenu freelance pour diverses raisons, comme celles de choisir les projets sur lesquels vous souhaitez travailler. Mieux vaut donc travailler sur ces sujets-là d’entrée de jeu. Cela vous permettra de gagner en compétence très rapidement pour devenir un véritable expert.

Pour ma part, j’ai préféré me positionner directement sur des missions stratégiques plutôt que sur de l’opérationnel. Et désormais, on ne m’appelle que pour des missions de cet ordre !

spécialisation freelance, se spécialiser, freelancing, se spécialiser en freelance, comment se spécialiser en freelane

Apprendre en travaillant.

Cela peut sembler évident, mais vous ne pouvez pas être spécialiste de quelque chose que vous n’avez jamais fait. Néanmoins, si vous découvrez un domaine qui vous passionne, n’oubliez pas totalement cette idée. Vous avez choisi d’être freelance, et ce mode de vie vous permet de vous former tout en travaillant !

Dans les métiers du digital, avoir un temps dédié à votre apprentissage est même indispensable. Que ce soit pour vous former sur de nouvelles compétences, vous tenir au courant des meilleures pratiques ou apprendre à utiliser un nouvel outil.

Quelques ressources pour se former. 

Pour apprendre à coder par exemple, il existe de très bonnes ressources gratuites sur les sites codecademy ou freecodecamp. Vous pouvez aussi participer aux formations en présentiel proposées par Le Wagon ou The Hacking Project.

De façon plus générale, les cours en ligne, gratuits ou payants, à l’instar des MOOC (Massive Open Online Courses), se développent énormément. Vous pouvez par exemple parcourir des plateformes comme Coursera ou OpenClassrooms à la recherche de votre formation idéale.

N’oubliez pas qu’il s’agit d’un temps précieux, essentiel à la bonne santé de votre activité.

Une fois votre spécialisation choisie, elle peut évoluer, mais il sera plus compliqué de changer totalement de secteur. Votre image de marque et vos recommandations sont essentielles pour gagner des clients. En changeant d’activité, vous prenez le risque de repartir de zéro. C’est pourquoi bien définir votre spécialisation est essentiel.

 

Comment réussir à se spécialiser en freelance ?

Pour trouver votre domaine de spécialisation, on n’a toujours pas inventé une meilleure option que la fameuse liste ! Si vous n’êtes pas certain de la direction à donner à votre carrière freelance, commencez par dresser une liste de vos points forts puis une liste de vos affinités avec certains sujets ou domaines. En combinant les deux, vous devriez réussir à avoir une première idée de ce que vous voulez faire de vos journées.

De manière générale, pour se spécialiser en freelance, il y a deux axes à explorer :

  • une spécialisation par métier : expert Google AdWords, photographe culinaire ou designer experts SaaS.
  • une spécialisation par typologie de client : en fonction de la cible que vous visez (de la startup aux grandes entreprises, en passant par une ONG internationale)

Travailler en freelance est bien souvent un choix, alors autant faire en sorte que vous passiez vos journées sur des sujets qui vous passionnent ! Vous pouvez vous poser une question simple.

Quelles sont les missions qui vous font oublier la notion de temps ?

Qu’il s’agisse de la rédaction, de la stratégie ou encore du design, vous verrez que votre spécialisation ne mettra pas longtemps à s’imposer à vous.

 

Se confronter à la réalité du marché.

Se spécialiser en freelance n’est pas si évident, et une fois vos compétences et vos passions bien définies, il est nécessaire de se confronter à une question majeure. Existe-t-il un réel besoin ? Faites une étude du marché sur lequel vous souhaitez proposer vos services. Vous pouvez par exemple regarder les missions proposées sur des plateformes comme crème de la crème. Vous vous rendrez facilement compte, au mieux de l’importance de la demande, au pire, qu’il faut vous positionner autrement. Et le cas échéant, vous en rendre compte vite vous fera économiser un temps précieux.

Michael Hyatt l’explique très simplement.

« If you have passion and competence without a market, you have a hobby. If you have passion and a market without competence, you have a failure. If you have competence and a market without passion, you have boredom. »

 

En bref

La question de la spécialisation en freelance reste un sujet récurrent. Les avantages de l’expertise sont nombreux. De la rémunération à la reconnaissance du client, sans oublier le plus important : travailler sur ce qui vous plaît le plus.

Ne cessez jamais d’apprendre et d’être en veille sur votre marché. Se former n’a jamais été aussi facile. Alors qu’attendez-vous pour devenir un expert ?

__

Charlotte Prieur, Consultante web-marketing et Community Management.

Laisser un commentaire

Make meaning today.
Découvrez crème de la crème